Sympa
Sympa

15 Histoires de voyage en avion où les passagers ont dû faire preuve de sang-froid

L’aviophobie est une peur assez fréquente, alors que les avions sont considérés comme un moyen de transport plutôt sûr. Mais parfois, une expérience négative laisse un souvenir indélébile, face auquel toute statistique se révèle inutile. Cela est peut-être dû au fait que pendant le vol, nous ne sentons pas la terre sous nos pieds et qu’en altitude nous sommes beaucoup plus sensibles à notre environnement.

Les utilisateurs de Reddit ont partagé des histoires du pire vol de leur vie. Chez Sympa, nous compatissons avec toutes ces personnes et leur envoyons toutes nos meilleures ondes.

***

Mon père a pris l’avion pour aller à l’étranger. Pendant le vol, une terrible tempête s’est déclarée, l’avion est entré dans une zone de fortes turbulences. Le pilote a annoncé dans le haut-parleur d’une voix monotone : " Ici le commandant Immortel. Actuellement nous traversons une petite turbulence, et je vous demande d’attacher vos ceintures. " Peu de temps après, la foudre a frappé l’une des ailes de l’avion, et c’était vraiment effrayant. © Hellothere6545 / Reddit

Pendant un vol qui a duré 13 heures, j’étais assis à côté d’un couple de personnes âgées. Elles ont refusé les plateaux-repas proposés par l’hôtesse et mangeaient des espèces de champignons fermentés dans un bocal qu’elles avaient emporté avec elles. Chaque fois que l’une d’elles ouvrait le pot, tous les passagers à proximité étaient réveillés par l’odeur nauséabonde. © RobertoBologna / Reddit

***

Une fois, j’ai fait un vol de six heures. Il faisait très chaud dans l’avion. Derrière moi était installée une maman avec un bébé sur ses genoux, qui couinait toutes les deux minutes et partait de temps à autre courir le long du couloir. Ses deux autres enfants plus âgés, également placés derrière moi, criaient, donnaient des coups de pied et grimpaient sur le dossier de mon siège. La maman ne leur faisait aucune remarque, même lorsque le personnel lui a demandé de calmer les enfants. Tout ce qu’elle leur a dit a été : " Voilà pourquoi le papa ne veut pas que l’on aille le voir. " © SparkEE_JOE / Reddit

Quand j’avais 10 ou 11 ans, j’ai pris l’avion pour un vol de 9 heures. Ma voisine de siège était une dame âgée qui avait mis beaucoup trop de parfum. Le genre de fragrance qui te donne un mal de tête effroyable en moins de 10 minutes. De plus, toutes les deux heures, cette dame se rendait aux toilettes, où elle s’en aspergeait de nouveau. Cette odeur associée aux turbulences m’a rendue malade tout au long du vol. Par la suite, pendant de nombreuses années, j’ai été obligée de prendre des cachets contre le mal des transports avant de prendre l’avion, tout ça à cause de ce maudit parfum. © DudeAbides29 / Reddit

***

Pendant le vol, je discutais avec mon collègue assis de l’autre côté du couloir. Nous étions face à face, quand soudain je me suis retrouvé en bas, et une seconde plus tard, au-dessus de lui. Après quoi, le silence a été interrompu par le son du haut-parleur, et le commandant du bord, après avoir toussé un coup, a dit : " Veuillez m’excuser. " Une personne peu bavarde, manifestement. J’avoue que lorsque nous avons atterri, j’étais prêt à embrasser la piste d’atterrissage. © DoubleNickels2020 / Reddit

Une fois, j’étais sur un vol de nuit avec mon bébé de 11 mois sur les genoux. Soudain, le haut-parleur s’est mis en marche et le commandant de bord a annoncé : " Un incendie s’est déclenché à bord et nous ne savons pas à quelle vitesse il se propagera. Nous sommes redirigés vers l’aéroport le plus proche où nous allons effectuer un atterrissage d’urgence dans environ un quart d’heure. "

On m’a conseillé de tenir fermement le bébé et de me mettre au-dessus de lui en cas de problème. Tous les passagers à bord pensaient que c’en était fini de nous tous. Je répétais le plus calmement possible à mon enfant que tout allait bien : je ne voulais pas qu’il ait peur, même si le pire devait nous arriver. Après un certain temps, rien ne s’est passé et tout le monde s’est un peu détendu. Nous avons atterri en douceur et heureusement tout le monde était sain et sauf. Mais ces 15 minutes ont été les pires de ma vie. © XelaNiba / Reddit

J’ai eu à la fois le meilleur et le pire vol de ma vie. Il a duré huit heures. Il n’y avait que 20 passagers à bord de l’avion, un équipage au complet et énormément de choses à manger. Nous avons été autorisés à nous placer où nous souhaitions. On a même eu le droit de s’allonger sur trois sièges pour dormir. Mais pendant tout le vol, j’ai été poursuivi par un couple de personnes âgées qui m’a ennuyé avec diverses conversations. J’ai essayé de leur demander poliment de me laisser tranquille, mais cela n’a pas marché. Quel que soit le siège que je prenais, ils s’installaient à proximité pour chercher à papoter. Une heure avant l’atterrissage, le couple s’est endormi, mais moi, je ne pouvais plus me détendre, car ils m’avaient mis de mauvaise humeur. © Dr_Stef / Reddit

***

J’avais toujours eu peur de prendre l’avion, mais une fois installée dans mon siège, j’essayais d’endurer le vol avec sourire. Une fois, ma voisine de siège a cherché à me persuader que le monsieur assis derrière nous transportait quelque chose d’interdit. Bien entendu, cela n’était pas le cas. Même l’hôtesse s’en était assurée. Mais cette dame bavarde a tellement bien réussi à me transmettre son angoisse que j’ai pleuré pendant presque tout le vol. C’était horrible. © mothman_1991 / Reddit

J’ai embarqué dans un petit avion-navette avec une vingtaine de sièges en rangée unique sur toute la longueur de la cabine. Pendant le vol, nous avons rencontré un puissant flux de vent provenant des montagnes. J’avais l’impression que notre avion avait été attrapé par un bébé géant qui le secouait de toutes ses forces comme un hochet. Cela a été la pire turbulence que j’aie jamais connue. © humanitymonster / Reddit

***

Notre avion a dû effectuer un atterrissage d’urgence au beau milieu d’une tempête, avec une visibilité nulle, pour faire le plein de carburant. Le carburant, d’ailleurs, était à zéro, parce qu’avant d’atterrir, nous avons survolé la piste en boucle pendant trois heures, en espérant que la tempête se calmerait. Finalement, notre pilote a fait atterrir l’appareil dans une sorte de champ, et côté sensations, notre atterrissage avait tout d’un accident de la circulation. La seule chose que j’ai adoré dans l’histoire a été de descendre sur le toboggan gonflable et de monter dans un camion de pompiers qui nous a amenés à l’aéroport. J’avais 14 ans à l’époque ! Mais à cause de cette expérience, je stresse toujours pendant l’atterrissage. © ThatOtherGuy_CA / Reddit

***

Dans l’avion, j’ai été assis à côté d’une dame qui avait un " animal de soutien émotionnel " sur ses genoux. Plus précisément, c’était un tout petit chien qui ressemblait à un mélange de carlin et de chihuahua. Apparemment, le chien lui-même avait besoin d’un animal pour le soutenir émotionnellement, car pour lui c’était un vrai cauchemar. Il n’a pas arrêté de tourner tout au long du vol, et il grognait et sursautait à chaque fois que quelqu’un passait dans le couloir. © MizzDevious / Reddit

Nous avons pris l’avion une fois, mon mari et moi, pour aller passer les vacances chez ses grands-parents. Je me suis retrouvée assise à côté d’un gars à l’apparence maladive. Il a toussé tout le long du vol et était blanc comme un linge. Mon mari et moi avions toutes les raisons de craindre ce type de contact, car j’ai un système immunitaire très faible. Le lendemain de notre arrivée, on est tombés malades tous les deux avec une grosse fièvre. Nous avons passé presque toutes nos vacances enfermés dans la chambre pour ne pas contaminer les grands-parents. © idtapthatpinata / Reddit

***

Le vol a duré plus de 12 heures. Mon siège était au milieu de la rangée et le dossier ne fonctionnait pas : impossible de l’incliner. Mon voisin de droite a décidé d’enlever ses chaussures et ses pieds sentaient terriblement mauvais. La dame à ma gauche a renversé du jus d’orange sur moi. Mes écouteurs ne fonctionnaient pas non plus. Mais j’ai eu un paquet de chips gratuitement en compensation pour mon siège cassé. © 26pointMax / Reddit

***

Dans l’avion, j’étais assis à côté d’une dame qui se balançait d’avant en arrière tout au long du vol, en regardant sous ses pieds et en chuchotant. Et c’est seulement avant l’atterrissage que j’ai entendu un aboiement qui venait de sous son siège et j’ai remarqué un petit chien dans une cage de transport. Pendant le vol, la dame cherchait juste à rassurer son animal de compagnie, et moi, je pensais qu’elle avait une espèce de trouble mental. © Drew707 / Reddit

Mon vol a duré huit heures. J’étais installé près du hublot, et devant moi était assis un très grand homme aux cheveux longs. Immédiatement après le décollage, ce gars a incliné complètement le dossier de son siège, à tel point que ses cheveux bouclés se sont retrouvés au niveau de mon nez. Je ne sais pas s’il dormait ou s’il faisait semblant, mais je n’ai jamais réussi à le réveiller. Il a mis un masque de sommeil et ne l’a retiré qu’à la fin du vol. Je ne pouvais ni lire, ni manger, ni même me lever de mon siège. Durant ces huit heures, j’ai été obligé de contempler les cheveux de ce gars. Lorsque l’avion a atterri, il s’est levé en silence et est parti, comme si de rien n’était. © JonNorris / Reddit

Alors, aimes-tu voyager en avion ? Et toi, as-tu déjà connu des incidents en altitude ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article