Sympa
Sympa

12 Habitudes des générations précédentes dont on devrait se défaire aujourd’hui

Nous grandissons en apprenant et en imitant les coutumes et les habitudes de nos parents, grands-parents et proches. Dès le plus jeune âge, nous avons intégré qu’avant qu’un bébé ne vienne au monde, on lui préparera des vêtements roses si c’est une fille, puis on lui percera les oreilles à sa naissance et on lui mettra des boucles d’oreilles ; si c’est un garçon, il sera habillé en bleu. D’autre part, si un couple décide de se marier, la mariée portera une bague de fiançailles tape-à-l’œil. Mais le monde change et évolue constamment, si bien que certaines de nos coutumes et habitudes doivent également changer.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui rassemblé pour toi des avis publiés dans des forums pour te présenter une compilation des habitudes et coutumes des générations précédentes auxquelles nous pensons qu’il est temps de dire adieu.

1. Utiliser les ingrédients à sa sauce et abuser des matières grasses lors de la cuisson

Cuisiner sans mesurer les ingrédients, en ajoutant une quantité considérable d’huile d’olive et une pincée de sel, comme nous l’enseignaient nos grands-mères, fonctionne dans les programmes télévisés, mais peut contribuer à un excès de calories dans le menu. Les spécialistes recommandent d’utiliser des cuillères à mesurer pour préparer les recettes, surtout lorsqu’il s’agit de beurre ou d’huile.

2. Travailler toute ta vie au même endroit

Certaines personnes se trouvent dans une zone de confort dans leur travail, habituées à une routine monotone, où elles savent déjà tout et où il n’y a pas de surprises ou de nouveaux défis pour les motiver. Elles ont peur du changement et de s’aventurer dans l’inconnu et n’arrivent pas à franchir le pas pour partir, même si elles ne sont pas satisfaites des conditions, de leur environnement de travail et de leur salaire.

  • J’ai une amie de 48 ans qui est assistante du directeur des impôts de l’administration de ma ville. Elle a de nombreuses responsabilités et une journée de travail qui s’étend toujours au-delà de ses heures normales de bureau. Cependant, son salaire est minime, et il lui arrive même de ramener du boulot à la maison. Elle a terminé ses études universitaires avec beaucoup d’efforts, et cela n’est pas reconnu. Elle travaille au même endroit depuis 22 ans, et elle se plaint toujours du manque de reconnaissance, mais elle ne se décide pas à chercher un autre emploi. Rester dans le même emploi toute sa vie est d’un autre siècle. @Juan-Dandy / Reddit

3. Utiliser de grandes quantités de plastique et de papier

Essayer de réduire la quantité de plastique et de papier que nous utilisons est un engagement pour cette génération, qui va au-delà d’une habitude ou d’un concept esthétique. Par exemple, remplacer les emballages de cadeaux par des chutes de tissu ou du papier réutilisable est de plus en plus courant, car on cherche à être créatif tout en laissant une empreinte positive sur l’environnement.

4. Habiller les bébés d’une couleur particulière en fonction de leur sexe

Les normes culturelles indiquent que si l’enfant à naître est un garçon, la couleur prédominante sera le bleu, et rose si c’est une fille. T’es-tu déjà demandé pourquoi il en est ainsi ?

Au début du XXe siècle, les parents habillaient les filles et les garçons en blanc pendant leurs premières années de vie. Avec la possibilité de connaître à l’avance le sexe du bébé, les fabricants de vêtements ont découvert qu’ils vendraient beaucoup plus s’ils élaboraient des guides de couleurs et de modèles différents pour les filles et les garçons dès leur naissance. Les parents ont donc dû acheter de nouveaux vêtements en fonction du sexe de leur petit bout de chou.

5. Annoncer le mariage avec une bague de fiançailles coûteuse

Lorsqu’un couple décide de se marier, la tradition veut que le marié offre à sa fiancée une bague spectaculaire qu’elle portera à l’annulaire de la main gauche en signe de fiançailles. Cela remonte à la Rome antique, où l’on croyait qu’une veine partait de ce doigt pour aller jusqu’au cœur : la vena amoris. Ainsi, la bague de fiançailles emprisonnait l’amour près de la paume de la main afin qu’il ne puisse pas s’échapper par le bout des doigts, le “forçant” à traverser tout le corps jusqu’au cœur, restant toujours connecté à cet organe vital. Or, pour la promesse d’amour et de respect mutuel, la réalité est que le matériau ou les pierres dont est faite la bague de fiançailles importent peu.

  • Je ne sais pas vraiment d’où elle vient ni quels sont les détails, car j’ai entendu de nombreuses versions différentes, mais oubliez la “tradition” selon laquelle une bague de fiançailles doit coûter X semaines de salaire. @Cherrycherry17 / Reddit

6. Consommer trop de sucre

Les sucreries et les friandises font partie du régime alimentaire de beaucoup de gens. Quand tu étais enfant, te souviens-tu d’avoir reçu des sucreries comme récompense si tu t’étais bien comporté ? Au fil du temps, elles ont commencé à faire partie intégrante de notre alimentation. Le problème est que l’excès de sucre a des effets néfastes. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) associe l’excès de sucre à l’incidence croissante de l’obésité et du diabète de type 2 dans le monde, ainsi qu’aux caries dentaires, à l’hypertension et même à certains cas de cancer. Il est temps d’essayer de changer cela afin de vivre une vie plus saine.

7. Mener une vie sédentaire

Rester assis pendant de longues périodes peut entraîner une prise de poids, des douleurs musculaires, des problèmes de circulation, entre autres. Selon l’OMS, environ 60 % de la population mondiale ne fait pas assez d’activité physique, ce que l’on appelle la sédentarité. Ces personnes regardent plus la télévision, font moins d’exercice physique et ont tendance à manger davantage et des aliments de moins bonne qualité.
Il est donc essentiel d’inclure un exercice physique régulier dans notre routine (au moins 30 minutes par jour), surtout pendant l’enfance. Une étude récente publiée dans Neurobiology of Aging suggère que cela peut modifier la structure et la fonction du cerveau, contribuant ainsi à le maintenir en bonne santé.

8. Ne pas se protéger du soleil

Être bronzé, c’est tendance, mais cela peut avoir des conséquences dangereuses. L’exposition au soleil à des moments inappropriés entraîne un vieillissement prématuré, des allergies, des problèmes oculaires, des coups de soleil, et augmente le risque de développer un cancer de la peau.
La Fundación Piel Sana de l’Académie espagnole de dermatologie et de vénéréologie confirme que cela pourrait et de vénérologie pourrait être évité en sensibilisant l’importance de prendre soin de soi dès l’enfance car une exposition inadéquate au soleil provoque des dommages cumulatifs et durables sur la peau.

9. Ne pas avoir l’habitude de boire de l’eau

Selon le stade de la vie, on estime que 65 % du poids du corps est constitué d’eau, le nutriment le plus important pour la santé. Pour une raison quelconque, faire attention à son hydratation n’était pas une habitude ancrée auparavant. Le manque d’eau dans le corps ralentit le métabolisme, ce qui a des conséquences sur toutes les fonctions corporelles. Prendre l’habitude de boire environ deux litres par jour, un peu à la fois, en fonction de la température, peut donc apporter de nombreux bénéfices.

10. Consommer trop de boissons gazeuses

Les boissons gazeuses, développées par l’industrie pharmaceutique, étaient au départ des toniques destinés à soulager les maux de tête et les indigestions. Présents à presque tous les repas de famille, elles sont énergiques et coupe-faim, avec un goût qui nous donne envie d’en boire plus. Cependant, des études scientifiques récentes indiquent que leur consommation en grande quantité peut être très nocive pour la santé, notamment chez les enfants, en provoquant des maux de tête, de l’anxiété, des troubles du sommeil, entre autres.
L’idée est de changer l’habitude de consommer ce genre de boisson en buvant de l’eau à la place, agrémentée avec des tranches de citron ou de concombre par exemple.

11. Manger en regardant la télévision

Les repas sont une occasion à saisir pour partager du bon temps en famille. Des études ont montré que si nous faisons d’autres activités pendant que nous mangeons, comme regarder la télévision ou lire, le cerveau n’enregistre pas les quantités, et nous avons ainsi tendance à consommer davantage et donc à prendre du poids.

Cette habitude peut engendrer des conséquences négatives, notamment chez les enfants, car leur cerveau est fixé sur la télévision et ne reconnaît pas le signal indiquant que la personne a suffisamment mangé. Cela peut mener à une suralimentation.

12. Garder des articles neufs pour une occasion “spéciale”

L’ancienne génération est encore relativement austère, choisissant de garder les choses neuves et belles pour des occasions exceptionnelles. Cela vaut aussi bien pour les vêtements que pour les appareils ménagers et les ustensiles. Et pendant des années, la vaisselle élégante restait rangée dans les armoires, tandis qu’on buvait le café dans de vieilles tasses usées.

  • Ma mère garde des serviettes et des torchons neufs pour des “occasions spéciales” qui n’arrivent jamais. @Florzinha_Moore/ Reddit

Selon toi, quelles autres habitudes de la génération précédente est-il temps d’abandonner ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Sympa/Éducation/12 Habitudes des générations précédentes dont on devrait se défaire aujourd’hui
Partager cet article