Sympa
Sympa

15 Histoires de salon de beauté aussi difficiles à oublier que la table de multiplication

Il peut être difficile de trouver des coiffeurs, des manucures ou autres professionels de beauté qui te conviennent. Surtout si on a déjà eu une mauvaise expérience et qu’on souffre ensuite du résultat. Mais parfois, ce ne sont pas seulement les gens qui travaillent dans l’industrie de la beauté qui perdent la face, ce sont aussi les clients qui peuvent être bizarres.

Chez Sympa, nous sommes tombés sur de nombreuses histoires de salons de beauté qui font dresser les cheveux sur la tête et donnent envie de quitter l’endroit.

  • J’ai participé au tournage d’une affiche publicitaire pour un salon de beauté célèbre. Comme j’ai des cheveux blonds dorés et épais, j’ai été choisie parmi des centaines de concurrentes. La coiffeuse, qui m’a fait une teinture et coiffée pour la photo, a délibérément abîmé et brûlé mes cheveux. À tel point qu’après la séance de photos, j’ai dû les couper courts. Il y a peu de chances qu’ils repoussent de la même façon. De plus, au lieu des 500 euros promis, je n’ai reçu que 50 euros. Maintenant, je ne peux voir mes beaux cheveux que sur des affiches publicitaires. © Podslouchano / VK
  • Pendant quelques mois, j’ai loué une place dans un studio de beauté, alors j’ai décidé de renouveler ma manucure chez les filles qui travaillent là-bas. Je pouvais survivre aux blessures des cuticules, car ma peau était très fine et pas tous les manucures la ressentaient. Mais non seulement il y avait un seul outil-fraise pour plusieurs manucures, qui avaient entre trois et sept clients par jour, mais aussi ce n’était pas clair comment se passait le processus de stérilisation. J’étais prête à hurler et à crier, mais comme il y avait d’autres clients dans le hall, j’ai gardé le silence pour ne pas gâcher la réputation du salon. En conséquence, j’ai renoncé à continuer à louer la pièce ce soir-là parce que je ne voulais pas être associée à ce genre de personnes. © Mankabrr / Pikabu
  • C’était l’hiver et je suis venue m’épiler dans un salon à Moscou. Après la procédure, je suis allée voir le responsable, je lui ai dit : “Est-ce que c’est possible de prendre le rendez-vous par texto ou WhatsApp, je n’ai pas envie d’appeler depuis le bureau et que tous les collègues entendent que je vais faire une épilation maillot ”. Le responsable a répondu : “Bien sûr, voici une carte de visite, je vais écrire dessus le numéro de téléphone pour la prise des rendez-vous”. Un mois plus tard, j’ai écrit à ce numéro. Et voilà la réponse que j’ai reçue :
  • Dans les années 90, j’étais à Cuba. Comme ma frange me gênait, je suis allée dans un salon de beauté. J’étais assise sur une chaise, et non loin de moi, j’ai aperçu une fille avec des cheveux magnifiques, très épais et noirs. Rien à comparer avec les miens ressemblant aux queues de souris. Et puis une coiffeuse avec d’énormes vieux ciseaux effrayants s’est approchée d’elle. Elle a pris négligemment la fille par les cheveux et les lui a coupés au niveau du cou. Un hurlement d’horreur a éclaté dans le salon de ma part et de celle d’autres clientes. © Elena Marchuk / AdMe
  • Une fois, j’ai dû refuser de laisser une dame se faire enlever ses extensions de cheveux. Elle devait les changer au bout de trois mois, mais personne ne le lui avait dit et elle les a portés sept mois. Je l’ai regardée et lui ai dit que je ne pouvais pas aider. Il y avait une mèche d’environ 15 centimètres de large, couverte de morceaux de colle, avec des cheveux qui dépassaient dans différentes directions. Je n’avais que deux options pour elle : lui raser la tête ou lui couper la plupart de ses cheveux. © hinky28 / Reddit
  • Il y a quelques années, mon mari m’a fait la surprise de m’emmener dans un salon de coiffure pour me faire couper les cheveux. Nous sommes entrés et avons parlé à la propriétaire. Elle m’a recommandé une très bonne coiffeuse qui pouvait faire tout ce que je voulais. Je lui ai expliqué la coupe de cheveux que je voulais et elle s’est mise au travail. Mais quand elle a terminé, je n’ai pas du tout aimé le résultat, et je me suis énervée. Mon mari aussi. En sortant, j’ai dit à la propriétaire du salon que ce n’était pas ce que je voulais et que nous ne reviendrons jamais. À notre grande surprise, la coiffeuse s’est excusée et nous a dit qu’elle avait voulu faire la coupe de cheveux que j’avais choisie, mais que la propriétaire lui avait conseillé d’en faire une autre. © Anne B Blockley / Quora
  • Le salon de beauté où je vais pour me faire une manucure est en face de chez moi. Je me suis rendue au magasin en portant mon survêtement habituel, mes baskets, mon chapeau et ma veste, et en chemin, j’ai décidé de passer dans le salon pour prendre un rendez-vous avec ma manucure. À l’entrée, la nouvelle gérante m’a jeté un regard méprisant, et n’a même pas dit bonjour. En partant, je n’ai pas remarqué la porte vitrée, je m’y suis écrasé le front et j’ai entendu une insulte de la part de cette fille. Elle ne savait pas que le directeur du salon était mon ami. Au moins, elle devait s’assurer que je ne l’entende pas. © Podslouchano / VK
  • J’étais en CM1 quand ma grand-mère a décidé de m’emmener au salon. J’étais tellement excitée parce que c’était ma première transformation de style. Mais ça n’a pas duré longtemps. Quand je me suis regardée dans le miroir, j’ai réalisé que je ressemblais à ma grand-mère, mais en plus jeune : avec des cheveux courts et un bouclage très fort. Mes frères et sœurs aînés me taquinaient toute la journée. © Roo514 / Reddit
  • Je voulais teindre mes cheveux châtain foncé en blond dans un salon que je connaissais. Au bout de quatre heures j’ai entendu : “Regardez, c’est génial !” En fait, mes cheveux sont devenus jaunes, ce qui était terrible en réalité. Je savais que je ne retournerais jamais chez ce coiffeur. J’ai dû trouver un autre et, en seulement un mois, j’ai eu une teinture exactement en blond que je voulais. © Sue Croke / Quora
  • J’avais dix ans au début des années 90. À l’époque, tous mes frères et sœurs aînés avaient des permanentes, alors j’en voulais une aussi. Je suis allée voir la coiffeuse et elle m’a expliqué que la seule façon d’obtenir une permanente était de couper mes cheveux en dégradé. J’ai accepté cette coupe à contrecœur. Elle m’a détourné du miroir, a coupé mes cheveux et a commencé à les boucler. Les boucles ont rendu mes cheveux plus courts, et ils descendaient à peine jusqu’à mes épaules avant la procédure. Si mes cheveux descendaient jusqu’au milieu du dos, un escalier aurait pu contribuer à créer un effet de multicouche. Mais avec des cheveux longs jusqu’aux épaules, on aurait dit une sorte de nuque longue. Je ressemblais à un caniche et j’ai pleuré pendant des semaines après. © Candace Mathew / Quora
  • Une fille est venue pour se faire les cils. J’ai commencé à ajuster sa couverture et j’ai remarqué que son front était très chaud. Je lui ai posé une question raisonnable : “Auriez-vous, par hasard, de la fièvre ?” Elle a dit que non. Après une dizaine de minutes, sa tête était encore chaude, alors je lui ai demandé si elle allait bien. Elle a dit qu’elle allait bien. J’ai décidé de jouer ma carte maîtresse et de lui dire que si elle avait vraiment de la fièvre, il y avait de fortes chances que ses cils tombent le lendemain et que je ne la rembourserai pas pour cela. Et oh, mon Dieu ! Elle a soudainement réalisé qu’elle ne se sentait pas bien et qu’elle avait peut-être de la fièvre. © Ram5ad3 / Pikabu
  • Je travaille comme manucure. Il y a une cliente qui vient me voir et qui a besoin de tout en même temps. Et comme nous n’avons pas de salle de manucure et de pédicure, elle dit : “Qu’une personne fasse ma manucure et que l’autre fasse ma pédicure, mais sous la table”. Elle veut toujours également faire une épilation, le tout en une heure. Mon équipe et moi avons imaginé toute la scène, et c’était hilarant. Maintenant, quand elle nous appelle, nous inscrivons dans la liste Mme “tout en même temps”. © Podslouchano / VK
  • Quand ma sœur était à l’école primaire, elle n’aimait pas brosser ses cheveux épais. C’était une véritable tragédie à chaque fois. Ma mère l’a emmenée se faire une coupe. La coiffeuse a essayé de lui brosser les cheveux pendant une minute, puis lui a dit qu’elle devait le faire elle-même. Elle a donc dû s’asseoir dans le hall avec un peigne jusqu’à ce que tous les nœuds aient disparu. © unknown author / Reddit
  • C’était ma première visite dans un salon de beauté. Ma mère est allée chez le coiffeur, alors je l’ai suivie. Pendant qu’elle se faisait couper les cheveux, j’ai choisi une jolie coiffure dans un catalogue. Je l’ai montrée à la coiffeuse et elle m’a emmenée me faire laver la tête. Ma mère et sa coiffeuse ont été choquées lorsque j’ai penché la tête en avant dans l’évier et que j’ai grimpé sur la chaise avec mes jambes. Puis, ma mère a crié : “Non, ma fille... Mets-toi sur la chaise”. Je l’ai regardée par-dessus mon épaule et j’ai réalisé que j’avais fait une chose stupide. En rougissant, je me suis levée, je me suis retournée, je me suis assise sur la chaise. Je voulais me jeter dans un gouffre juste là. © Jennifer Coleman / Quora
  • Une femme a couru dans notre salon et a crié qu’elle devait se teindre les cheveux de toute urgence. Lorsque la teinture a été appliquée, elle s’est levée et a dit : “C’est fini, je dois aller prendre le bus”. Nous étions horrifiées : quel bus ? ! Si on ne lave pas la teinture à temps, les cheveux vont tomber. Elle a payé et est partie au galop. Un jour plus tard, elle est revenue et nous a raconté que quand il était temps de laver le colorant, elle est descendue du bus et s’est lavé les cheveux sous la pompe. © abereza / Pikabu

Oui, une visite au salon de beauté peut parfois se transformer en une véritable aventure. Comme on dit, la beauté exige des sacrifices ! Et toi, après quelles occasions as-tu voulu abandonner définitivement la fréquentation des salons de beauté ? N’hésite pas à partager tes histoires dans les commentaires !

Photo de couverture abereza / Pikabu
Sympa/Gens/15 Histoires de salon de beauté aussi difficiles à oublier que la table de multiplication
Partager cet article