Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

15+ Histoires qui prouvent que les profs particuliers ont beaucoup de courage et des nerfs d’acier

Les cours particuliers sont une chose assez répandue dans tous les pays du monde. En effet, ces leçons supplémentaires aident non seulement les élèves à obtenir de meilleures notes, mais deviennent aussi une excellente opportunité pour les adultes de se développer dans un domaine qui leur est peu connu, voire tout à fait inconnu. Ainsi, Oxford propose à tous les désireux de suivre des cours en ligne sur le comportement animal : ils expliquent pourquoi les animaux font ceci ou cela d’une manière précise et pas autrement.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui décidé de compiler pour toi plusieurs cas curieux qui sont arrivés à des professeurs, afin de découvrir leur profession sous un angle complètement différent.

  • L’annonce la plus extraordinaire que j’ai jamais vue durant toute ma carrière : “Je suis encore plus stupide que votre animal de compagnie. Je ne comprends pas du tout les maths et mon cerveau refuse de fonctionner dès qu’il voit des nombres. Si vous accepterez de me prendre comme élève, je vous plains sincèrement, mais je vous promets de faire de mon mieux pour bien étudier. Je dois passer mon bac et je cherche quelqu’un qui puisse me permettre d’avoir au moins un 10/20. Si vous y arrivez, vous pourrez sans aucun doute vous déclarer comme étant le meilleur professeur du monde et un surhumain”. © Ole4kaOlegovna / Pikabu

  • Ma femme donnait des cours à un garçon. Dès qu’il s’asseyait sur la chaise, il commençait à mâcher quelque chose, arrêtait, puis recommençait. Et ce n’était certainement pas du chewing-gum. Ma femme a remarqué après quelques visites du garçon que la chaise avait commencé à fortement s’effriter. Et voilà qu’aujourd’hui, elle a enfin compris quel était le problème : lorsque ce garçon se trouvait chez nous, il arrachait discrètement un morceau de tissu de la chaise, le mettait dans sa bouche, puis le recrachait. © unknown author / Ideer

  • Mon dialogue avec une élève :
    — Quel est la réponse au premier exercice ?
    — 22
    — Comment ça ? Comment es-tu arrivé à cette conclusion ?
    — J’ai divisé 20 par 5.
    — Et ? Comment as-tu pu obtenir 22 ? Recompte en colonne, s’il te plaît.
    Et voilà ce que j’ai vu. © Ole4kaOlegovna / Pikabu

  • L’endroit où je travaille comme professeur particulier et où je conseille les étudiants est assez bruyant, et il est donc souvent difficile d’entendre leur prénom. Mais j’ai trouvé une petite astuce : je regarde le prénom qui apparaît lorsqu’ils ouvrent leur ordinateur portable. Aujourd’hui, j’ai aperçu l’une des étudiantes entrer sous le nom de Lenovo et j’ai pensé : “Oh, quel prénom inhabituel !” Durant tout notre cours, je l’appelais Lenovo (par exemple : “Oui, Lenovo, cette phrase convient parfaitement au contexte !”). Et ce n’est qu’après la fin de cette leçon que mon collègue a jugé nécessaire de m’annoncer en riant que Lenovo Signature était la marque de l’ordinateur portable et non pas le prénom de l’étudiante. Je ne me suis toujours pas remis de cette situation embarrassante et je ne retournerai probablement plus jamais au travail. © emmyeggo / Reddit

  • Il était déjà tard. Un élève attendait qu’on vienne le chercher après le cours et, après avoir attendu quelque temps, il a appelé chez lui : “Écoute, tu peux dire à maman de venir me chercher ? Oh, elle est sous la douche... Et papa ? Lui aussi ?” Il s’est ensuite tourné vers son professeur et a dit : "Cela va prendre un certain temps, monsieur".© nerdsarepeople / Reddit

  • Je donnais des cours particuliers en ligne à plusieurs élèves. Leurs parents n’arrêtaient pas de leur crier d’arrêter de jouer, et le père de l’un des élèves a même fait irruption dans la chambre de son fils et s’est mis à lui crier dessus à cause d’une tasse sale laissée dans l’évier. © grubas / Reddit

  • Une jeune femme m’a appelé pour s’inscrire à des cours d’anglais à domicile. Je lui ai posé la question standard : “Dans quel but souhaitez-vous apprendre l’anglais”, car le programme en dépend beaucoup. Et en réponse, elle s’est indignée : “Ce ne sont pas vos affaires ! Pourquoi posez-vous autant de questions ? Pourquoi avez-vous besoin de mes informations personnelles ? Je vois déjà que nous n’arriverons pas à nous entendre ! Vous aimez fourrer votre nez dans les affaires des autres !”. Puis elle m’a raccroché au nez. © Lirala / Pikabu

  • Un jeune homme m’a arrêté sur le campus et m’a demandé de lui donner des cours d’anglais. Nos leçons avaient lieu durant notre temps libre dans les salles de classe disponibles. Quelques cours plus tard, j’ai reçu un message : “Descends au premier étage, je t’ai laissé quelque chose chez le concierge”. Dans l’emballage se trouvait une baguette de pain avec un petit message : “Je t’offre ce cadeau parce que tu es Russe, et je sais qu’en Russie, vous ne mangez que du pain”. Quelque temps plus tard, nous avons annulé l’un de nos cours, et le soir même, j’ai reçu un texto : “Notre relation est beaucoup trop compliquée pour que nous puissions construire un avenir commun. Nous devrions rompre”. © disenchantmentt / Pikabu

  • Je suis professeure d’anglais. Mes élèves sont tous très différents. Aujourd’hui, j’ai pour la première fois donné un cours d’anglais à une nouvelle élève et la leçon s’est plutôt bien passée. À la fin, je lui ai dit : “Bon, maintenant passons aux devoirs”, et elle m’a répondu : “Si vous me donnez des devoirs, je dirai à ma mère que vous avez été grossière avec moi”. Je me suis étonnée : “Quoi?”, et elle a continué : “Vu que vous donnez des cours particuliers, vous devez probablement avoir besoin d’argent, et ça veut dire que nous continuerons à vous payer pour vos cours d’anglais, mais uniquement si vous ne me donnez jamais de devoirs. Dans le cas contraire, vous perdrez très vite ce boulot”. © “Палата № 6” / Vk
  • Je donne des cours de français à un élève de troisième. Il vit avec ses grands-parents très loin de la ville, et deux fois par semaine, je mets près de deux heures et demie à y aller. Et à chaque fois, son grand-père me propose de rester dîner après le cours et n’accepte aucun refus. Aujourd’hui, je l’ai directement prévenu que je ne pourrai pas rester, donc il m’a préparé de la nourriture à emporter ! Un sandwich, du chocolat et un jus de fruit. © unknown author / Ideer
  • Une fois, une élève est arrivée en m’annonçant : “Aujourd’hui, je ne suis pas allée à l’école. Je suis tombée malade, j’ai mal à la gorge, et ma mère n’a pas voulu que j’y aille. Mais je suis tout de même venue chez vous parce que j’adore nos cours et maintenant, j’aime bien étudier. Je n’aimais pas mes cours avec ma dernière prof, car elle était ennuyeuse”. D’un côté, j’étais heureuse, mais d’un autre, perplexe : pourquoi est-il interdit d’aller à l’école, mais pas chez le professeur particulier ? Les parents pensent que nous sommes immunisés ? © ANcuriosity / Pikabu
  • Le jour de la rentrée, j’avais une réunion en ligne avec mes élèves. À un moment donné, j’ai commencé à bichonner mon chat qui se trouvait sur mes genoux, mais j’avais complètement oublié d’éteindre mon micro. © MrSpyder_ / Reddit

  • Une fois, j’ai travaillé comme professeur particulier avec un étudiant (un homme qui avait la quarantaine) : il devait avoir un examen d’analyse mathématique le lendemain matin. Il disait avoir un niveau moyen en la matière et il m’a ramené un livret avec des exemples approximatifs de ce qu’il devrait résoudre durant l’examen. Malheureusement, il s’est avéré qu’il n’était capable de résoudre que le premier problème... et c’est tout. Mais pour passer l’examen, il fallait en réussir au moins cinq. Il utilisait une calculatrice pour soustraire trois de zéro, et les additions à deux chiffres étaient pour lui une mission impossible. Nous avons passé deux heures à étudier, mais il n’a bien évidemment pas réussi son examen. Le lendemain, j’ai reçu un commentaire de sa part concernant mon travail : “Faible ! Je donnerais une note de 8 ou 10/20”. © Ole4kaOlegovna / Pikabu

  • Je travaille comme professeur particulier. J’avais un nouvel élève avec lequel je n’avais eu qu’un seul cours. À la fin de la séance, nous nous sommes mis d’accord sur la date de notre prochaine rencontre. Or, deux jours plus tard, j’ai reçu un texto qui disait : “J’ai dû me rendre à l’étranger en urgence... Je serai de retour dans 3-4 jours”. J’ai failli m’écrouler de rire, car je l’ai vu à 100 mètres de moi, en train de manger des croissants devant la boulangerie du coin. Il aurait dû regarder autour de lui avant d’inventer une excuse aussi bidon... © “Палата № 6” / Vk

Et toi, as-tu déjà vécu des situations absurdes, amusantes ou étonnantes avec des profs particuliers ou des élèves ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Photo de couverture unknown author / ideer
Partager cet article