Sympa
Sympa

8 Сhoses qui étaient bafouées autrefois, mais qui ne sont plus considérées comme honteuses aujourd’hui

Être insatisfaite de son apparence et de son style est une condition familière pour la plupart des femmes. En regardant dans le miroir, nous cherchons des défauts et en trouvons souvent. Mais nous oublions parfois que la mode est trop capricieuse et que les tendances changent instantanément. C’est pourquoi nous devrions être moins pointilleux au sujet de nos propres particularités.

Chez Sympa, nous aimerions te rappeler que tout ce qui est considéré comme honteux aujourd’hui était autrefois à la mode, et vice versa. Ne te précipite pas pour te reprocher des “défauts” qui n’en sont pas vraiment.

Le foxy eyes

Le maquillage et les modifications esthétiques qui façonnent le foxy eyes sont très populaires. La tendance a été lancée par les célébrités, et beaucoup de personnes veulent désormais ressembler à Bella Hadid.

Le pied grec

L’époque où les gens avec les pieds grecs demandaient sur les forums s’il était approprié ou non de porter des chaussures ouvertes est révolue, bien que ce type de question apparaisse toujours de temps en temps. Et en vain, car le pied grec, par exemple, était considéré comme idéal dans le monde antique, et bien plus tard, Botticelli et Michel-Ange ont souvent doté leurs personnages de cette caractéristique physiologique.

Les mèches colorées

La présence des mèches colorées ne marque plus l’adolescence. Après tout, la couleur est enfin reconnue non pas comme un simple désir de se démarquer, mais comme une solution intéressante et élégante. La coloration des cheveux en deux couleurs est devenue un véritable succès.

Les boucles

C’est presque inimaginable, mais les boucles étaient autrefois moquées et les femmes passaient des heures avec un lisseur pour avoir des cheveux parfaitement raides. Heureusement, ce n’est plus nécessaire et les filles bouclées font l’envie du monde entier.

Une chanceuse qui a une telle coiffure a posté des photos d’elle avec le commentaire suivant : “Ma mère et mon fiancé n’aiment pas ma frange mais je suis heureuse”.

Les tatouages et le piercings

La passion insensée pour les tatouages, à l’époque où toutes les femmes avaient un papillon à la taille, semble s’estomper. Il en va de même pour l’idée que le tatouage et le piercing ne sont acceptables que dans les sous-cultures. Après tout, les artistes qui travaillent dans ce domaine peuvent réaliser des œuvres vraiment sympas.

Mais les gens ne se contentent pas de porter des dessins incroyables, ils optent aussi pour des personnages de dessins animés. À propos d’un tatouage, un internaute a écrit : “C’est incroyable ! Cela rend hommage à notre enfance merveilleuse”.

Être gaucher

Être gaucher, c’est appartenir à une petite communauté qui a sa propre fête. La Journée internationale des gauchers est célébrée le 13 août. Et Keanu Reeves, Marilyn Monroe, Angelina Jolie et bien d’autres font partie de cette catégorie de personnes.

Les bottes lourdes avec les robes légères

Récemment, les conservateurs du monde de la mode ont dû s’accommoder non seulement de l’omniprésence de la combinaison manteau + baskets, mais aussi du fait que les filles préfèrent porter des bottes lourdes avec des robes légères plutôt que des chaussures élégantes.

Être grand

Des surnoms insultants étaient donnés aux personnes de grande taille depuis l’école maternelle. Cependant, la situation a changé plus tard, lorsque l’on s’est rendu compte qu’une grande fille avait pratiquement la taille d’un mannequin. Par ailleurs, on trouve également de nombreuses femmes de grande taille parmi les sportives et les actrices : Maria Sharapova mesure 1,88 m et Uma Thurman fait 1,80 m.

  • À l’école, j’étais terriblement gênée d’être grande et d’avoir des jambes longues. Le pire était les cours de gymnastique, où on nous alignait par taille et où on se moquait de moi parce que j’étais toujours la première. Une camarade de classe avait l’habitude de dire : “Les grandes filles sont faites pour le travail, les petites pour l’amour”. Une dizaine d’années plus tard, je l’ai rencontrée dans un magasin : elle était très ronde et travaillait à la caisse. Bien sûr, j’ai aussi pris du poids pendant cette période, mais il était réparti harmonieusement sur mon corps en raison de ma grande taille, de sorte qu’il était presque invisible. Le fait de devoir travailler ou non dépend du destin, de l’aisance familiale, de la chance, mais en aucun cas de la taille.

Toutes nos caractéristiques physiques nous rendent uniques. Et quelles sont les particularités dont tu es fier ? N’hésite pas à les partager avec nous dans les commentaires !

Sympa/Filles/8 Сhoses qui étaient bafouées autrefois, mais qui ne sont plus considérées comme honteuses aujourd’hui
Partager cet article