Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Pourquoi de nombreux milléniaux préfèrent avoir des plantes plutôt que des enfants ?

21--
156

Les plantes apportent de la couleur et de la vie dans tous les espaces, elles purifient l’air, nous aident à nous détendre et à nous sentir en paix. De plus, leur entretien est généralement simple et peu coûteux. C’est pourquoi de plus en plus de jeunes gens ont commencé à remplir leur intérieur de plantes. Dans des villes bruyantes et polluées, pouvoir s’asseoir dans un petit jardin ou sur un balcon fleuri procure à la fois plaisir et soulagement. Mais les membres de la “génération Y” vont encore plus loin que cela !

Aujourd’hui, Sympa t’explique pourquoi de plus en plus de jeunes préfèrent avoir des plantes plutôt que des enfants.

Les plant parents, le nouveau concept de la famille moderne

La vie change, et la réalité des jeunes d’aujourd’hui n’est plus la même qu’il y a quelques années, quand il était courant d’avoir de grandes maisons et des familles nombreuses avec beaucoup d’enfants qui courent partout. Le rythme de vie s’est accéléré, les grandes maisons se sont transformées en petits appartements, et la bande d’enfants qui courent partout s’est transformée en animaux de compagnie ou en plantes. C’est le mode de vie de nombreux jeunes entre 20 et 39 ans, qui dans de nombreux cas, préfèrent n’être responsables que de plantes ou d’animaux, plutôt que d’enfants.

Les plant parents, ou “parents de plantes” en français, comme se définissent les adeptes de cette nouvelle tendance, traitent leurs plantes comme s’il s’agissait de personnes. En plus d’assurer leur bien-être général, ils s’impliquent dans leur croissance, en profitent et développent un certain attachement pour elles, voire un lien parental, au point de les considérer comme leurs enfants ou des membres à part entière de leur famille.

De plus en plus de jeunes choisissent de n’avoir que des animaux ou des plantes

Sept sur dix des personnes interrogées déclarent qu’étant donné le climat mondial actuel, l’incertitude et l’instabilité, elles préfèrent élever des plantes plutôt que des enfants. En bref, s’il est vrai qu’une petite plante nécessite quelques soins et attentions, ce ne sera jamais comparable aux difficultés que l’on rencontre pour élever un petit être humain.

Les données reflétées dans une récente étude menée par OnePoll et Article concernant l’attitude de ces jeunes envers les plantes sont vraiment curieuses. Il semblerait que 50% des personnes interrogées ont déclaré avoir commencé à ajouter des plantes dans leurs espaces pour l’esthétique et la décoration, tandis que les autres l’ont fait simplement par effet de mode.

Les plantes ne sont pas seulement décoratives, elles nous sont aussi bénéfiques sur le plan psychologique

Près de 67% des personnes interrogées ont déclaré que l’entretien des plantes était plus difficile qu’elles ne le pensaient, car elles n’avaient généralement aucune idée des soins à apporter avant de les cultiver. D’ailleurs, trois personnes interrogées sur dix ont déclaré que l’une des leçons les plus importantes, et l’une des premières qu’un bon “parent de plante” devrait apprendre, est de savoir à quel point il peut être facile de faire mourir accidentellement une plante.

Pour beaucoup d’entre eux (trois sur quatre), les plantes passent avant les animaux de compagnie et ne sont qu’un moyen de tester s’ils sont suffisamment préparés et responsables pour avoir un animal de compagnie à la maison.

“L’enquête a révélé le désir des milléniaux d’incorporer des plantes dans leur foyer malgré l’appréhension et les défis associés à leur entretien”, a déclaré Zoe Garred, directrice du développement des produits chez Article.

Une tendance qui n’est pas seulement décorative, mais qui est aussi très bénéfique pour l’environnement

Dans 81% des cas, les personnes interrogées déclarent que le fait d’avoir des plantes leur a été bénéfique mentalement et physiquement, et quatre sur cinq disent que le fait de prendre soin de leurs plantes les a également sensibilisés à l’auto-soin, ce qui leur a permis de mieux prendre soin d’eux-mêmes.

Alors que la plupart des jeunes disent qu’ils ont commencé à avoir des plantes juste par effet de mode ou par souci esthétique, il s’est avéré que les soins quotidiens, le fait de les regarder grandir et de les comprendre comme si elles étaient des êtres vivants leur ont fait prendre conscience de leur importance au sein de leur “famille”. Pendant son apprentissage, chaque nouveau plant parent a vu mourir en moyenne sept de ses plantes.

C’est pourquoi leur souci de prendre soin de leurs plantes s’est accru, ce qui les a amenés à faire plus de recherches et à étudier la quantité d’eau, de lumière solaire et d’espace dont elles ont besoin, et même à prendre en compte le stress que subissent les plantes lorsqu’elles sont déplacées d’un endroit à un autre.

Certains plant parents n’"adoptent" que quelques pots, d’autres ont des jardins entiers

Justina Blakeney, influenceuse et créatrice du blog Jungalow, qui a près d’un million de followers sur son compte Instagram, pense que cet attrait pour les plantes provient du besoin humain d’être en contact avec la nature : “Je n’arrive pas à savoir combien de personnes me disent qu’elles ont une nouvelle obsession pour les plantes. Les gens veulent être proches de la nature. Ils veulent rentrer chez eux et être entourés de verdure. Cela les soulage !”

Quoi qu’il en soit, les plantes sont la vie, elles nous profitent à tous et il ne peut jamais y en avoir trop sur la planète, c’est pourquoi nous aimons cette nouvelle tendance verte !

Qu’en penses-tu ? As-tu beaucoup de plantes chez toi ? Réponds-nous dans les commentaires et n’oublie pas de partager cet article pour encourager chacun à mettre un peu plus de vert dans sa vie !

21--
156
Partager cet article