Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

7 Mythes et une vérité sur l’utilisation de la sucette que tout parent devrait connaître

Les grands-mères le disaient déjà : ne donne pas la sucette au bébé parce que cela va lui déformer le sourire. En fait, les mamans préfèrent éviter son utilisation à cause de tout un tas de mythes qui gravitent autour de la question. Certains d’entre eux ne sont que de simples rumeurs, mais d’autres ont une part de vérité qu’il faut bien évidemment prendre en compte. Tout le monde a une opinion différente, mais qu’y a-t-il de vrai dans ce que l’on dit à leur sujet ?

Sympa te présente une liste des mythes les plus courants et la réalité qui se cache derrière, parce que les sucettes ont aussi un bon et un mauvais côté !

1. Mieux vaut ne pas les laver afin qu’elles créent des anticorps qui protègent les bébés des maladies

Mythe. Une étude a analysé la présence de bactéries sur 40 sucettes et a obtenu des résultats positifs sur 21 d’entre elles : les staphylocoques, les Candida albicans et les streptocoques. Donc les garder propres n’est pas une option, mais un impératif, car cela aiderait à réduire la prolifération de ces micro-organismes.

2. Mettre la sucette qui est tombée par terre dans ta bouche avant de la donner à ton enfant n’est pas propre

Vrai. Avec la hâte, beaucoup de parents optent pour mettre à la bouche la sucette de leur enfant après qu’elle soit malencontreusement tombée au sol. Cela ne semble pas propre, mais selon une étude du Système de Santé d’Henry Ford, les enfants dont les parents le font, développent moins d’anticorps, en lien avec le développement d’allergies et d’asthme.

3. L’âge maximal pour l’utiliser est de trois ans

Mythe. L’Association pédiatrique canadienne établit que la sucette devrait idéalement être utilisée jusqu’à douze mois, et après, elle suggère de la supprimer petit à petit. Cela est dû au fait qu’elle peut avoir des effets permanents sur la dentition. Parmi les recommandations qui sont données, on retrouve celle d’impliquer l’enfant dans la décision de laisser la sucette de côté comme de s’en défaire pour que la petite souris puisse passer.

4. Ajouter du sucre ou du miel aide à les calmer

Mythe. Cela ne ferait qu’augmenter le risque de développer des problèmes de dents, comme des caries. En plus de cela, des cas ont été répertoriés où les sucettes au miel produisaient du botulisme chez les petits. C’est pour cela qu’il vaut mieux éviter cette pratique, surtout chez les moins de 12 mois.

5. Cela n’apporte aucun bienfait à la santé

Mythe. La Clinique Mayo assure que le mouvement que font les bébés en suçant la sucette la nuit ou pendant leur sommeil, pourrait les aider à réduire les risques de souffrir du syndrome de la mort subite. Les médecins recommandent d’attendre la troisième ou la quatrième semaine pour leur donner la sucette, une fois qu’ils auront une bonne routine d’allaitement.

6. Cela réduit le risque de développer des infections de l’oreille à cause du mouvement de la mâchoire

Mythe. Diverses études réalisées par le Centre de Recherche sur la Santé en Irlande ont révélé que l’utilisation de la sucette de manière routinière augmentait de trois fois les risques de développer des otites. Mais au lieu de l’interdire complètement, on devrait plutôt restreindre l’utilisation chez les bébés qui présentent des problèmes d’otites de manière récurrente.

7. Elles n’agissent pas sur la durée de l’allaitement

Mythe. Une recherche réalisée sur des bébés de 7,5 à 10 mois indique que ceux qui ont eu des sucettes avant d’avoir six semaines avaient des durées d’allaitement plus courtes que ceux qui ont commencé à les utiliser plus tard ou ceux qui n’en ont jamais eu. Cependant, il a été souligné que cela ne représentait aucun changement pour les enfants qui l’avaient de temps en temps.

8. Elles provoquent des malformations des dents

Vrai. Les enfants qui utilisent des sucettes au-delà de trois ans pourraient avoir la mâchoire ouverte ou déformée en plus de quelques dents déplacées, selon une analyse de différents rapports entre 1992 et 2003. Une autre étude a même révélé que les enfants qui utilisaient la sucette depuis tout-petits avaient plus de risques de développer des caries, comparé à ceux qui n’en avaient jamais portée. L’allaitement maternel était plus dominant pour le groupe d’étude qui n’utilisait pas de sucette que pour celui qui l’utilisait.

Quels sont les autres mythes que tu connais à propos des sucettes ? Partage-les dans les commentaires !

Photo de couverture Aksakal / Depositphotos