Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Pourquoi l’Islande est le pays des femmes, et un bel exemple à suivre

Quand on parle de l’Islande, les images que beaucoup de gens s’imaginent sont en lien avec le froid : des températures extrêmement basses, des vents glaciaux, de la neige, des glaciers. Cependant, l’Islande, c’est beaucoup plus que cela. Surtout pour les femmes, qui ont gagné le combat pour leurs droits depuis plusieurs années. Cette caractéristique distingue cette île de bien d’autres pays dans lesquels la route promet d’être encore longue.

Sympa te raconte aujourd’hui pourquoi l’Islande est le paradis des femmes qui luttent depuis des décennies et qui ont réussi leur combat, en ayant aujourd’hui les mêmes opportunités que les hommes.

Les femmes dans l’histoire

Le 24 octobre 1975 n’a pas été un jour comme les autres pour les femmes islandaises. Bien que certaines n’étaient pas conscientes de l’impact historique que cela aurait, elles se sont motivées à se rebeller contre une société qui refusait de leur donner ce qui leur revenait de droit, et c’est alors que leur vie a pris un tournant radical. Ce jour-là, elles ont décidé d’entrer dans la lutte pour leurs droits et ont lancé une grève qui est devenue quasi totale.

Le pays a ressenti le poids de la protestation, à tel point que l’activité nationale est restée en suspens, et les hommes, pour la première fois, ont senti la force de ce qu’ils considéraient jusque-là comme le “sexe faible”. La puissance de cette mesure a même affecté la diffusion des journaux, qui, à cause de l’absence de personnel féminin, ont dû annuler leur édition du soir.

On se souvient de ce jour de lutte comme le “Jour libre des femmes”.

Les femmes et la politique

Peu de temps après, en 1980, Vigdís Finnbogadóttir a réussi à grimper les échelons jusqu’à devenir la première femme Chef d’État au monde à être élue par le biais du vote populaire, et cette journée est elle aussi devenue un jour historique pour l’Islande. Aujourd’hui, au Parlement islandais, les femmes sont présentes à plus de 40 %.

Depuis 2017, Katrín Jakobsdóttir est la Première Ministre. Avec son caractère ferme et ses convictions intenses, elle a promis au cours de sa campagne d’en finir avec les inégalités de genre, de mettre en place des améliorations au niveau sanitaire, écologique, éducatif, et de défendre les droits des minorités.

Le pays le plus sûr du monde

Selon un rapport des Nations Unies, l’Islande est le pays le plus sécurisé du monde. Ceci est en partie dû au fait que la différence entre les classes est infime, ce qui évite des conflits entre les strates sociales.

Quant aux violences domestiques, si des épisodes de maltraitance surviennent, la loi exige que ce soit l’homme qui quitte le domicile plutôt que la femme qui soit relogée dans un refuge où on lui prête assistance. Cette mesure a été primordiale dans la lutte contre la violence sexiste.

L’accouchement et les droits à la maternité et à la paternité

Les accouchements en Islande sont pris en charge par des sage-femmes, qui sont des professionnelles qui ont suivi une formation universitaire. Si la femme décide de donner naissance à l’hôpital, elle peut choisir un lit double pour que son compagnon reste avec elle. Beaucoup de femmes préfèrent accoucher chez elles. Dans ce cas, la sage-femme doit se déplacer à domicile pour l’assister.

L’équité des salaires

Grâce à une réforme législative, les entreprises doivent prouver que les femmes employées n’ont pas un salaire plus faible que celui d’un homme qui occuperait le même poste. Cela fait de l’Islande le premier pays à lutter contre les différences salariales entre hommes et femmes.

Les autres raisons

Si tu te demandes encore en quoi l’Islande est le pays rêvé des femmes, il y a d’autres faits tout aussi importants que ceux que nous avons déjà mentionnés. Par exemple, le recours aux services sexuels est pénalisé, c’est-à-dire que l’on ne condamne que le client. Le poids de la loi retombe donc sur la personne qui paie, et non pas sur celle qui touche de l’argent. D’un autre côté, les danseuses en discothèques sont interdites car l’on considère que c’est dégradant pour la femme et que cela contribue à son exploitation. Mais le plus important, c’est que ces mesures sont soutenues par la population masculine.

Alors, que penses-tu de ce pays où les femmes profitent de tous ces avantages ?
Selon toi, quelles autres mesures devraient être prises ?
Crois-tu qu’un gouvernement aux mains d’une femme génère plus de mesures justes ?
N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture eldarnurkovic / depositphotos