Sympa
Sympa

15+ Enfants qui ont de quoi faire pâlir le malin Kevin McCallister

Les enfants sortent parfois des phrases étonnamment sages qui font réfléchir les adultes. Il arrive aussi que les bambins fassent preuve d’une logique face à laquelle on doute de sa propre intelligence : en effet, ils semblent parfois tout comprendre de la vie. Enfin, les enfants sont capables de se réjouir des petites choses, et nous, on a tellement envie de pouvoir faire pareil.

Chez Sympa, nous avons trouvé des histoires de filles et garçons qui prouvent une fois de plus que les bambins sont les êtres les plus sincères, les plus simples et les plus sages de la planète.

  • Avec mon époux et ma fille de quatre ans nous étions à une fête de famille. Une demoiselle de la famille éloignée s’est mise à draguer mon mari. Il essayait de rester poli et faisait mine de ne pas s’apercevoir de ses avances, mais notre fille était persuadée que papa avait tort. Alors d’une voix enfantine, elle a sorti devant tout le monde : “Papa, pourquoi parles-tu à cette tatie ? Elle essaie de te voler à maman !” La tatie a dû s’excuser et quitter rapidement la fête, mais notre fille n’a pas parlé à son père pendant trois jours. © Chambre № 6 / VK
  • Mon fils a six ans, il est à la maternelle. Il a craqué pour une fillette de sa classe, il lui apporte des jouets, essaie de la défendre, parle d’elle à la maison. Un jour, je suis venue le chercher, il faisait beau après plusieurs jours de pluie et la classe était dehors pour une promenade. Mon fils m’a vue et a couru vers moi. Je lui ai dit : “Où est ton amie Élisabeth ?” Il a répondu : “Je ne sais pas, il ne pleut pas aujourd’hui, tout le monde porte d’autres vestes. Avant elle avait une veste avec des chatons, mais aujourd’hui je ne sais plus comment elle est habillée.” © FrontS / Pikabu
  • Je travaille dans une école maternelle. Je m’occupe d’un garçon de cinq ans. Il dit qu’il va épouser une fillette qui s’appelle Aude. Je sais pourtant qu’il est épris d’une autre fille et je lui demande pourquoi il a changé d’avis. Il m’explique : “Tu sais, il vaut mieux être avec une fille qui joue aux mêmes jeux que moi, qui me donne ses sucreries et que maman apprécie (leurs mères sont amies) qu’avec la fille qui me plaît. Elle est jolie, c’est vrai, mais elle ne jouera jamais aux robots avec moi et mangera mes bonbons toute seule.” Là, j’ai réalisé que certains enfants sont plus intelligents que moi. © oseledich / Pikabu
  • Ma fille de six ans traîne le chat de la pièce dans laquelle nos invités sont réunis, à une autre, plus éloignée. Elle passe devant moi et me demande :
    — Est-ce que je le porte correctement ? (Notre chat est gros et je lui ai appris comment le tenir et le porter pour que le minou soit à l’aise).
    — Ah oui, c’est bien.
    Ma fille le porte jusqu’au canapé, mais le pose sur le sol. Le chat retourne lentement dans la pièce avec les invités.
    — Alors, pourquoi as-tu apporté le chat ?
    — Pour qu’il bouge, sinon, il reste tout le temps allongé.
    Maintenant, je ne sais plus si elle a bien fait de le porter ou non. © CassiopeiaM / Pikabu
  • Nous avons acheté un jardin dans lequel il y avait beaucoup de fraisiers, entre autres. Ils étaient pourtant un peu envahis par de mauvaises herbes. J’ai pensé que ce n’était pas grave et que je pouvais les renouveler en gardant les meilleurs. Surtout que mon fils de six ans a beaucoup aimés ces fruits. Les récolter était pénible, certaines fraises étaient toutes petites, mais j’ai remarqué que si j’envoyais mon fils, il revenait rapidement, et avec les fraises grosses et juteuses. On dirait un miracle.
    Un jour, mon mari a voulu lui aussi ramasser quelques fraises, sans perdre trop de temps à chercher les plus gros fruits. J’ai alors entendu mon fils lui dire : “Papa, veux-tu une astuce ? Tu vois les petits bouts de bois ? C’est maman qui marque les meilleurs fraisiers pour les replanter après. Je ne ramasse que là, ailleurs c’est petit.” © Perle Noire / ADME
  • Je faisais le job de nounou et les enfants me demandaient toujours la “tasse cool”. Je ne comprenais pas ce que c’était et les bambins étaient trop petits pour l’expliquer. Un jour, j’en ai parlé à leur mère et elle a éclaté de rire ! Puis, elle a pris deux poivrons, a coupé le haut, a enlevé les graines et les a remplis d’eau. Les enfants en raffolent comme de vraies friandises. © Kikabennet / Reddit
  • Quand j’étais petite, nous avions un vieil ordinateur. Je l’aimais beaucoup et je pensais qu’il était comme nous, juste d’une espèce biologique différente. Un jour, j’ai coupé de la charcuterie et j’ai mis quelques morceaux sur le boîtier, pour qu’il se régale aussi. © Podslushano / VK
  • Quand mon fils et ma fille me voient de mauvaise humeur (surtout lorsqu’ils font des bêtises), ils me font tout de suite du thé. C’est leur manière de dire “calme-toi, maman”. C’est mon fils qui a eu cette idée, puis ma fille se l’est appropriée. Une fois, j’ai même trouvé deux tasses de thé devant moi, un peu trop quand même. © Luluka0803 / Pikabu
  • Quand j’étais enfant, nous vivions à la campagne et avions quelques chèvres. Un jour, mon frère a décidé d’aller à une vente aux enchères de bétail et a vu qu’ils vendaient un veau destiné à l’abattage. Il n’a pas pu supporter l’idée que cette pauvre petite vache soit mangée, alors il a proposé de l’argent. D’une manière ou d’une autre, il a ramené le veau à la maison. Il ne l’a pas laissé au pâturage ou dans le jardin, mais l’a installé dans sa chambre. En rentrant du travail maman a été pour le moins étonnée : “Comment ça se fait qu’il y ait une vache dans le couloir ?” Mon frère a eu plein d’ennuis à cause de ça. © bunnykitten94 / Reddit
  • Mes enfants ont compté un escargot de moins dans leur aquarium. Maintenant, ils me regardent d’un mauvais œil parce que je leur avais dit que j’avais goûté des escargots dans un restaurant chic il y a environ 20 ans. © MissHavisham / Twitter
  • Ma fille de six ans s’est approchée de ma femme et lui a dit :
    — Maman, je comprends que c’est dur pour toi et papa, vous avez des dépenses à cause de Noël, c’est donc au Père Noël que je vais demander un cadeau coûteux.
    Merci, chérie. Heureusement, le Père Noël est assez intelligent et a pensé à l’avance à t’acheter un smartphone. © Psyho****** / Pikabu
  • J’utilisais l’ordinateur portable après ma petite sœur de sept ans. Elle a oublié de fermer quelques onglets. Elle avait fait comme recherches : “Comment se faire pousser des ailes”, “Comment apprendre à voler”, “Pourquoi les gens n’ont pas d’ailes”. Ah ! J’ai eu envie de revenir à cette époque insouciante où je pouvais aussi avoir ce genre de rêves ! © Podslushano / Ideer
  • J’ai rendu visite à mes parents, on a papoté et je suis allée dans la chambre de mon petit frère pour lui dire bonjour. Il y avait une ambiance de fête avec des murs décorés, des cadeaux, et “Jingle Bells” qui jouait, et mon frère était près d’un sapin, en train de le décorer. Je lui ai demandé ce qui se passait. Il a dit : “Pourquoi attendre décembre ? Je veux avoir Noël en août, alors le réveillon sera en août !” Le garçon n’a que huit ans, mais je pense déjà qu’il réussira plein de choses dans la vie. © Chambre № 6 / VK
  • Lors de la remise des diplômes, ils nous ont donné les dissertations que nous avons rédigées en sixième. Le sujet était “Mon métier quand je serai grand”. J’ai complètement oublié ce que j’avais écrit à l’époque, mais j’avais quelques suppositions : vétérinaire (parce que mes parents sont vétérinaires), coiffeuse, médecin. Je l’ai lue et j’ai été abasourdie. La dissertation disait que mon rêve était de devenir designer de papiers peints. © Chambre № 6 / VK

Quelles sont les choses ou les perles de tes enfants dont tu te souviens encore avec joie ?

Sympa/Éducation/15+ Enfants qui ont de quoi faire pâlir le malin Kevin McCallister
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire