Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Comment éviter 10 comportements désagréables chez les enfants

Le mensonge chez l’enfant est en fait un signe que celui-ci développe des habilités sociales très importantes car, d’après des études qui ont été menées à ce propos, ce fait est relié à l’empathie, à la coopération et à l’attention portée aux autres. Et pourtant, ce comportement, ainsi que beaucoup d’autres, sont considérés indésirables par leurs parents. Dans la plupart des cas, il s’agit juste d’étapes que les enfants surmontent au bout d’un certain temps, mais si jamais cela devient perturbateur, tu peux aider ton enfant à les traverser.

Sympa a rassemblé des conseils pratiques pour aider les parents à éviter ces habitudes si désagréables de leurs enfants.

1. Sucer son pouce

D’après les psychologues, le fait de sucer son pouce ou un autre doigt a pour les enfants un effet apaisant qui leur permet de réduire l’anxiété provoquée par la croissance. Si ton enfant est déjà d’âge préscolaire, mais qu’il a toujours cette habitude, fais attention à ces conseils pour l’aider à se débarrasser de cette fâcheuse manie :

  • Essaie de limiter le temps que ton enfant passe à sucer son pouce. Par exemple, tu peux lui permettre de le faire au moment d’aller se coucher, mais le lui interdire en public.
  • N’en fais pas un conflit. Ne montre pas ta colère en lui disant des phrases du genre " je t’interdis de sucer ton pouce ". Essaie plutôt de le féliciter quand il ne le fait pas.
  • Essaie d’en parler à ton enfant. Si tu lui dis “sais-tu que tu es en train de sucer ton puce en ce moment ?”, il en sera conscient et cessera de le faire. Tu peux lui proposer une autre activité pour l’apaiser.
  • Trouve des façons créatives d’expliquer à ton enfant qu’il grandit et qu’il n’a plus besoin de sucer son pouce. Par exemple, demande-lui : “Tu crois que Spider-Man suce son pouce ?”

2. Être exigeant

De la même façon que tu apprends à ton enfant à dire “s’il vous plaît” et “merci”, fais en sorte qu’il sache demander les choses avec politesse. Les enfants sont souvent exigeants, et cela ne nous plaît pas. Voici quelques conseils pour corriger ce problème :

  • Tu peux toujours en parler avec ton enfant. Tâche de lui expliquer la différence entre une exigence et une demande faite avec politesse. Fais-lui savoir aussi que parfois il obtiendra ce qu’il veut, mais que d’autres fois, tu lui diras non, et qu’il devra l’accepter.
  • Le plus important est de ne pas oublier que tu es un modèle pour ton enfant. Si toi-même tu ne peux pas être poli au moment de demander quelque chose, ne t’étonne pas si ton enfant reproduit ton comportement.
  • Tâche de ne pas réagir outre-mesure lorsque ton enfant exige quoi que ce soit de toi, car il est possible qu’il ne se rende pas compte de ce qu’il vient de faire. Demande-lui plutôt : “Connais-tu une autre façon de demander ce que tu veux ?”

  • Ignore toujours les exigences de ton enfant, tout en veillant à bien réagir lorsqu’il demande quelque chose poliment.

3. Grincer des dents

Nombreux sont les parents qui constatent que leur enfant grince des dents, soit pendant qu’ils dorment, soit lorsqu’ils sont éveillés. Cette condition est appelée bruxisme, et il existe plusieurs façons de les aider à y faire face :

  • D’après ce qu’affirment des études, le bruxisme chez les enfants est causé notamment par le stress. Un examen à l’école, un déménagement dans une autre ville, bref, tous ces événements et bien d’autres peuvent perturber ton enfant. Parles-en avec lui afin qu’il puisse exprimer son malaise.
  • Tu peux aussi l’aider à cesser de grincer des dents pendant qu’il dort en établissant un rituel avant d’aller se coucher lui permettant de se détendre : prendre un bain, écouter de la musique, lui lire une histoire.
  • Dans des cas rares, si le stress s’avère être plus grave, il est conseillé de consulter un médecin pour arrêter le bruxisme avec un traitement spécial. Il est important de ne pas ignorer cette condition car elle peut nuire à la santé de ton enfant.

4. Se ronger les ongles et les cuticules

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ton enfant peut se ronger les ongles : stress, curiosité, ennui ou, tout simplement, une habitude. Le pire, c’est que ce comportement peut se poursuivre jusqu’à l’âge adulte. D’après les psychologues, tu peux aider ton enfant à surmonter ce problème en suivant les conseils ci-dessous :

  • Tâche de comprendre la raison pour laquelle il le fait. Il se peut qu’il souffre de stress à cause d’une situation que tu peux sûrement l’aider à surmonter.
  • Aide-le à prendre conscience de ce qu’il fait. Tu peux te mettre d’accord avec lui pour faire un signe que seul lui comprendra afin qu’il se rende compte qu’il ronge ses ongles à un moment donné.
  • Si ta fille se ronge les ongles, propose-lui de les peindre afin qu’elle se sente comme une petite princesse. Elle ne voudra pas les abîmer.

5. Se curer le nez

Nos adorables petits font parfois des choses assez grossières, dont se curer le nez et manger ce qu’ils en sortent. Cette habitude est très désagréable, mais elle est surtout très dangereuse car, selon de nombreuses études, c’est un excellent moyen de propager les bactéries responsables de la pneumonie. Voici quelques conseils pour empêcher ce comportement :

  • Attire son attention et donne-lui un mouchoir quand tu vois qu’il met son doigt dans le nez. Tu le distrairas et il sera conscient de ne pas le faire.
  • Discute avec lui des problèmes d’hygiène et explique-lui les conséquences de cette habitude. Parle-lui comme à un adulte, parfois les enfants aiment qu’on les prenne au sérieux.
  • Essaie de faire en sorte que ton enfant réalise des activités qui lui occupent les mains, afin qu’il n’ait pas à surmonter son ennui en mettant le doigt dans le nez.

6. Se boucler les cheveux

Il s’agit là d’une habitude assez désagréable qui peut survenir de temps en temps chez de nombreux enfants, mais surtout chez ceux qui sont plus anxieux. En fait, cela les aide à se détendre. Bien que ce geste soit considéré normal vers les trois — quatre ans, il faudra agir si ce comportement persiste.

  • Tâche de ne pas attirer l’attention de ton enfant lorsqu’il le fait, car cela ne fera qu’empirer les choses. Essaie plutôt de lui parler et de l’aider à comprendre pourquoi ce comportement se produit.
  • Aide-le à trouver d’autres moyens de libérer son énergie à travers des activités telles que la danse, le sport, etc.
  • Trouve une alternative. Par exemple, tu peux donner à ta fille une poupée aux cheveux longs afin qu’elle puisse jouer avec les cheveux de la poupée, et non avec les siens.

7. Utiliser de gros mots

Ce comportement est impossible à éviter quand nous élevons notre enfant. Bien que les tout-petits puissent parfois dire une grossièreté, ce n’est qu’à un âge plus avancé qu’ils peuvent délibérément être offensifs en utilisant de gros mots. Des parents expérimentés partagent des conseils pour aider ton enfant à laisser de côté cette fâcheuse habitude.

  • Sois attentif vis-à-vis de ton enfant. S’il sent que tu l’écoutes, il est fort probable qu’il cesse d’utiliser un langage grossier.
  • Fais attention aux émissions de télé, aux contenus des réseaux qu’il voit et à la musique qu’il écoute. Parles-en franchement avec lui et établis des limites afin qu’il comprenne ce qui est permis et ce qui ne l’est pas.
  • Ne réagis pas outre-mesure et ne montre pas que tu es en colère. Mieux vaut lui expliquer qu’il faut être respectueux envers tout le monde et que ce type de comportement sera puni.
  • Et, bien sûr, fais attention à ton propre langage. Tâche toujours de parler de manière appropriée avec tes enfants et ton conjoint : tu es un modèle à suivre pour ton enfant.

8. Mentir

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ton enfant peut mentir : cacher quelque chose, rendre une histoire plus excitante, attirer ton attention, obtenir ce qu’il veut, etc. Habituellement, les enfants commencent à mentir vers l’âge de trois ans, mais cela devient plus fréquent à quatre-six ans, les mensonges deviennent de plus en plus compliqués, car les enfants commencent à comprendre comment pensent les autres. Voici quelques conseils qui te permettront de résoudre ce problème.

  • Encourage ton enfant à dire la vérité. Peu importe ce qu’il a fait, dis-lui que tu es fier du fait qu’il ait dit la vérité, et que tu peux l’aider à résoudre la situation.
  • Aide ton petit à éviter les situations où il peut éprouver le besoin de mentir. Par exemple, si tu arrives et que tu vois qu’il a renversé le lait, ne demande pas qui l’a fait. Dis-lui plutôt que tu vois bien qu’il y a eu un accident, et que vous allez nettoyer ensemble.
  • Parle du mensonge avec ton enfant. Essaie de lui expliquer que mentir est toujours mauvais dans n’importe quelle situation.

9. S’essuyer les mains sur ses vêtements

Les enfants (et certains adultes aussi) ont la fâcheuse habitude de s’essuyer les mains sur leurs vêtements. Cela peut être de la nourriture, de la saleté ou de la peinture, et bien que tu ne puisses pas contrôler ce comportement lorsque ton enfant joue à l’extérieur, tu peux toujours lui apprendre à être plus soigneux, du moins à la maison. Des mamans expérimentées ont partagé avec nous ces conseils :

  • Donne toujours une serviette à ton enfant lorsqu’il mange. Fais-en une habitude régulière et rappelle-lui de s’essuyer la bouche et les mains.
  • Donne-lui une serviette afin qu’il se nettoie les mains quand il fait une activité où il pourra se salir, comme la peinture, par exemple.
  • Ne te fâche pas. Aucun enfant ne comprendra jamais une leçon si tu le décourages en criant.

10. Passer trop de temps devant l’écran

Les statistiques sur le temps que les enfants passent devant un écran sont effrayantes. Par exemple, les enfants de moins de six ans passent plus de deux heures par jour à regarder la télé ou à jouer à des jeux vidéo. La dépendance à la technologie n’est certainement pas bonne pour l’épanouissement d’un enfant, et les parents doivent en être conscients.

  • Tu dois être un exemple pour ton enfant. S’il te voit lire un livre, au lieu d’être tout le temps à regarder ton téléphone portable, il voudra en faire autant.
  • Passez du temps à vous amuser ensemble. Au lieu de regarder la télé pendant des heures, tâche de partager des activités avec ton enfant, telles que jouer, dessiner ou aller au parc.
  • Fixe un temps limite pour les jeux vidéo. Il est difficile, voire impossible de ne pas allumer la télé, certes, mais tu peux toujours limiter ce moment à une période plus courte.

Comment t’y prends-tu pour gérer les comportements désagréables de ton enfant ? N’hésite pas à partager tes conseils dans la section des commentaires !