Sympa
Sympa

13 Preuves qu’être vendeur ne peut pas être ennuyeux

Le travail des vendeurs n’est pas facile : il y a à la fois des responsabilités financières et la nécessité de plaire aux clients. Mais où ailleurs que dans le secteur des services peut-on rencontrer autant de gens différents — parfois gentils et polis, parfois comme s’ils venaient d’un autre monde ? Les clients sont tous uniques, et il nous semble que l’essentiel du travail d’un vendeur est de rester calme et d’avoir le sens de l’humour.

Chez Sympa, nous avons sélectionné quelques anecdotes de vendeurs qui n’oublieront certainement pas certains de leurs clients.

  • Je travaillais dans le service des retours. Un jour, une femme est venue pour rendre son jean. “Prenez-le”, a-t-elle dit, “il est déchiré”. J’ai dit : “Oui, c’est un jean avec des trous, c’est le style. Et elle m’a dit : “Je comprends que ce soit un jean avec des trous, mais il est déchiré.” (Oui, elle montrait les trous décoratifs sur les genoux.) J’ai dit, “attendez, vous vouliez un jean déchiré mais qui ne soit pas déchiré ?” Elle répond que oui. Ce dialogue avec elle s’est répété quatre fois de plus. Je lui ai fait le remboursement mais cela fait 17 ans et je ne comprends toujours pas ce qu’elle voulait dire. © Magnuscomedy / Reddit
  • J’ai des clients préférés — un couple de personnes âgées de plus de 80 ans. Elle se promène habituellement dans le magasin avec une liste de courses, et il attend patiemment. Un jour, il demande où nous avons les déodorants et les gels douche Old Spice. Ensuite, je passe leurs achats à la caisse, et il y a cinq produits Old Spice dans le chariot. Je regarde le vieil homme et dis : “Quelqu’un semble être un fan de cette marque.” Sa femme répond sans tarder : “Oh, oui ! J’adore quand il l’utilise, il devient tellement séduisant !”. J’ai d’abord été choquée, puis j’ai ri. C’est vraiment cool qu’à leur âge, ils soient encore sincèrement amoureux l’un de l’autre. © bkupisch / Reddit
  • Nous vendons des T-shirts représentant des groupes de rock. Un couple de quarantenaires est venu l’autre jour. La femme se lamente : “Oh, mon Dieu, comment peux-tu porter ça ?” Ils ont quitté le magasin, et 10 minutes plus tard, ce type revient, regarde autour de lui et dit en chuchotant : “Excusez-moi, j’ai vraiment aimé ce T-shirt, avez-vous ma taille ?”. Il a acheté un T-shirt avec un crâne qui brille dans le noir. Il a dit qu’il allait le porter en cachette de sa femme lors des rencontres avec ses amis. Il a payé dans la meilleure tradition des films d’espionnage — en liquide, afin de ne pas “laisser de traces”, a caché le paquet sous sa veste et est parti. © B****T777 / Pikabu
  • Le magasin était en train de fermer. J’attendais que les fournisseurs viennent chercher le reste de la marchandise (il n’y avait nulle part où la mettre). Les comptoirs étaient vides, l’enseigne avait été enlevée, et les lumières étaient éteintes à l’intérieur. Au début, je fermais la porte à clé pour que personne n’entre, mais les gens me voyaient assis à l’intérieur et frappaient même s’il était écrit en grosses lettres sur la porte et sur toutes les fenêtres : “Le magasin est fermé, pas ouvert”. J’en ai eu marre, alors j’ai arrêté de fermer la porte : j’en avais assez de devoir tout le temps intervenir. Puis un homme entre, fait le tour (rappelez-vous, les rayonnages sont vides et la lumière n’est pas allumée), puis s’approche de moi et me dit : “Pourquoi, vous ne travaillez pas, ou quoi ?”. Je le regarde silencieusement dans les yeux pendant quelques secondes et il doit avoir compris, car il dit : “Vous devriez au moins écrire un mot quelque part...” Et il est parti. © elghinyrr / Pikabu
  • Je vends de la peinture et il se passe quelque chose d’intéressant ici tous les jours. Une fois, un homme vient me voir et me demande de créer une teinte de peinture murale intérieure. Je lui demande ce qu’il veut peindre. “Que voulez-vous dire ? Des murs extérieurs”. Je lui dis qu’elle ne convient qu’à un usage intérieur et qu’elle ne résistera pas aux fluctuations de température. “Je ne vous ai pas demandé de conseils, juste de créer une teinte et c’est tout”, dit-il. Et quelque temps plus tard, il est revenu pour se plaindre que la peinture était nulle et que les vendeurs n’y connaissaient rien. © ihappyrubka / Pikabu
  • Je travaille dans un magasin de matériaux de construction. Une jeune femme choisit le linoléum pour sa chambre : elle a tout essayé, rien n’a l’air de convenir. J’ai dit : “Du clair ou du foncé, du moins cher ou du plus cher ? Que voulez-vous ?” Elle soupire amèrement, fait une moue et répond : "Je veux... Je veux me marier le plus vite possible, et pas tout ça. © dpetr5 / Pikabu
  • Je travaille avec ma mère dans le même magasin. Une heure avant la fermeture, maman compte l’argent dans la caisse et dit : “Je termine ici et je m’en vais”. Je te verrai à la maison, je t’aime“. La dame à la caisse d’à côté a entendu ça et dit : “S’ils vivent ensemble, ils ne peuvent pas travailler ensemble. Et puis il est encore jeune, peut-être que sa vie aurait été meilleure s’il n’y avait pas eu cette vieille à côté”. La caissière qui la servait m’a alors appelé et lui a demandé de répéter ce qu’elle avait dit. La femme le répète et je lui dis : “Merci pour votre précieuse opinion, mais en fait c’est ma mère.” Comme elle était embarrassée ! Elle a payé en silence, et je ne l’ai plus jamais revue dans notre magasin. © RealPokesatsu / Reddit
  • Je travaille dans un magasin de jouets. L’autre jour, j’étais à la caisse avec une autre fille, il y avait une grosse queue. Un père et son fils de cinq ans s’approchent. Le gamin pleurniche pour un jouet qu’il n’a pas eu. Et pendant que le père paie un autre jouet, l’enfant essuie ses larmes avec l’ourlet de la dame qui se tient devant eux. Ni le père ni la dame ne se doutaient de rien. Nous avons ri, et les clients ne pouvaient pas comprendre pourquoi. © Podslouschano / VK
  • Je suis consultante dans une parfumerie. Je parle à un client, de la musique est diffusée en fond sonore, comme dans tous les magasins. Soudain, je remarque un couple en arrière-plan : tous deux sourient, la jeune fille dit quelque chose au gars, et il pose rapidement leurs vestes sur la table et il l’invite à danser. Il la serre fort dans ses bras, sourit, elle est gênée et lui rend son étreinte. Que de bonheur dans leurs yeux ! © Podslouschano / VK
  • Je suis chargé de ranger les vêtements. Un jour, je venais de tout mettre en place, je me suis retourné et il y avait un tas de vêtements par terre. Une fille regardait les vêtements et au lieu de les remettre en place, elle les jetait par terre. Je lui ai demandé d’arrêter, mais elle a commencé à jeter des choses des étagères exprès. Je lui ai demandé où étaient ses parents, elle n’a pas voulu dire un mot. J’ai dû décrire l’enfant dans le haut-parleur et appeler sa mère. La femme est arrivée et la fille a commencé à dire que c’était moi qui avais tout jeté ... La mère s’est excusée auprès de moi et m’a demandé de lui montrer comment nous plions les vêtements. Puis elle a dit que je pouvais me reposer et que sa fille remettrait tout en place. Je suis ensuite revenu et elles étaient toujours là. La fille pleurnichait en disant que ce n’était pas son travail, et la mère répondait : “Bien sûr que si. Tu as fait le bazar, à toi de tout ranger”. © Hippopotapie / Reddit
  • Une de mes collègues travaillait dans un supermarché. Une dame a pris l’habitude de venir et de rapporter une boîte de crème glacée presque vide. Elle disait qu’elle était décongelée, qu’ils vendaient des produits de mauvaise qualité, qu’il fallait lui rendre l’argent. Eh bien, ils l’ont remboursée une fois, deux fois. Mais elle venait deux fois par semaine avec des boîtes de glaces presque vides, et le personnel a commencé à s’énerver. Ils sont allés voir le directeur du magasin et lui ont montré la vidéo des caméras. Et ils ont affiché un avis sur le comptoir de retour : “Si vous avez une réclamation à formuler au sujet de la glace, veuillez ne pas la manger et nous retourner un paquet complet, sinon aucune réclamation ne sera acceptée”. Bizarrement, la dame n’est pas passée à d’autres produits, mais elle a arrêté d’acheter des glaces chez eux. © kakyr / ADME
  • Ma femme travaillait dans une librairie. Un jour, une cliente lui a demandé de chercher un livre. Il n’y avait pas d’ordinateurs à l’époque, alors on cherchait à la main. Les vendeurs ont cherché dans tous les catalogues, mais n’ont pas trouvé ce livre. Ils ont demandé à la cliente si elle s’était trompée. Soudain, la dame a dit qu’elle avait vu dans un rêve sa mère lui parlant de ce livre dont elle est sûre de se souvenir exactement du titre et de l’auteur. © Tim Johnson / Quora
  • À la fin du service, j’avais juste envie de m’écrouler et de m’endormir. Une cliente a dû le remarquer et m’a demandé comment j’allais. Puis elle a acheté deux bouquets de fleurs et a dit : “Un pour vous, pour vous remonter le moral, et l’autre pour offrir à quelqu’un qui est aussi triste.” Elle les a payés et est partie en silence. Plus tard, notre client habituel est venu, si positif d’habitude, mais aujourd’hui il était calme et silencieux. Il a dit que sa petite amie l’avait quitté. Je passe donc la main sous le comptoir, en sort le deuxième bouquet et le lui tend en lui disant que je veux lui remonter le moral. Et il a souri ! Puis il a acheté un autre bouquet, “pour continuer cette tradition”. © Jeremy Korn / Quora

As-tu déjà travaillé dans un magasin ? Ou peut-être que tu as déjà rencontré un vendeur qui avait une approche particulière avec ses clients ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires !

Sympa/Gens/13 Preuves qu’être vendeur ne peut pas être ennuyeux
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire