Sympa
Sympa

14 Adaptations cinématographiques qui sont encore mieux que le livre

“Le livre est bien meilleur !” est le commentaire le plus fréquent que l’on puisse lire concernant les adaptations cinématographiques de romans. Cela se comprend tout à fait, dans le sens où la version littéraire d’une œuvre a la capacité de faire appel et de stimuler l’imagination du lecteur plongé dans l’univers inventé par l’auteur. Cependant, lorsqu’un talentueux réalisateur entre en scène, l’intrigue peut alors prendre de nouvelles couleurs, et parfois, l’histoire devient même plus intéressante que sa version “papier”.

Sympa a préparé aujourd’hui pour toi une petite sélection d’adaptations ciné très réussies qui ont réussi à rendre l’histoire aussi excitante que sa version originale, et qui l’ont même parfois surpassée.

1. Ready Player One (2018)

D’après le roman : Ready player one écrit par Ernest Cline

À bien des égards, Ernest Clein a écrit le livre pour son compte personnel, en faisant de nombreuses références à une multitude de vieux jeux vidéos et à la culture pop des années 80. Le film de Steven Spielberg a transformé le roman en une histoire claire et logique mêlant une immersion totale dans un jeu vidéo, une chasse au trésor internationale, et une confrontation avec le système. Il a même rendu hommage à encore plus d’œuvres populaires : par exemple, tu reconnaîtras ainsi parfaitement la référence aux films Terminator 2 : Le Jugement dernier, Le Géant de fer, Retour vers le futur, Shining, ou Les Griffes de la nuit. L’adaptation est remarquable, et le jeu des références a fonctionné à 100%.

  • Note IMDb — 7,6

2. Une vie entre deux océans (2016)

D’après le roman : La lumière entre les océans de Margot Stedman

Le livre de Margot Stedman est un bel exemple d’œuvre dramatique, mélangeant de l’amour, une histoire familiale, et un choix cornélien à faire pour les protagonistes. Cependant, de nombreux lecteurs ont remarqué que l’intrigue était trop mélodramatique, trop sentimentale et quelque peu artificielle. Le réalisateur Derek Cianfrance a réussi à se débarrasser des faiblesses de l’intrigue, tout en retranscrivant parfaitement le caractère des personnages principaux (Alicia Vicander et Michael Fassbender). L’auteur du livre a assisté à la première du film, puis a avoué qu’elle avait pleuré toute la nuit du lendemain tellement elle avait été impressionnée par la version ciné.

  • Note IMDb — 7,2

3. American Gods (depuis 2017)

D’après le roman : American gods écrit par Neil Gaiman

Le roman de Neil Gaiman relatant la cohabitation d’anciens et de nouveaux dieux de l’Amérique moderne, et leur lutte pour la survie est déjà beau et multidimensionnel, mais la confusion et le flou du récit peuvent effrayer certains lecteurs “inexpérimentés”. L’adaptation en série s’est avérée beaucoup plus claire : les points clés sur la véritable nature des personnages sont plus limpides, les références à la mythologie sont plus visibles, et les portraits de chaque personnage font mouche. Lors d’une interview, Neil Gaiman a même avoué que la prochaine fois qu’il écrira sur Mr. Wednesday, il aura Ian MacShane en tête, et selon lui, Laura Moon ressemble maintenant énormément à Emily Browning.

  • Note IMDb — 8.1

4. Belle et Sébastien (2013)

D’après le roman : Belle et Sébastien écrit par Cécile Aubry

Le roman de Cécile Aubry contant les aventures du petit Sébastien et d’un chien de berger pyrénéen nommé Belle est merveilleux et très positif, bien que plein de clichés et de personnages un peu caricaturaux. Mais il a servi d’excellente base au film éponyme. Des paysages spectaculaires, une jolie bande son, une histoire pleine de tendresse (malgré le fait que l’action se déroule pendant la guerre) : tout cela a contribué à créer un film familial dont le genre nous manque parfois parmi les succès au box-office.

  • Note IMDb — 6,9

5. Burning (2018)

D’après le roman : Les granges brûlées de Haruki Murakami

L’œuvre originale ayant inspiré ce film est une petite histoire poétique dans laquelle il n’y a presque pas d’action. Sur la base de cette histoire, le réalisateur coréen Lee Chang-dong est parvenu à créer un thriller policier psychologique profond sur la relation de trois jeunes gens, mêlant des éléments dramatiques, psychologiques, sociaux et même politiques, faisant de ce film une sorte de puzzle (certains critiques l’ont même comparé à Mulholland Drive de David Lynch), ce qui lui a valu une récompense au 71ème Festival de Cannes.

  • Note IMDb — 7,7

6. Ça (2017)

D’après le roman : Ça écrit par Stephen King

Une atmosphère plus lourde, et une tension plus palpable : c’est ce que l’adaptation de 2017 a apporté à l’intrigue du roman culte de Stephen King. Andrés Muschietti a réalisé un bon film d’horreur classique sur le mal qui s’abat sur une petite ville américaine, sans rivière de sang, mais avec une intrigue intéressante, dynamique et cohérente. En même temps, il a bien entendu réussi à respecter l’œuvre originale. La performance de Bill Skarsgard est remarquable, et le maquillage du méchant clown Gripsou s’est révélé si convaincant que l’acteur a réussi à faire peur, et même à faire pleurer ses jeunes collègues lors de sa première apparition sur le plateau.

  • Note IMDb — 7,4

7. Mindhunter (depuis 2017)

D’après le roman : Mindhunter : Dans la tête d’un profileur de Mark Olshaker et John E. Douglas

Il faut admettre que les mémoires d’un ancien agent du FBI qui a travaillé sur les méthodes de profilage de maniaques sont très intéressantes, mais peut-être un peu trop spécifiques et trop difficiles à suivre pour les lecteurs non-avertis. Cependant, lorsque David Fincher a repris la production, le roman est devenu un thriller sur-mesure excellement bien travaillé, nous proposant une immersion complète dans l’intrigue, l’atmosphère et les traits de caractère des personnages.

  • Note IMDb — 8,6

8. A Street Cat Named Bob (2017)

D’après le roman : A Street Cat Named Bob de James Bowen

Ce roman biographique relatant l’amitié poignante entre un musicien de rue nommé James et un chat qui l’a littéralement sorti de la toxicomanie a été traduit dans plus de 30 langues, et a passé plus de 76 semaines en tête des best-sellers du Sunday Times. Cependant, de nombreux lecteurs ont noté une écriture assez simple, parfois même primitive, de cette histoire qui n’en reste pas moins passionnante. L’excellente adaptation cinématographique, retranscrivant une belle image, des acteurs charismatiques, et une très bonne musique, a donc apporté un nouveau souffle à l’histoire. Curieusement, le chat dans le film est le véritable Bob, et son maître, James Bowen, a joué dans un passage où on peut le voir demander un autographe au personnage principal du film, et le remercier pour son livre.

  • Note IMDb — 7,4

9. Gone Girl (2014)

D’après le roman : Les Apparences écrit par Gillian Flynn

L’adaptation des Apparences au cinéma a ouvert les portes du milieu des scénaristes hollywoodiens à son auteur. Dans sa version originale, l’histoire comportait un début trop long, et un certain manque de délicatesse dans le style de l’auteur. Mais l’interprétation de David Fincher a fait naître un excellent thriller psychologique, comportant des éléments dramatiques du début à la fin, avec un suspense haletant pour comprendre qui, dans cette histoire familiale apparemment commune, est le vrai coupable, et qui est la véritable victime. Il est quasiment impossible pour le spectateur de deviner le dénouement à l’avance, tellement il se retrouve baladé par les multiples rebondissements de cette histoire.

  • Note IMDb — 8.1

10. Ma vie de Courgette (2016)

D’après le roman : Autobiographie d’une Courgette écrit par Gilles Paris

Un film d’animation de marionnettes insolite, simple mais efficace et mémorable. C’est un drame légèrement surréaliste avec beaucoup d’humour noir, contant l’histoire d’un jeune orphelin. L’étrange ambiance omniprésente ne fait que souligner l’intrigue : jusqu’à la fin, le film reste simple, émouvant et sentimental, mais triste. Ma vie de Courgette a mérité une nomination aux Oscars en 2017 en tant que meilleur film d’animation.

  • Note IMDb — 7,8

11. Altered Carbon (depuis 2018)

D’après le roman : Altered Carbon écrit par Richard Morgan.

Richard Morgan a publié en 2002 un roman relatant une enquête criminelle dans un monde où une personne peut être copiée, numérisée et stockée dans un dispositif électronique, tout en préservant un style propre aux années 90. Son livre est plein d’actions, de combats, d’armes et de personnages très durs. Les scénaristes de Netflix ont fait ici un travail énorme : ils ont développé les histoires de nombreux personnages, ajouté quelques nouveaux héros hauts en couleur, transformé l’intrigue, la rendant plus fluide (sans en perdre une goutte d’adrénaline), et ont peaufiné le rendu final avec d’excellents effets spéciaux. Ils sont ainsi parvenus à transformer un roman de science-fiction ordinaire en une superbe version cyberpunk.

  • Note IMDb — 8.2

12. À la dérive (2018)

D’après le roman : Red Sky in Mourning : A True Story of Love, Loss, and Survival at Sea de Tami Ashcraft

L’auteur du livre a vraiment vécu cette dérive solitaire en pleine mer. Sa description des événements est un peu sèche, mais dans la version cinématographique de Baltasar Kormákur, l’histoire prend une autre dimension et plus de couleurs. L’excellente performance de Shailene Woodley et Sam Claflin nous fait ressentir de l’empathie pour les personnages. Et ce malgré le fait que, pendant le tournage, la quasi-totalité de l’équipe, selon l’actrice principale, a souffert du mal de mer : en effet, 90% du film a été tourné en pleine mer, à deux heures des côtes. Par conséquent, nous obtenons une combinaison de film catastrophe et de mélodrame avec des paysages incroyablement fabuleux.

  • Note IMDb — 6,6

13. Les Animaux fantastiques (2016)

D’après le roman : Fantastic Animals and Where to Find Them de J. K. Rowling

Cet ouvrage est un répertoire de créatures magiques sans véritable intrigue, et il a surtout été publié dans un but caritatif, comme une annexe à la saga Harry Potter. Cependant, cette base a servi à créer une nouvelle histoire sur le monde de la magie et de Poudlard avant même que n’existe Harry Potter, ce qui permet aux spectateurs de découvrir cet univers sous un tout autre angle, se retrouvant ainsi immergés dans une histoire et une atmosphère bien particulières. Initialement, le premier volet devait être le début d’une trilogie. Cependant, en 2016, les réalisateurs ont annoncé qu’il y aurait jusqu’à cinq volets dans cette saga, et que tous les scénarios seront élaborés personnellement par J.K Rowling.

  • Note IMDb — 7,4

14. Mr. Mercedes (depuis 2017)

D’après le roman : Mr Mercedes écrit par Stephen King

Les livres écrits par le maître de l’horreur n’ont pas toujours eu de chance avec leurs adaptations cinématographiques : quasiment deux fois sur trois, les films passent inaperçus. Mais ce premier roman de genre policier (ce n’est pas sa spécialité) relatant la confrontation entre un détective à la retraite et un jeune hacker psychopathe, a eu beaucoup de succès. Les réalisateurs de la série ont traité la version originale avec le plus grand soin, en conservant son esprit et son atmosphère, mais en l’adaptant légèrement. Ils ont ainsi réussi à rendre l’histoire plus cohérente et très intéressante. La performance assez effrayante de Harry Treadaway, et celle de Brendan Gleeson dont le rôle du policier expérimenté semble avoir été faites sur-mesure : deux autres bonnes raisons de porter notre attention sur cette série.

  • Note IMDb — 8

As-tu lu certains de ces romans, ou vu certains de ces films ? Quel est ton préféré ? Connais-tu d’autres films basés sur des livres qui furent d’excellentes adaptations ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

Sympa/Arts/14 Adaptations cinématographiques qui sont encore mieux que le livre
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire