Sympa

17 choses dangereuses en été que les mamans ignorent

2-25
12k

Le soleil, les plans d’eau, l’air pur et les fruits frais : l’été crée toutes les conditions pour que l’enfant reprenne des forces avant un hiver long. Mais si quelques règles simples ne sont pas respectées, tous ces avantages de l’été peuvent même être dangereux.

Chez Sympa nous avons étudié les erreurs courantes des parents et avons dressé une liste de leurs actions habituelles qui peuvent présenter un danger. Lisez-les, peut-être que cela vous concerne-t-il ?

1. Proposer du jus de fruit quand l’enfant a soif

Aucun jus de fruit, même celui sans sucres ajoutés, ne peut satisfaire les besoins du corps en eau. En période de chaleur, il est nécessaire de reconstituer l’équilibre des sels minéraux, et seule l’eau pure en est capable. En buvant un verre de jus de fruit, l’enfant peut avoir l’impression de ne plus avoir soif et refuser de boire de l’eau. Mais après quelques heures de jeux actifs, il risque de se déshydrater.

2. Laisser l’enfant seul dans la voiture " juste pour 5 minutes "

L’enfant s’est endormi en route et les parents, ne voulant pas le réveiller, décident de partir pour quelques minutes. De telles situations sont assez fréquentes, mais extrêmement dangereuses. Une voiture laissée au soleil ressemble à une boîte de conserve, la température à l’intérieur et le manque d’oxygène augmentent rapidement. Les vitres baissées de quelques centimètres n’améliorent pas beaucoup la situation. Le corps de l’enfant surchauffe 5 fois plus vite que celui de l’adulte. Il suffit donc au petit de quelques minutes pour qu’il ait un coup de chaleur.

3. Passer toute la journée dehors

Les jours particulièrement chauds, les meilleures périodes pour sortir dehors sont le matin et le soir. Certains pensent que se mettre à l’ombre serait un bon compromis. C’est vrai que l’ombre aide à éviter la chaleur, cependant, elle ne protège pas des rayons UV. Si la température ambiante dépasse 32°C, il est recommandé de rester à l’intérieur entre 10h00 et 16h00. C’est très important, car les enfants transpirent moins et leur système de thermorégulation n’est pas encore entièrement développé.

4. Laisser les fenêtres avec des moustiquaires grand ouvertes

Même la moustiquaire la plus durable est conçue pour les insectes et non pour un enfant de 10-15 kg. La situation standard : il fait chaud, les fenêtres sont grand ouvertes pour la ventilation, la moustiquaire crée l’illusion de les protéger et la mère ne s’inquiète pas pour la sécurité de son petit. Mais il suffit de le laisser seul pour quelques minutes, pour que l’enfant, attiré par le bruit de la rue, monte voir ce qui se passe. Pensez à installer des serrures spéciales empêchant l’enfant d’ouvrir les fenêtres, sous lesquelles, il ne faudra surtout pas placer de meubles. Surveillez votre enfant quand vous êtes chez quelqu’un : vous pouvez assurer la sécurité chez vous, mais pas chez les autres.

5. Laisser votre enfant faire du vélo sans protection

Les mères d’aujourd’hui ont grandi dans un autre monde où il n’y avait pas beaucoup de règles relatives à la sécurité des enfants. Même il y a 25 ou 30 ans, il était assez courant de ne pas porter de casque lorsque vous faites du vélo. Oubliez cela et apprenez à vos enfants à se protéger la tête pour éviter les blessures graves au cerveau. Beaucoup de jeunes ne veulent pas porter de casque parce qu’ils pensent qu’ils ont l’air stupide. La règle la plus efficace que vous pouvez introduire est " pas de casque, pas de vélo ". Il est très important de rester cohérent et de donner l’exemple : quand les enfants vous voient porter un casque à vélo, ils acceptent plus facilement de le mettre.

6. Faire du toboggan avec son enfant

La règle importante : il est interdit aux adultes de faire du toboggan avec l’enfant sur les genoux. L’enfant peut avoir peur et essayer de se retenir avec les jambes. Mais le poids de l’adulte lui fera continuer la descente et il risquera ainsi de se blesser au pied, à la cheville ou même à la cuisse.

7. Acheter des tongs aux enfants

Lors du choix des chaussures de plage, la préférence est souvent donnée aux tongs. Mais les enfants passent la majeure partie du temps à courir et à jouer et ils ont besoin de bonnes chaussures qui protègent leurs pieds des blessures et des objets pointus sur lesquels ils pourraient marcher. Les tongs légers ne peuvent pas assurer une telle protection. Les experts ont énuméré les exigences relatives aux chaussures d’été pour enfants : une semelle souple mais dense, une fermeture en velcro ou à lacets, un contrefort haut et, bien sûr, une matière naturelle qui assure la circulation de l’air.

8. Porter les vêtements blancs au soleil

Les vêtements que vous portez en été assurent de différents niveaux de protection contre les rayons UV : plus les vêtements couvrent le corps, mieux l’enfant est protégé. C’est étonnant, mais par beau temps, il faut donner préférence aux vêtements de couleurs sombres, car ils protègent la peau contre les rayons UV mieux que les vêtements blancs.

9. Laisser les enfants porter des lunettes de soleil marrantes

Les enfants de moins de 10 ans courent un risque élevé de dommages à la peau et aux yeux dûs aux rayons UV. La peau des paupières chez les petits est plus délicate et vulnérable que chez les adultes. Si vous voulez vraiment protéger les yeux de votre enfant avec des lunettes de soleil, il ne faut pas acheter des modèles bon marché, car ils peuvent être mauvais pour la vue. Lorsque vous choisissez des lunettes, évitez les lentilles en verre, le plastique étant moins dangereux ; et cherchez celles qui bloquent 100% des rayons UVA et UVB.

10. Couvrir la poussette

Souvent, les parents couvrent la poussette avec un lange pour protéger le bébé contre les insectes et la chaleur. Un couple a mené une expérience pour montrer à quel point il fait chaud dans la poussette couverte même avec le tissu le plus fin. Les résultats de ce test simple sont impressionnants. Ces jeunes parents ont placé une poupée dans la poussette qu’ils ont mise dehors à l’abri du soleil. En 14 minutes, la température à l’intérieur de la poussette couverte d’un lange est passée de 23°C à 35,1°C alors que la température extérieure ne dépassait pas 30°C.

11. Déshabiller l’enfant lorsqu’il fait chaud

Il semble qu’il n’y ait pas de meilleur moyen pour se rafraîchir que de se déshabiller, mais cette règle ne fonctionne pas avec les enfants. En été, habillez votre enfant avec des vêtements amples en matières naturelles, telles que le lin, le coton, la mousseline. Cela les protègera non seulement du soleil mais aussi des insectes. Pour la plage, il convient d’utiliser un maillot de bain spécial avec protection contre les rayons UV. Il est fabriqué d’un tissu dense qui bloque jusqu’à 98 % des rayons dangereux. Les nuages ne préservent pas contre ceux-ci. Il faut donc couvrir la tête des bébés de moins de 6 mois même s’il n’y a pas de soleil.

12. Laver le bébé avec des produits de bain parfumés

Les produits de soin pour bébé contiennent souvent des extraits naturels et des huiles aromatiques. Il est préférable de ne pas les utiliser en été. L’odeur sucrée peut attirer les abeilles et les guêpes. En période de chaleur, il vaut mieux passer aux produits de bain neutres sans parfum.

13. Utiliser des jouets gonflables amusants pour nager

De tels jouets gonflables peuvent être dangereux, car, en les utilisant, l’enfant n’arrive pas toujours à se tenir. Les dauphins, les avions ou les crocodiles gonflables ne retiennent pas l’enfant sur les côtés, et si le jouet se retourne, il sera difficile au petit de remonter dessus sans aide.

14. Laisser le diffuseur anti-moustiques allumé la nuit

Le corps de l’enfant est sensible aux émanations toxiques, produites par le diffuseur anti-moustiques. Les fabricants ne cachent pas qu’il peut avoir un effet négatif sur l’enfant : causer le gonflement du nasopharynx et les maux de gorge. Comme alternative, il existe aujourd’hui des plaquettes et des spirales anti-moustiques pour enfant. Elles contiennent moins de substances toxiques et n’ont pas de parfum. Mais même ces produits-là doivent être installés à 2 m du lit. La meilleure solution serait d’allumer le diffuseur à l’avance et de le débrancher 1h30 avant de coucher votre enfant.

15. Appliquer la crème solaire une fois sur la plage

La plupart des gens ne commencent à appliquer la crème solaire qu’après s’être installés sur la plage. Cependant, la crème doit être appliquée sur la peau au moins 20 minutes avant le départ de la maison, car elle met du temps à s’absorber et à commencer à vous protéger contre les rayons UV dès le chemin vers la plage.

16. Utiliser les lingettes humides

Les mamans utilisent souvent les lingettes humides pour nettoyer la tétine, les jouets ou les fruits. Il ne faut pas le faire, car elles contiennent des composants qui ne sont pas destinés à une administration par voie orale : parfums, huiles, savon, alcool. Quand vous êtes dehors, il vaut mieux laver les fruits avec de l’eau en bouteille et nettoyer la tétine et les jouets à l’aide de lingettes spéciales ou d’un spray désinfectant.

17. Laisser l’enfant jouer dans un bac à sable sans surveillance

Sur chaque plaine de jeux, les enfants jouent dans un bac à sable pendant que leurs mamans se reposent sur un banc. Mais souvent, le sable peut cacher " des surprises " comme des morceaux de verre ou autres objets pointus. Avant de laisser l’enfant jouer dehors, il faut bien inspecter la plaine de jeux. Emportez toujours le gel antiseptique et des pansements. En plus, il existe une alternative sans danger : le sable cinétique coloré.

Voudriez-vous continuer notre liste ou discuter certains points en vous basant sur votre propre expérience ?

Photo de couverture Patrice Coppee / gettyimages
2-25
12k