Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15+ Histoires qui prouvent que le métier de livreur peut réserver des surprises

2-2-
731

Pour être livreur, il faut pouvoir se déplacer très rapidement. Un bon livreur arrive à parcourir énormément de kilomètres dans la même journée. Parfois, on croirait presque qu’ils ont à leur disposition une baguette magique qui leur permet de se téléporter. En réalité, cela est dû au fait que le salaire d’un livreur dépend directement du nombre de livraisons qu’il a pu effectuer, voici pourquoi il ne vaut mieux pas s’endormir.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui décidé de partager avec toi les histoires drôles qui sont arrivées à des représentants de ce métier qui est loin d’être facile.

  • On m’a appelé de la boutique où je fais souvent des achats en ligne, et on m’a demandé de ne plus accueillir les livreurs en pyjama. Parce qu’ils se plaignaient qu’après avoir fait une livraison chez moi, ils n’avaient plus envie de travailler, mais de rentrer chez eux et de se mettre eux aussi en pyjama. © Подслушано / Vk

  • Un jour, j’ai reçu une énorme commande de nourriture. Il y avait tellement de cartons que j’ai presque rempli ma camionnette. À l’arrivée, j’ai vu que c’était pour un repas de mariage. Comme je devais aussi faire le service, ils m’ont fait comprendre qu’ils étaient déçus que je ne sois pas en costume. Mais comment étais-je censé le savoir ? Du coup, tout le monde était super bien habillé, en costume ou robe de soirée, et moi je portais un jean et un T-shirt. © Allan Koh / Quora

  • En ouvrant l’onglet “Articles à livrer”, j’ai vu qu’il était marqué “Autre”. Il n’était pas précisé ce que c’était, mais le poids indiqué était de moins de 10 kg. Je me suis dit que ça allait le faire, car d’habitude, ça correspond à un colis ou un carton standard. Lorsque je suis arrivé sur place, on m’a montré un enfant de trois ans, et on m’a demandé de l’amener à l’adresse indiquée. © Dostavista / Pikabu

  • Un jour, on nous a commandé quatre kilos de viande à griller. En cherchant l’adresse sur Google Maps, nous avons vu que c’était dans un champ. Arrivé sur place, le livreur a effectivement constaté qu’il n’y avait rien, ni personne. Il a appelé le client, et on lui a dit d’aller dans une grange abandonnée. Il se trouve que quelques mecs s’y étaient installé un projecteur et qu’ils regardaient un match de foot ! © BbqinHell / Reddit

  • Un jour, alors que j’effectuais une livraison et que j’étais en train de décharger les sacs de ma voiture, j’ai entendu mon client crier : “Nala, non !” J’ai vu un énorme pitbull se précipiter vers moi et monter sur le siège arrière. Ensuite, il s’est mis à sauter dans tous les sens. Nous avons mis un bon moment pour réussir à convaincre le chien de descendre de ma voiture. Son propriétaire était très gêné, et il m’a laissé un généreux pourboire. © queenofcannoli / Reddit

  • Je travaille en tant que livreur de pizzas. Un jour, je devais effectuer une livraison chez un client. Lorsque je suis arrivé, un homme m’a ouvert la porte et a réglé la note. Soudain, j’ai entendu des voix provenant de l’appartement : " Tortues Ninjas, Tortues Ninjas, Quatre tortues d’enfer dans la ville, Chevaliers d’écailles et de vinyle“. Le type m’a arraché la pizza des mains et a très vite refermé la porte. J’ai bien compris ce qui était en train de se passer là-bas. © Палата № 6 / Vk

  • Il y a 10 ans, je travaillais en tant que livreur de canapés. Je devais effectuer sept à huit livraisons par jour, en moyenne. Un jour, j’étais sur la route et j’étais en avance. Le client avait demandé une livraison pour 16 heures, et il n’était que 15h30. Du coup, je l’ai appelé pour demander s’il pouvait me recevoir un peu plus tôt. Il m’a dit : “Je sors du boulot, je vous rappellerai en arrivant”. J’ai répondu que je l’attendrais dans une voiture avec le logo de l’entreprise. À 15h55, le client a rappelé pour me dire qu’il était rentré et que cela faisait un bon moment qu’il m’attendait. En effet, en le voyant, je me suis rendu compte que j’avais aperçu cet homme entrer dans le bâtiment vers 15h30. Je lui ai demandé pourquoi il ne m’avait pas rappelé avant. Il m’a répondu : “Mais quel intérêt pour moi ? J’avais demandé 16h, alors il faut attendre 16h”. © Тимур Адамов / Facebook

  • Un jour, j’ai dû livrer plusieurs pizzas à une équipe médicale qui venait de terminer une opération à cœur ouvert. Malheureusement, ils n’avaient pas précisé à quel endroit ils étaient exactement, du coup, j’ai passé un temps fou à les chercher en demandant à tout le monde, mais personne ne les connaissait. Finalement, j’ai pris l’ascenseur et je me suis arrêté à l’étage où ils attendaient, par pur hasard. © Dario Smagata / Quora

  • J’ai travaillé en tant que livreur pendant un an, et tous les jours on avait au moins un client qui se trompait en écrivant son adresse. Sans parler de ceux qui nous envoyaient à l’autre bout de la ville. © Kluzo1500 / Twitter

  • Un jour, je devais livrer 12 pizzas qui étaient dans des sacs isothermes. J’ai essayé de tous les porter en même temps. Du coup, les boîtes étaient entassées, et les pizzas se sont cassées sur les côtés. Le client était déçu, et il a dit qu’il ne paierait pour la marchandise défectueuse. Mais dans nos conditions de vente, il était précisé que si un client ne souhaitait pas payer, il devait rendre la commande. Il pouvait aussi choisir d’attendre qu’on lui livre une nouvelle pizza. Le client en question n’était pas d’accord, il a appelé mon patron, et ils ont passé un bon moment à s’engueuler au téléphone. Lorsqu’il a enfin raccroché, il m’a dit : “La note est de 130 euros. Je vous donne 60 pour les pizzas, et 40 euros de pourboire. Mais ne les donnez pas à votre patron, il est désagréable”. Voilà comment j’ai touché un pourboire généreux, alors qu’à la base, tout était de ma faute. © Studly_Wonderballs / Reddit

  • Je travaillais en tant que livreur. Un jour, on m’a envoyé effectuer une livraison pour une très grande entreprise. Je ne voulais pas vraiment y aller, car il fallait traverser toute la ville. Il se trouve que cette entreprise recrutait. Lorsque je suis allé dans le bureau du responsable pour lui remettre la commande, j’ai vu qu’il y avait plein de gens qui attendaient pour un entretien. En me voyant, il s’est levé, il est sorti du bureau, et je l’ai entendu dire : “Le poste est pourvu, merci à tous”. Je ne sais toujours pas pourquoi, mais j’ai eu le poste. © Подслушано / Vk

  • Dans la maison où je suis allé effectuer une livraison, la musique était tellement forte qu’ils ne m’ont même pas entendu sonner. J’ai attendu la fin de la chanson et j’ai réessayé. Lorsqu’on m’a enfin ouvert la porte, j’ai vu un grand salon rempli d’instruments de musique. C’était un groupe qui répétait. J’ai reconnu le chanteur, car j’avais acheté leur dernier album. Il était surpris d’apprendre que je les connaissais, et il m’a invité à entrer les écouter jouer. Heureusement, c’était ma dernière livraison du jour, du coup, j’ai pu rester. © Matthew Richter / Quora

  • Je me rappelle que lorsque je travaillais en tant que livreur, il n’y avait pas encore de smartphones, d’applications de recherche, ni de Google Maps. Je devais imprimer les bons de commande au bureau, et partir prendre le bus, en espérant que j’arriverais à trouver la bonne adresse. © Restoran_Soyuz / Twitter

  • Ceci est une de mes histoires préférées. Je devais livrer un steak et des sushis pour un montant de 19 euros. Lorsque je suis arrivé, un petit garçon d’environ 10 ans m’a ouvert la porte. Il m’a donné un billet de 20 euros en me disant : “Tu peux garder la monnaie, mon pote”. Ensuite, il a refermé la porte. J’ai regardé l’heure, et je me suis dit que ce garçon était clairement en train de sécher les cours. Ça m’a fait rire, j’étais persuadé qu’il avait dû dire qu’il était malade pour rester à la maison et regarder la télé ou jouer à la console. J’aurais fait exactement pareil à son âge. © -eDgAR- / Reddit

  • Je me suis mis à faire des livraisons. Après avoir livré la première commande, j’ai vu que le paiement avait été effectué par carte sur l’application. C’était pareil pour les trois ou quatre commandes suivantes. Je ne me suis pas posé de questions, je pensais que tout le monde payait par carte. Pour la commande suivante, je devais livrer des articles d’une boutique à une autre. En arrivant, j’ai donné les sacs à une femme qui avait l’air sympa. Elle m’a tendu un billet de 20 euros. Surpris, j’ai pris l’argent et je l’ai remerciée. Je me suis dit que c’était un pourboire très généreux, j’étais content. En rentrant à la maison, je me suis rendu compte que le montant de la facture de cette livraison était de 18 euros, et que la femme m’avait juste réglé en espèces. Deux euros de pourboire, génial. © pribaltiec / Pikabu

  • Je travaille en tant que coursier. J’ai l’habitude de noter toutes mes livraisons dans un carnet. Quand mes collègues du bureau l’ont appris, ils ont commencé à m’appeler en permanence pour demander : “Peux-tu regarder quand et à qui tu avais livré tel colis l’année dernière ?” Je n’aurais jamais dû leur parler de ma technique. © Подслушано / Vk

Et toi, t’est-il déjà arrivé quelque chose de drôle lors d’une livraison ? Et si tu as déjà travaillé en tant que livreur, as-tu des histoires à nous raconter ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Photo de couverture Dostavista / Pikabu
2-2-
731
Partager cet article