Sympa
Sympa

15 Exemples de personnes qui ne manquent pas d’air

Tout le monde n’est pas d’accord avec cette idée qu’heureux sont ceux qui ne manquent pas d’air. En effet, pour certains, c’est la règle principale de la vie. Pour ces personnes, il est tout à fait normal de jouer au bowling dans un appartement, de rendre visite à l’improviste à leur fils bien-aimé et à leur belle-fille et de vivre chez les autres sans aucune gêne.

Les héros de cette sélection de Sympa ont dépassé toutes les limites de convenance, ce qui les a rendus célèbres sur internet. En bonus, vous verrez la preuve éclatante que sous le masque d’une personne insolente se cache parfois quelqu’un de tout à fait sympathique. Et ceci, délibérément.

Un gars à Moscou a un appart vide. Lorsque nous y sommes allés il y a un an, la concierge ne voulait pas nous laisser rentrer. De plus, le lendemain matin, des personnes sont venues chez nous soi-disant pour vérifier les tuyaux. Ce n’est que maintenant que nous avons réalisé que tant que l’appartement restait vide, la concierge y vivait elle-même. © tk_varya / Twitter

Dans ma maison de campagne, une voisine s’est plainte contre moi parce que je portais un maillot de bain sur mon propre terrain. Cela ne lui plaît pas. © Gekko235 / Twitter

À l’époque, je travaillais dans un petit supermarché. Un jour, un couple est arrivé avec cinq jeunes enfants (de moins de huit ans). Ceux-ci détruisaient littéralement tout ce qui les entourait : ils faisaient tomber la marchandise, donnaient des coups de pied, couraient constamment dans les allées. Les parents m’ont regardé et ont dit : “Qu’ils sont vifs ! Nous n’en avons jamais assez de nos joyeux bambins ! Ne sont-ils pas merveilleux ?” Il m’a fallu une heure et demie pour nettoyer après ces “enfants si vifs et merveilleux”. © HarryHatP***yWash / Reddit

J’ai emménagé dans une nouvelle maison en février. Je n’ai tondu la pelouse devant que deux fois et, à chaque fois, j’ai écouté les commentaires des voisins. On m’a d’abord dit que le propriétaire précédent tondait la pelouse 2 à 3 fois par semaine. Puis, récemment, un voisin, désignant les pissenlits, a déclaré : “Ils ne ressemblaient pas à ça avant. © GardeningAlice / Twitter

Peu après le mariage, mon mari passait un entretien dans un autre État. Nous y sommes allés ensemble et y sommes restés quelques jours, ce qui nous a permis de rencontrer l’employeur potentiel et sa famille à plusieurs reprises. Ces personnes se sont comportées de manière irrespectueuse envers le personnel. Pas qu’elles étaient ouvertement grossières ou insultantes, non. Elles avaient l’habitude de s’en prendre “en plaisantant” aux employés et c’était exaspérant. J’ai compris donc que ce n’était qu’une question de temps avant qu’elles ne commencent à nous traiter comme ça, mon mari et moi. © Leaving_a_Comment / Reddit

Une de mes connaissances a une collègue capricieuse qui adore la nourriture épicée et qui assaisonne tout avec des sauces piquantes. Un jour, à l’occasion de l’anniversaire d’une employée, celle-ci s’est à nouveau plainte qu’il n’y avait pas de poivrière ou Sriracha sur la table. Pour l’anniversaire d’un autre employé, quelqu’un a apporté une bouteille de sauce brune épicée que son ami avait fait venir du Mexique. Même les Mexicains l’ajoutent sur une pointe de couteau. La femme, voyant la taille de la bouteille, n’a pas eu honte de dire que ce n’était pas assez et a versé la sauce sur son morceau de viande, qu’elle s’est empressée de mettre dans la bouche. Elle s’est ensuite dépêchée de s’enfuir de la table, n’a rien pu dire, s’est contentée de crier et de pleurer, s’est rincée la bouche à l’eau froide et même au lait, a couru dehors pour respirer l’air glacial, a bu toute l’eau de la fontaine, mais en vain. Après cet incident, elle reste silencieuse à table et ne pense plus au piment. © MR.PHANTOM / Pikabu

Un jour, une famille avec un enfant de quatre ans est venue chez mes parents. Il essayait sans cesse d’attraper les figurines en porcelaine de ma mère. Pour éviter une catastrophe, j’ai dû m’asseoir devant les figurines et éloigner l’enfant des objets fragiles. Les parents du garçon, au contraire, l’encourageaient à en prendre une. Plus tard, ils ont fièrement souligné que leur enfant avait cassé les bricolages de ses grandes sœurs et les smartphones des invités. Je me sens vraiment désolé pour cet enfant. © oxomiyawhatever / Reddit

À 18 ans, j’ai passé un entretien d’embauche dans un magasin. La seule chose qu’ils vendaient là-bas, c’était des chaussettes. Chaque geste du responsable semblait crier : "Nous avons besoin de quelqu’un qui ne veut pas seulement un emploi temporaire, mais quelqu’un qui rêve de construire une carrière à long terme. Une carrière ! Dans un magasin de chaussettes. De quoi parle-t-on ! © raccorns / Twitter

Mes voisins faisaient du bruit comme si quelque chose roulait sur le sol. Je ne pouvais pas comprendre ce que c’était, jusqu’à ce que je sois réveillé encore une fois par un grand vacarme au milieu de la nuit après mon travail. Je suis monté à l’étage pour voir, et il y avait de nouveaux locataires — des étudiants jouant au bowling avec de vraies boules et des quilles le long du grand couloir. © Podsloushano — Zdes govoryat o tebe / VK

Mon ancien patron faisait un entretien avec un candidat au poste de videur. Ce type vivait à environ 45 minutes de son lieu de travail et n’avait ni voiture ni permis de conduire. Le club fermait tard, alors que les transports ne fonctionnaient plus. On a demandé au prétendant videur où il avait l’intention de passer les nuits. Il a répondu très sérieusement qu’il voulait rencontrer des jeunes filles à chaque fois et passer les nuits chez elles. © TheHellbilly / Reddit

Un jour, j’ai invité du monde chez moi. Mon ami a pris la phrase " fais comme chez toi " trop littéralement. Il a jeté de la vaisselle sale sur la table basse et a laissé un coton-tige usagé entre les coussins du canapé. Il fouillait régulièrement dans le réfrigérateur et a mangé les dernières parts de pizza et de gâteau d’anniversaire sans rien demander. Moi-même et les invités avons été choqués. Après une remarque, cet ami m’a regardé d’un air perplexe et m’a demandé : “Quoi ?” Il n’a plus jamais été invité chez moi. © John Gillis / Quora

Dans la famille de mon premier mari, il était considéré normal de rendre visite à des proches à l’improviste. C’était étrange pour moi : ma mère ne venait jamais sans avoir téléphoné. Alors j’ai commencé à verrouiller la porte d’entrée. Mais cela n’a pas arrêté ma belle-mère : elle avait une clé de notre maison. Et elle était très surprise de me trouver là-bas. Je ne sais toujours pas ce qu’elle voulait faire dans une maison vide. Un jour, mon mari et moi avons voulu avoir un peu d’intimité, quand soudain sa mère et sa petite sœur ont débarqué dans la maison. C’est ainsi qu’une chaîne à la porte est apparue, et ma belle-mère a fini par apprendre à téléphoner avant de venir. © Vicki Ring / Quora

Je me suis toujours demandé pourquoi il y avait des morceaux de terre sur le paillasson devant la porte d’entrée. L’autre jour, j’ai suivi ma voisine âgée, qui revenait de la campagne. Elle s’est mise sur mon paillasson, s’est très bien essuyé les pieds et est rentrée tranquillement dans son appartement. © Podsloushano — Zdes govoryat o tebe / Vk

Je prenais l’avion avec ma femme de la Nouvelle-Zélande à San Francisco. Sur mon siège se trouvait une boîte. J’ai demandé à mon voisin si c’était la sienne. Au début, il n’a pas réagi, mais après ma deuxième tentative, il a dit que ce n’était pas à lui. Je l’ai mise dans l’allée et j’ai pris mon siège. Une hôtesse de l’air s’est immédiatement précipitée et a jeté la boîte sur mes genoux, bien que j’aie expliqué qu’elle ne m’appartenait pas. Une fois de plus, je l’ai posée dans l’allée. On m’a promis de me dénoncer au commandant de bord et on m’a ignoré pendant le reste du vol (qui a duré 14 heures). Lorsque nous avons atterri, mon voisin a pris la boîte sur mes genoux et s’est dirigé vers la sortie, nous bousculant, ma femme et moi. © Daniel Sungail / Quora

Je vivais dans un campus avec ma colocataire, une star des réseaux sociaux. C’était une fille mince avec des lèvres charnues et 80 000 abonnés. Tout le monde était fou d’elle. Mais elle était une terrible flemmarde. Pendant les cinq mois que nous avons passé ensemble, elle n’a jamais changé ses draps. Elle n’a pris des photos que sur mon côté de la pièce parce que son côté était en désordre. Ainsi, mon plaid, mes livres et mes oreillers préférés ont été observés par 80 000 paires d’yeux pendant des mois. © Podsloushano — Zdes govoryat o tebe / Vk

Bonus : parfois cela peut être juste un masque

Je suis venue à l’entretien en tant que responsable des ventes. J’ai 7 ans d’expérience et ma propre clientèle. Tout s’est déroulé normalement et sans heurts, et à la fin, le directeur m’a suggéré de travailler quinze jours gratuitement : une période d’essai. Abasourdie par une telle insolence, je lui ai suggéré d’aller prendre l’air pendant cette quinzaine car c’en est trop. Trois jours plus tard, il m’appelle et m’invite au poste de son adjoint. Il a dit qu’il cherchait un employé confiant qui n’avait pas peur de le contrarier. C’est ma cinquième année avec lui. © Podsloushano / Vk

Et toi, de quelle preuve d’une simple malfaisance humaine te souviens-tu si bien que tu pourrais en faire un film ?

Partager cet article