Sympa
Sympa

13 Personnes qui auraient pu être de bons enseignants, mais qui ont échoué

Il existe l’expression “drapeau rouge” en psychologie. C’est ce qu’on dit lorsqu’il y a des signaux d’alarme dans une relation, et cela ne s’applique pas seulement à nos partenaires, mais également aux gens en général et aux enseignants en particulier. Car il y a aussi des choses inquiétantes concernant le comportement de certains professeurs.

Chez Sympa, nous souhaitons aujourd’hui partager avec toi des histoires d’enseignants qui se sont comportés de manière non professionnelle.

  • Une fois, j’ai eu un B pour une rédaction parfaite en cinquième. J’étais bouleversé, et ma mère est allée à l’école pour régler le problème. La raison était dure à croire : j’avais porté le nouveau pull de ma mère en classe en secret, et la maîtresse ne l’avait pas aimé, parce qu’elle en avait regardé un similaire en magasin une semaine auparavant et ne l’avait pas acheté. Et puis une gamine de 12 ans ose le porter à l’école. Fin de l’histoire. © PandaNu / Pikabu
  • J’étais en cinquième année. La professeure de langue nous traitait comme si nous étions stupides. Elle se moquait de toutes nos erreurs. Mais nous n’étions que des enfants de 10 ans qui n’avaient jamais appris une seconde langue auparavant. © -Mannequin- / Reddit
  • Je soupçonnais mon professeur d’ajouter des signes de ponctuation pour faire baisser ma note. Avant de rendre mon cahier de dictée, j’ai pris une photo de mon travail. Il fallait voir sa tête : “Pourquoi ? Vous n’avez pas le droit !” J’ai dit que c’était pour vérifier mes erreurs à la maison. J’ai fini par obtenir, pour la première et dernière fois, 20 en dictée : il n’y avait vraiment rien à redire. © SeniorGasSpawner / Pikabu
  • J’ai eu un B en troisième. En dessin. La prof, “la meilleure”, m’a dit qu’elle ne me mettrait un A que si j’allais dans son bureau et que je lavais ses fenêtres. J’ai refusé et elle m’a mis un B. Et tout le monde autour de moi m’a dit : “Pourquoi as-tu refusé ? Maintenant, tu n’as qu’un B !”.
  • Dans notre université, une prof a déclaré qu’elle n’autorisait pas les élèves à quitter la classe pour aller aux toilettes : “Vous êtes tous des adultes, pas des enfants, vous pouvez vous retenir”. Exactement, nous sommes des adultes, et en tant qu’adultes, nous savons que nous avons le droit d’utiliser les toilettes quand c’est nécessaire. © Mild__sauce / Reddit

“Pas de panique”

  • En cinquième année, on nous a proposé de suivre un cours d’italien ou d’apprendre le violon. Je me suis dit que l’apprentissage des langues était difficile, alors j’ai choisi le violon. Malheureusement, j’ai cassé l’instrument et le professeur a commencé à me crier dessus et à m’insulter. Alors, je suis sortie de la classe et j’ai frappé à la porte d’à côté. C’est ainsi que j’ai commencé à apprendre l’italien. © Maura Cuneo / Quora
  • Nous avions une professeure de français très exigeante. Elle nous donnait beaucoup de devoirs. Elle comptait toutes les erreurs, même si nous les trouvions nous-mêmes et les corrigeait dans nos devoirs. Je répète : même si tout était parfait, elle trouvait quand même des erreurs. © lightbulbfragment / Reddit
  • En cinquième, on avait des cours d’histoire. Seulement, ils étaient dirigés par la psychologue de l’école. Un jour, elle ne nous a pas donné nos devoirs, puis elle nous a mis un F pour ne pas les avoir faits. J’ai pleuré de ressentiment. Alors que toute la classe était en train de lui crier dessus, elle a fait les yeux ronds et a dit : “Et alors, même si je ne l’ai pas dit, vous auriez dû le deviner par vous-même”. Les parents ont dû intervenir.
  • J’ai échoué à mon premier contrôle d’économie. Je suis allé voir la prof et je lui ai dit : “Je veux vraiment réussir, peut-être pourriez-vous me donner quelques conseils pour que je comprenne mieux la matière ?” Elle a regardé la feuille de mon devoir, m’a regardé et m’a dit : “Tu es sans espoir”. © 62frog / Reddit
  • J’ai eu un professeur d’histoire avec qui tout était clair dès le premier cours. Il a passé toute la première classe à dire que son ancien travail lui manquait et qu’il n’aimait pas les étudiants ici. Il nous demandait des détails sans importance, comme le nom du cousin germain de César. En plus, il était beaucoup plus indulgent avec les filles, elles seules pouvaient obtenir un A. © ENGROT / Reddit
  • Je devais marcher avec des béquilles à cause de mes problèmes de genoux. Je n’y étais pas encore habitué, et j’étais en retard pour le cours de philosophie. Je me suis excusé de mon retard et j’ai essayé de rejoindre ma place sans déranger personne. Le professeur a dit à la classe : “Attendons que cet handicapé s’assoie à sa place”. Je ne suis plus jamais allé en philo. © vid_icarus / Reddit
  • Mon professeur d’histoire de terminale a choisi ses favoris avant le baccalauréat et n’a préparé qu’eux pour l’examen. Il a dit aux autres de ne pas passer l’examen pour ne pas l’embarrasser. Je devais le faire, mais je ne faisais pas partie des favoris. J’ai dû aller voir un professeur particulier, mais j’ai surtout appris par moi-même. J’ai passé toute l’année à étudier l’histoire tout seul. J’ai fini par être le meilleur de ma classe. Aujourd’hui encore, j’éprouve des sentiments mitigés : je suis fier d’avoir pu apprendre une matière difficile par moi-même, mais mon prof n’en avait aucun mérite, alors qu’il a probablement été félicité pour cela, mais il ne m’a rien dit.
  • J’ai eu une prof qui, pendant quatre ans, a eu beaucoup de préjugés à mon égard. Comme je l’ai appris plus tard par mes anciens camarades de classe, elle détestait ceux qui avaient des facilités dans sa matière, parce qu’elle-même n’était pas si brillante et qu’elle mettait beaucoup de temps à préparer ses cours. © Prongs4 / Pikabu

Et toi, quel type de relation avais-tu avec tes professeurs ? N’hésite pas à nous parler de ton prof le plus désagréable et du plus gentil dans les commentaires !

Sympa/Gens/13 Personnes qui auraient pu être de bons enseignants, mais qui ont échoué
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire