Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Personnes qui ont un sens inné de la repartie

Certains comportements déplacés peuvent nous laisser sans voix. Tout le monde a déjà été dans une situation où une personne dépasse les bornes, se comporte mal et mériterait d’être recadrée mais, parfois, nous ne trouvons pas les mots pour lui répondre sur le moment de la bonne manière.

Cependant, il existe des gens qui ont vraiment de la repartie et trouvent rapidement les réponses pour remettre ceux qui le méritent à leur place.

Sympa aimerait bien apprendre comment trouver une réponse qui tombe à pic en quelques secondes et te propose de lire cet article à la fois amusant et instructif.

  • Deux dames en surpoids essayaient de passer l’une à côté de l’autre dans un bus rempli de passagers. Pour être honnête, elles n’arrivaient pas trop à le faire. Elles ont commencé à se disputer mais un jeune homme a dit à l’une des deux : “Je vous conseille de la mordre”. Je ne sais plus comment elles se sont débrouillées pour sortir de ce bus, mais j’ai rigolé pendant tout le trajet. © Елена Иванова / Facebook
  • L’heure de pointe, le tram est plein. Une fille a mis son sac sur un siège qui venait de se libérer et a commencé à regarder quelque chose sur son portable. Une vieille dame lui a demandé d’enlever son sac si elle ne comptait pas s’asseoir. La fille l’a ignorée. La dame a demandé encore une fois mais la réponse a été la même. Puis une dame assez forte s’est juste assise sur son sac et tout le tram a entendu un bruit fracassant. La fille s’est mise à hurler et est sortie du tram à l’arrêt suivant. Il faut dire que nous avons bien rigolé. © Regenwurm / Pikabu
  • Je suis psychologue et je travaille dans une clinique pour enfants. Un jour, une dame que je ne connaissais pas est entrée dans mon bureau en me disant “Je suis votre collègue, aidez-moi avec du matériel pour la conférence”. Je l’ai aidée. Quelques jours plus tard : “J’ai besoin de votre aide”. Je l’ai aidée. Après, j’ai appris qu’elle travaillait à l’école en tant que médecin scolaire. Un jour, elle est venue en me demandant : “En fait, mon fils bégaie, vous pouvez vous occuper de lui ? Il a 20 ans”. Je lui ai répondu : “Aucun souci, dites-lui de venir...”. Elle a souri et j’ai fini ma phrase : “Nous avons des consultations payantes pour les adultes”. Elle a vite arrêté de sourire. © Krujevnitsa / AdMe
  • Un matin, la rame de métro est pleine. Une femme avec deux enfants entre dans le wagon, vient vers moi et m’ordonne : “Lève-toi pour que mes enfants puissent s’asseoir”. Je lui réponds que je suis fatiguée et que je ne vais pas me lever. Elle se met à hurler que ses enfants risquent de tomber et de se fracturer le crâne. Cette fois-ci, je réponds que moi, je viens de finir mon service de 24 heures à l’hôpital et que je peux également tomber et me fracturer le crâne. La dame m’a regardée méchamment et est restée debout. Une station plus loin, une vieille dame est entrée dans le wagon et je lui ai proposé ma place. Le regard de la maman d’avant a été inoubliable ! Les gens autour ont essayé de cacher leurs sourires. En fait, demandez poliment et vous obtiendrez ce que vous voulez. © Shulgina87 / Pikabu
  • J’étais dans la salle d’attente de mon médecin traitant. Aux dernières places de la file se trouvaient un vieil homme souriant et une fille qui avait l’air timide. Puis deux dames arrivent dans la salle d’attente et l’une des deux dit :
    — C’est qui le dernier ?
    La fille lève la main et la dame lui répond :
    — Je suis en retard et toi, tu es jeune donc tu peux attendre un peu plus. Tu passeras derrière moi alors !
    La fille n’a rien dit mais les gens dans la salle d’attente étaient scandalisés par ce comportement. Le vieil homme a réagi à la situation à sa manière en disant à la jeune fille :
    — Comment ça vous êtes la dernière ? Je suis arrivé après vous et c’est donc moi le dernier !
    La fille n’a de nouveau rien répondu et la dame insolente n’avait pas trop le choix que de dire :
    — D’accord, je passerai après vous du coup...
    Mais le vieux ne voulait pas lâcher l’affaire :
    — Ben non ! Cette dame, elle était là avant vous, — et il a montré du doigt la deuxième dame qui venait d’arriver, et qui n’avait encore rien dit.
    Elle a répondu en souriant :
    — Oui, oui, c’est vrai, j’étais juste aux toilettes, donc vous êtes bien la dernière, Madame. © zzaets / Pikabu

  • Un jour, j’ai vu une scène assez drôle au supermarché. Un homme parlait mal au caissier en finissant son discours par : “Si tu sais pas bosser, va faire les poubelles alors !”. Mais le caissier a vite trouvé la réponse : “Je n’ai pas l’intention de vous prendre votre travail, monsieur”. Toute la queue a bien rigolé ce jour-là. © Людмила Новокшанова / Facebook
  • J’étais au supermarché et une vieille dame s’est mise dans la queue derrière moi. Je l’ai laissée passer devant et elle a acheté deux gros paquets de papier toilette. La vendeuse a commencé à se moquer d’elle : “Vous êtes vieille madame, vous êtes sûre que vous avez besoin d’autant de papier toilette ?”. Finalement, la dame n’a pas eu assez d’argent et a dit qu’elle allait n’en prendre qu’un seul. La vendeuse s’est mise à râler et à insulter la vieille dame. J’ai payé pour ses deux paquets, et cette pauvre femme en a pleuré. Ensuite mon tour est venu, j’ai envoyé la vendeuse chercher plein de produits dans des différents coins du magasin. À la fin, j’ai dit que je n’avais pas assez d’argent et je suis partie en rigolant. © LiliyaLotos / Pikabu
  • L’une de mes voisines est une femme particulièrement bruyante et désagréable. Il lui arrive assez souvent de sortir sur son balcon à 2 heures du matin pour parler au téléphone. Sa voix porte et tout l’immeuble est donc obligé d’écouter ses conversations privées. Par ailleurs, cette femme est très superstitieuse et un jour, j’ai décidé de laisser un mot sur sa porte d’entrée. “Si je vous entends parler au téléphone sur le balcon après 22 heures, je vais vous jeter un sort. Votre voisine, une sorcière depuis trois générations”. Depuis il n’y a plus aucun bruit dans notre immeuble après 22 heures. © Подслушано / VK

  • Il y avait une longue queue à la caisse et soudain, trois mecs arrivent et mettent du rap à fond sur leur portable. Quelques secondes plus tard un homme costaud se met derrière eux. La fille qui était dans la queue juste devant prend son téléphone et commence à parler très fort : “Oui, salut, je suis à la caisse et il y a trois mecs qui écoutent du rap. En fait, il y a aussi un mec baraqué qui perd la patience j’ai l’impression”. L’homme costaud en question a tout de suite sorti son portable et fait comme s’il appelait quelqu’un :
    — Salut, frère, tu es dans le quartier ? Il faut régler quelques soucis là, au supermarché. Tu viens ? Vous êtes combien en fait ?
    J’ai décidé de participer à cette blague et ai appelé mon mari en disant :
    — Chéri, viens vite s’il te plaît au supermarché, j’ai peur. Il y a des gens qui vont bientôt se battre.
    Les trois amateurs de musique se sont excusés et sont très vite partis. Ça s’appelle un bon travail d’équipe ! © kenaz / Pikabu
  • J’ai pris un bus avec mon fils de 3 ans. Il était plein et je devais tenir mon fils dans mes bras. Quand j’ai essayé de sortir du bus, certains ont commencé à râler : “Qu’est-ce que tu fais là, dans un bus si tôt avec un gamin”. Je n’ai rien répondu mais mon fils a dit : “Calmez-vous, je vais à l’école, moi !” Tout le monde a rigolé. © Светлана Самойлова / Facebook
  • Je me suis fait voler mon portefeuille une dizaine de fois dans ma vie. Certains disent que je suis maudite. J’ai trouvé une solution pour m’amuser dans ces situations désagréables : désormais, dans mes portefeuilles, je laisse une petite poupée vaudou avec un papier de “malédiction”. On me l’a déjà volé 5 fois. J’espère qu’ils ont eu peur au moins. © Подслушано / VK
  • Ma grand-mère a toujours été une femme à fort caractère. Un jour, elle a vu une scène dans le métro : deux filles disaient des méchancetés à tous les autres passagers. Sauf qu’elles le faisaient en anglais en pensant que personne ne les comprenait. Ma grand-mère était à l’époque professeur d’anglais à l’université et elle a donc répondu aux filles en anglais. Puis elle a traduit tout ce qu’elles avaient dit sur les autres passagers et les filles sont sorties à la station suivante, rouges de honte.

Et toi, es-tu capable de recadrer des personnes intimidantes ? Partage ton expérience avec nous dans les commentaires !

Photo de couverture Подслушано / VK