Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Des femmes parlent des épreuves et des adversités qu’elles ont dû endurer avec leur belle-mère

Le monde est plein de plaisanteries sur les belles-mères et les beaux-pères. Mais ces premières ont bien une raison d’être. Afin de soutenir ce postulat, nous avons trouvé plusieurs histoires sur les relations hilarantes et parfois un peu compliquées entre les belles-mères et leurs belles-filles.

Sympa te conseille de prendre une boîte de mouchoirs, car tu risques de rire aux larmes avec ces histoires. Ne manque pas de lire le bonus que nous avons préparé juste pour toi : il y a des femmes dans le monde qui restent calmes face à n’importe quelle situation, même devant la police.

  • Mon mari et moi avons acheté une maison et avons commencé à la remettre à neuf. Ma belle-mère était ravie parce qu’elle adore faire des rénovations. Le matin, quand je suis rentrée du boulot, elle avait déjà entamé dans notre maison un travail énergique : elle avait préparé le mélange de plâtre, apporté du vieux papier peint, et elle m’a dit : "Ici tu auras un évier, et là nous abattrons les murs pour faire la chambre des enfants, et ainsi de suite ! Pour le dire avec un peu de légèreté, j’ai été désagréablement surprise par un tel caractère arbitraire. Puis j’ai dit à mon mari : "Tu devrais gentiment expliquer à ta mère que c’est notre maison et que nous déciderons nous-mêmes où sera la chambre des enfants et où nous installerons l’évier. Le lendemain, en rentrant à la maison, j’ai réalisé que mon mari était tout triste. "J’ai chassé ma mère de la maison. Je lui ai dit de faire la rénovation de sa maison comme bon lui semble, et de rester en dehors de nos affaires. Ma belle-mère a été offensée, elle a dit qu’elle ne mettrait plus jamais les pieds chez nous. Le lendemain matin, elle nous a apporté du lait du village comme si de rien n’était. Mais ce qui est bien c’est que depuis, elle ne se mêle plus de nos affaires. © a11adinnn / pikabu
  • Au début de notre vie en couple, mon mari m’a dit qu’il était allergique à l’anesthésie locale, et que pour cette raison, le dentiste devait lui soigner les caries sans produits anesthésiques. Je lui ai demandé comment il l’avait découvert. Il s’avère que dans sa petite enfance, il avait fait de la fièvre. Une ambulance était arrivée et on lui avait fait une injection qui lui avait causé des crampes. Après avoir étudié son dossier médical, j’ai découvert qu’il s’était fait injecter de l’ibuprofène avec de la diphenhydramine, mélange qui a diminué brusquement la température et lui a causé des convulsions. Ma belle-mère a conclu que l’ibuprofène avait un effet anesthésique, tout comme l’anesthésie elle-même, et qu’il était donc allergique à tout type d’anesthésie. Par conséquent, mon mari a dû endurer une douleur terrible chaque fois qu’il allait chez le dentiste. Maintenant, il soigne enfin ses dents comme une personne normale. © Yasminurlik / pikabu

“Quand ma belle-mère n’a pas voulu manger ce que j’avais préparé, mais qu’elle a cuisiné la même chose”.

  • Comme dans la plupart des cas, ma relation avec ma belle-mère laisse beaucoup à désirer : elle critique tout ce que je fais. Mais le pire, c’est la phrase : “Lucie ! Lucie ! Viens, je vais t’apprendre à mettre correctement le papier toilette ! © ARSENIYA2000 / pikabu
  • En 2017, mon mari et moi sommes devenus parents, et notre vie a beaucoup changé. Suite à la naissance de notre fils, les appels et les visites de ma belle-mère et de sa fille (la sœur de mon mari) sont devenus de plus en plus fréquents. Des tas de conseils sur la façon de nourrir, de donner le bain ou de couvrir le bébé étaient à l’ordre du jour, et je les acceptais avec un sourire, mais à la fin je faisais comme je voulais. Un beau jour, le sujet des vaccins a été abordé. Ce fut l’enfer ! Elle a commencé à crier : “Parce que tu as trop d’enfants ? Tu te rends compte des conséquences ? Ils prennent nos enfants pour des cochons d’Indes ! Le remède est pire que le mal ! Les vaccins rendent les enfants autistes ! Tu as entendu parler de l’infirmité motrice cérébrale ? Plus de 50% des enfants en sont atteints à cause des vaccins !” La conversation a passé rapidement à un niveau supérieur : les vaccins sont nécessaires, mais ils doivent être importés. "Il faut voyager en France ou en Belgique avec l’enfant, le faire vacciner là-bas, et rentrer, c’est le seul moyen pour qu’elle soit tranquille. Je n’en pouvais plus. Je lui ai dit qu’elle pouvait très bien nous acheter les billets d’avion, trouver la clinique et tout le reste. Bien sûr, elle a répondu que je ne pensais qu’à l’argent, que nous refusions de nous investir sur la santé de notre enfant, et qu’on était des vauriens. © zyggysan924 / pikabu

“Voici les baskets que ma belle-mère nous a offertes à mon mari et moi”.

  • Mon ami s’est marié récemment. Sa mère a commencé à lui rendre visite tous les soirs sous prétexte de prendre un café mais, en fait, comme si de rien n’était, elle faisait des commentaires à propos de sa femme : elle ne fait pas la lessive, elle repasse mal, elle doit enlever les toiles d’araignée du plafond, et en général, elle ne sait pas faire les tâches ménagères. Le gars ne voulait pas discuter avec sa mère et essayait de lui dire de ne pas se mêler de ce qui ne la concernait pas. Mais la femme ne prenait pas en compte ses suggestions. Un beau jour, le mari a été muté dans une autre ville et ce, avec un meilleur salaire, de sorte qu’il a accepté sans la moindre hésitation. Il pensait surtout au fait que la distance mettrait fin au conflit entre sa mère et sa femme. Ainsi, ils ont déménagé et se sont installés dans leur nouvelle maison. Quelques semaines plus tard, ils ont installé leur connexion internet. La belle-mère a pris l’habitude d’appeler par Skype et la première chose qu’elle disait c’était : "Mets plus de lumière et éloigne-toi de la caméra, je voudrais voir si tout est en ordre. L’homme en a eu mare et a dit à sa mère d’arrêter. Cela fait un mois qu’ils ne se parlent pas. © IamLie / pikabu
  • Mon amie est restée à la maison avec sa belle-mère. Le téléphone a sonné et sa belle-mère a répondu (c’était un ami de mon amie et de son époux).
    — Bonsoir, pourrais-je parler avec Julie, s’il vous plaît ?
    — Oui, bien sûr, attendez.
    La belle-mère s’éloigna un peu du téléphone et l’a repris. Changeant le ton de sa voix, elle a dit :
    — Oui ?
    L’ami est resté stupéfait. Il a bien compris que ce n’était pas Julie à l’autre bout du fil. Alors il a dit :
    — Pourrais-je parler avec Paul ?
    Alors la belle-mère a appelé Julie. © Calico / pikabu

“Ma belle-mère s’est plainte du fait qu’elle avait le soleil en plein dans la face. J’ai baissé les rideaux, je me suis retournée une seconde, et j’ai vu ceci.”

  • On vivait chez les parents et le grand-père de mon mari. Un beau jour où j’avais congé, tout le monde s’est levé très tôt : mon mari est parti rapidement au boulot, mon beau-père attendait sa femme à la porte. J’ai entendu celle-ci donner des instructions au grand-père avant de partir : “Quand elle se réveillera, dis-lui de manger des saucisses. Elles sont dans le frigo. Ne la réveille pas, laisse-la dormir”. Dès qu’ils sont partis, le grand-père a frappé à la porte de ma chambre : “Marie, lève-toi ! Thérèse a dit qu’il fallait que tu prépares la soupe. La viande est dans le frigo !”. © VL1977 / pikabu

  • Ma belle-mère a dit à son fils (mon mari) que je n’avais pas répondu à son mot de félicitations d’anniversaire qu’elle m’avait envoyé par Facebook. Apparemment elle avait les larmes aux yeux, car mon mari était vraiment très fâché. Sans prononcer un seul mot, j’ai ouvert les messages, et je lui ai montré ma réponse. Quand il lui a demandé pourquoi elle avait menti, elle a dit : “Elle devrait répondre sur les commentaires, pour que tout le monde le voie. La façon dont elle a répondu est un manque de respect”. Je ne peux pas m’empêcher de rire quand j’y pense ! © GooGoosha89 / pikabu

“Voici ce que ma mère a offert à ma femme pour son anniversaire. C’est l’évolution des pleurs de notre fille”.

  • La mère de mon mari est une femme très spéciale. Avant de partir en vacances, mon mari a demandé à sa mère de s’occuper du chat à la maison. En rentrant, on ne le trouvait pas, et il y a avait des autocollants partout. Par exemple, sur la lampe, c’était écrit : “Maintenant elle est propre”, sur le rideau, “il était tordu”, et ainsi de suite. Au début il s’est fâché. C’est notre maison, nous vivons ici ! Où est le chat ? Le chat, sans que l’on sache comment, s’est intoxiqué avec un gel anti-cafard qu’on n’avait jamais acheté. Quand ma mère l’a trouvé inconscient, elle l’a emmené chez elle, puis chez le vétérinaire. En même temps, elle a payé des procédures chères pour le vermifuger, procédure qui n’était pas nécessaire. Maintenant il faut payer la facture du vétérinaire. Et nous avons réalisé que ma belle-mère a changé de place plusieurs objets car, d’après elle, ils devaient être là où elle les avait mis. On a passé pas mal de temps à les chercher. © Aliskanow / pikabu

  • Quand j’ai rencontré mon futur époux, il se vantait des habilités gastronomiques de sa maman. Je me suis enquis sur ses préférences, et j’ai commencé à préparer juste ce qu’il aimait, notamment la salade russe. “Elle est meilleure que celle de ma mère”, a-t-il dit. Un jour il a fait ce commentaire à sa mère, et une bataille culinaire a commencé. Mon mari a l’habitude de manger chez sa mère, car il travaille près de chez elle, et elle ne cesse de le surprendre avec des variations de la salade russe. Un beau jour, ma belle-mère m’a vaincue. Mon mari est rentré et m’a dit que ma salade était délicieuse mais que celle de sa mère était bien meilleure. J’ai eu le cafard jusqu’à ce que la sœur de mon mari m’a téléphoné et m’a raconté que sa mère avait trouvé un restaurant cher où elle achetait la fameuse salade. Maintenant je vais demander à ma belle-mère d’acheter une énorme quantité de ce délicieux mets pour Noël. © xxxlll / pikabu

“La mère de mon petit ami m’a offert ce test d’ovulation pour Noël”.

  • Ma fille est restée chez ma belle-mère tout le week-end. Quand nous sommes allés la chercher, une surprise en forme de lapin dans une cage nous attendait. Nous n’avons pas pu refuser le cadeau bien que nous ayons déjà deux chiens et très peu d’espace. Mais notre fille était ravie. © Sparkle__M0tion / reddit
  • Mon mari et moi avons “un tableau aux souhaits” à la maison, où nous notons tout ce que nous voulons acheter. Lorsque ma belle-mère vient nous rendre visite, elle regarde attentivement le tableau, et elle s’achète quelque chose qu’elle a vu dans notre liste, et elle nous dit : “Et je l’ai acheté avant vous !”. Un beau jour, j’ai vu dans un magasin des décorations de Noël hyper moches, mais très très chères, et j’ai décidé de les inscrire sur le tableau. Bien sûr, ils sont apparus immédiatement chez ma belle-mère. Je lui ai avoué que je n’aimais pas du tout ces décorations et que j’avais fait exprès de les mettre sur la liste. Ma belle-mère ne me parle plus depuis. © uglybelladonna / reddit
  • Cela a eu lieu il y a quelques années. J’ai préparé des spaghettis bolognaises. Mon mari s’en est servi trois fois, et manifestement il l’a raconté à sa mère. Quand nous sommes allés lui rendre visite, elle avait préparé le même plat pour le dîner ! Bien sûr, ça m’a fait rigoler un peu. Par courtoisie, mon mari a dit qu’ils étaient très bons. Alors ma belle-mère a déclaré : “Le secret est dans la sauce. Si vous voulez savoir de quelle sauce il s’agit, tant pis, la bouteille est vide et je l’ai jetée dans la poubelle”. On a bien ri, et tout à coup ma belle-mère a pris le sac de la poubelle et l’a vite sorti pour le mettre dans la benne à ordures. En rentrant, elle a annoncé de manière solennelle : “Bon, maintenant vous ne pourrez pas savoir quelle est la recette de la sauce !”. © B5160 / reddit

Bonus

  • Dans les années 90, les voyages de ma belle-mère dans les transports publics se terminaient souvent par un scandale. L’inspecteur exigeait qu’elle lui montre le billet, mais elle montrait un carnet d’une belle blonde de 35 ans, vétéran de guerre. Le chauffeur arrêtait le bus et appelait la police, croyant que le carnet avait été volé ou que c’était un faux document. Mais après l’avoir examiné, ils présentaient des excuses et la belle-mère regagnait tranquillement son siège. En fait, elle avait travaillé dans un hôpital en Afghanistan dans les années 80. © Tulala / pikabu

Nous sommes sûrs que tu as au moins une anecdote à raconter sur ta belle-mère. N’hésite pas à la partager avec nous dans la section des commentaires !

Photo de couverture Aliskanow / pikabu