Sympa
Sympa

13 Faits sur le mannequinat qui ont très peu en commun avec les photos léchées des magazines de mode

On a tendance à penser que le métier de mannequin ne demande qu’à suivre un régime et faire du fitness. Pour le reste, on se pavane sur les podiums en captant tous les regards ou on prend des poses devant l’objectif des photographes. Cela dit, on ignore vraiment ce qui se cache derrière cette profession.

Nous avons jeté un coup d’œil dans les coulisses du métier de modèle et nous souhaitons aujourd’hui te dévoiler ce à quoi se prêtent les mannequins pour obtenir le job.

Les filles ne vont pas aux toilettes le jour du casting

Le mannequin Victoria Cain, qui a participé à des campagnes publicitaires pour des marques de cosmétiques internationales, a parlé des castings. Elle affirme que lors des auditions, beaucoup de filles préfèrent ne pas aller aux toilettes, même si elles ont leurs règles.

Victoria a avoué que lorsque ses règles arrivaient par surprise juste avant un casting, elle mettait des vêtements noirs pour masquer d’éventuelles fuites. En fait, même une courte absence peut entraîner la perte de sa place dans la file d’attente.

Dans ce milieu très compétitif, les jeunes femmes se montrent parfois peu amicales à l’égard de leurs concurrentes. Si l’on décide d’aller aux toilettes, à son retour, on risque de se voir expédier à la fin de la queue.

Elles défilent sans sous-vêtements

Ik Aldama / DPA / East News, Ik Aldama / DPA / East News

Lors d’un défilé de créateurs, il n’est pas rare qu’un mannequin monte sur le podium sans soutien-gorge ni culotte. La tenue doit être impeccable, donc les marques de la lingerie sont à même de gâcher tout un look. À la rigueur, les filles peuvent porter un string.

On peut également supposer que le fait de ne pas mettre de sous-vêtements permet aux mannequins de gagner du temps. Si une fille doit défiler plusieurs fois et qu’elle doit vite se changer entre deux passages, elle ne perd pas de précieuses minutes à trouver des sous-vêtements adaptés à la nouvelle tenue.

Elles coupent la ficelle du tampon

Pendant les menstruations, les filles portent des strings et n’utilisent que des tampons. Il n’y a aucun moyen de fixer les serviettes hygiéniques à ce type de culotte et de plus, elles peuvent être visibles. Cependant, un autre problème se pose : si le modèle porte une jupe très courte, la ficelle du tampon peut se voir.

Les mannequins essaient donc de bien cacher la ficelle sous le sous-vêtement ou bien elles la coupent.

Lors des défilés de lingerie, on porte deux culottes

Les mannequins de Victoria’s Secret, qui montrent au public de magnifiques collections de lingerie, se protègent des situations gênantes sur le podium. Elles portent un string couleur chair sous le slip exposé. Si un incident se produit et que la couture du bas de l’ensemble se défait, les modèles ne sont ainsi pas prises au dépourvu.

Elles se collent un ruban adhésif double-face sur la poitrine

Les filles qui défilent en sous-vêtements fixent solidement le haut de l’ensemble à leur corps. Pour cela, elles utilisent du ruban adhésif double-face. Grâce à cette astuce, le tissu reste “collé” à la peau et le public ne peut pas voir ce qu’il ne devrait pas. Il s’agit notamment de coussinets pour donner du volume à la poitrine, que l’on met souvent dans les soutiens-gorge des mannequins.

Du maquillage même sur les fesses

EVERETT COLLECTION / East News

En regardant le défilé des Anges de Victoria’s Secret, on se dit que la peau de ces filles est sublime. C’est non seulement parce qu’elles prennent soin de leur corps, mais c’est aussi grâce au travail minutieux des maquilleurs.

Du fond de teint couvre en effet tout le corps des modèles. Le mannequin Selita Ebanks a plaisanté à ce sujet : “Les gens ne réalisent pas qu’il y a environ 20 couches de maquillage rien que sur mes fesses.”

Pas d’eau 12 heures avant le show

Jack Shea / Starshots / Broadimage / East News

Adriana Lima a révélé sa préparation pour un défilé de lingerie. Neuf jours avant, le mannequin arrête de manger tout aliment solide et se met aux boissons protéinées. Ensuite, plus aucune nourriture ni eau dans les 12 heures précédant le défilé.

Un nutritionniste a commenté ce régime : “Je ne recommanderais à personne de faire comme Adriana. On peut obtenir les mêmes résultats de manière plus douce. Cependant, la courte durée de ses régimes ne nuira pas à sa santé.”

Elles font la fête après le défilé

Gaz Shirley, PacificCoastNews.com / East News

Après avoir suivi un régime alimentaire strict et réalisé de brillantes performances lors du défilé, les mannequins “se lâchent”. Quand le show Victoria’s Secret prend fin, une soirée pizza est organisée pour les filles. Il n’est pas difficile d’imaginer à quel point elles doivent trouver ce plat délicieux après des semaines, voire des mois, de restrictions.

Elles utilisent des gouttes pour les yeux

Jonas Gustavsson / Sipa USA / East News

L’emploi du temps des mannequins peut être très chargé ; surtout pendant des événements comme la Fashion Week. Elles se lèvent tôt et se couchent tard. Mais leurs yeux n’ont pourtant pas l’air fatigués.

Chaque fille a ses propres astuces pour sublimer son regard. Par exemple, le mannequin Duckie Thot a avoué qu’elle utilise des gouttes pour les yeux et boit une bouteille d’eau au réveil.

Les tatouages sont interdits, mais pas de manière stricte

Reynaud Julien / APS-Medias / ABACA / Abaca / East News

Les tatouages ne sont pas les bienvenus dans le milieu de la mode, même s’il existe, bien évidemment, des marques qui recrutent exclusivement des filles à l’apparence non standard. Néanmoins, se faire tatouer revient à s’imposer des limites.

C’est pourquoi les filles qui souhaitent un tatouage choisissent un endroit discret et un motif de petite taille. Kaia Gerber, Gisele Bündchen, Adriana Lima, Chanel Iman ont des tatouages à peine repérables. Kendall Jenner a récemment partagé une photo du nouveau dessin minimaliste à l’intérieur de sa cheville.

Elles sont plus sujettes aux pellicules que les autres filles

White Label / East News

Un mannequin sur deux admet avoir des pellicules. Cela est dû au fait que, presque chaque jour, leurs cheveux subissent beaucoup de manipulations. On les crêpe, on les expose à la chaleur du fer à lisser et on les coiffe avec des tas de produits cosmétiques. À cause de cela, les modèles ont les pointes fourchues et des pellicules.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains modèles évitent de se faire un shampoing quand elles peuvent se le permettre. Ainsi, Gigi Hadid, Nicola Peltz et Kylie Jenner ne se lavent parfois pas les cheveux pendant plusieurs jours d’affilée afin de ne pas trop assécher leur cuir chevelu.

Elles corrigent leur silhouette avec des postiches

Thibault Monnier, PacificCoastNews / East News

Quand on regarde certaines mannequins aux courbes généreuses, on se demande comment elles s’alimentent et quels exercices elles font pour que leur tour de taille contraste autant avec leurs poitrines et leurs hanches. Le secret est simple. En fait, ces filles sont plus minces qu’on ne le pense.

Elles utilisent simplement des coussinets spéciaux pour les fesses, les cuisses et la poitrine. Ces ustensiles font partie de l’arsenal de la plupart des mannequins grande taille.

Les mannequins grande taille ne mangent pas tout ce qu’elles veulent

On pourrait croire que les mannequins grande taille ne connaissent pas le mot “régime” et qu’elles peuvent manger tout ce qu’elles veulent. En fait, c’est parfois plus difficile pour elles que pour les modèles minces.

Les filles potelées doivent garder une silhouette conforme à leur catégorie, sans pour autant tomber dans l’obésité. Elles sont donc amenées à suivre un régime alimentaire spécifique.

Alors, quels mannequins actuels sont tes préférés ?

Photo de couverture Ik Aldama / DPA / East News
Sympa/Filles/13 Faits sur le mannequinat qui ont très peu en commun avec les photos léchées des magazines de mode
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire