Sympa
Sympa

15 Histoires vraies liées aux transports publics dont tout le monde a fait l’expérience un jour ou l’autre

Beaucoup d’entre nous prennent les transports en commun tous les jours. Certains ont la chance d’avoir des compagnons agréables, tandis que d’autres doivent faire face à des personnes qui ne sont pas très bien élevées et qui manquent de tact. Tu te souviens peut-être aussi d’avoir été poussé de ton siège ou d’avoir dû intervenir en faveur d’un passager injustement offensé.

Chez Sympa, tout comme les personnages de notre article d’aujourd’hui, nous avons, nous aussi, souvent des problèmes dans le métro ou dans le bus.

  • Le bus était bondé. J’étais à l’arrière, et à côté de moi, il y avait une fille rousse que la foule poussait vers le coin. J’ai pu la séparer des gens pour qu’ils ne la bousculent plus. Au terminus, tout le monde est descendu, et là elle enlève son gant, caresse et tapote ma main sur la rampe d’escalier. Cela fait de nombreuses années, mais ce sentiment de gratitude tendre me réchauffe encore aujourd’hui. Non, je n’ai pas fait sa connaissance. Non, je ne le regrette pas. © sh5273 / Pikabu
  • Il y a quelques années, des amis sont venus nous rendre visite et ma femme leur a proposé de découvrir la ville. En descendant de la rame de métro, l’une de nos invités a laissé son sac à main sur le siège. Elle s’est précipitée pour le récupérer, mais les portes étaient déjà fermées et le train avait quitté la plateforme. Le sac a été remarqué par une vieille dame et un jeune homme. Le jeune homme a proposé de partager le contenu du sac, mais la femme l’a grondé et a emporté le sac. Elle a d’abord attendu à la station, en espérant que le propriétaire du sac perdu revienne, puis elle a essayé de laisser le sac au personnel du métro. Après leur refus, la femme est rentrée chez elle et a utilisé l’adresse figurant sur le passeport pour trouver le numéro de téléphone du domicile de notre amie. Son mari a pris le téléphone, a rappelé sa femme et, le lendemain matin, le sac a été rendu à sa propriétaire. © Ernie Murphy / Quora
  • Dans un bus bondé, une femme a insisté pour se frayer un chemin jusqu’à l’endroit où je me trouvais. Je lui ai demandé d’arrêter de me pousser. Elle a dit : “Non, je veux me tenir à cet endroit précis”. On s’est disputé tout le long du chemin jusqu’à mon arrêt. Le mari de la dame est resté là avec une mine de “c’est ton problème, mec”, et les passagers n’ont pas ouvert la bouche, ils ont attendu pour voir comment ça allait se terminer. © fosse76 / Reddit
  • J’étais dans un trolleybus bondé. Il y avait deux filles assises à côté de moi, âgées d’environ 15-17 ans. L’une d’elles écoutait de la musique à plein volume et hurlait — il n’y avait pas d’autre façon d’appeler cette éruption sonore. Un arrêt avant de sortir, j’ai pris tout mon courage et j’ai déposé une poignée de pièces sur sa jupe. Puis je l’ai remerciée pour le concert et je suis parti. J’espère qu’elles ont bien compris et qu’elles ne le feront plus. © Podslouchano / Ideer

“Ce bus est pour les mathématiciens. Si tu résous l’opération 56 : 56-1 : 56, tu obtiens 56”.

  • Je vis dans une zone rurale où les transports publics s’arrêtent à la demande. Un jour, le bus s’est arrêté devant une ferme. Nous attendions que quelqu’un monte ou descende. Mais il s’est avéré que cet arrêt était pour le chauffeur du bus qui avait décidé d’acheter des légumes. D’ailleurs, certains des passagers sont ensuite descendus et se sont également rendus au magasin de la ferme. © David Forgan / Quora
  • Je suis allé à un examen ce matin. J’étais très peu préparé. À l’arrêt de bus, une femme âgée m’a demandé de l’aider à porter son sac dans le tram. Nous sommes descendus ensemble, et je l’ai aidée à sortir son sac, puis à le porter pour traverser le passage pour piétons. Elle m’a dit que je devais absolument bien passer mon examen. J’ai rigolé, mais je l’ai fait. © Podslouchano / Ideer
  • Un jour, je suis monté dans un train et je n’ai vu que deux sièges libres. L’un à côté d’une jeune femme charmante et l’autre à côté d’un homme plus âgé. En tant qu’homme marié, j’ai décidé que je n’imposerais pas ma compagnie à la jeune fille et je me suis approché de l’homme qui avait étalé ses affaires sur les deux sièges. Il a réalisé que je voulais m’asseoir à côté de lui et m’a littéralement envoyé balader. Surpris, je me suis tourné vers la jeune femme et lui ai demandé si cela ne la dérangeait pas que je m’assoie à côté d’elle. Elle a souri et a dit que ça ne la dérangeait pas. Par conséquent, nous avons eu une jolie discussion en chemin. © Grant Buchan / Quora
  • Mon ami et moi devions prendre le métro. Nous sommes descendus dans la station, sommes montés dans un wagon et avons commencé à regarder nos téléphones. Trois ou quatre minutes plus tard, nous avons entendu l’annonce du conducteur de métro : “Attention, les portes se ferment”. Nous avons couru hors de la cabine, les portes se sont fermées et le train est parti. Cinq secondes plus tard, nous nous sommes rendu compte que le train était resté immobile pendant tout ce temps. Tous les passagers du wagon étaient probablement morts de rire. © DIMANz777 / Pikabu

On peut voir des raretés comme ça dans le métro. As-tu encore ton baladeur cassette ?

  • Environ deux mois après mon opération de la hanche, j’ai dû partir en voyage avec un instrument de musique encombrant. J’étais assis sur un siège double parce qu’il était physiquement impossible de tenir un sac de voyage, un sac à dos et un énorme cor d’harmonie sur mes genoux. Et puis une femme âgée est entrée dans le bus et s’est précipitée vers moi. Probablement parce que j’étais le seul qui avait l’air d’avoir moins de 40 ans. Elle a demandé que je range mes affaires pour qu’elle puisse s’asseoir. J’ai essayé d’expliquer que je ne pouvais pas tenir à un seul endroit et que je n’étais pas prêt à mettre un cor d’harmonie qui vaut 4 000 dollars dans l’allée, ce à quoi elle m’a répondu que j’étais impoli et ignorant. J’ai fini par abandonner et je suis resté debout, maladroitement, avec tout mon équipement, pendant le reste du voyage. Les autres passagers ont d’abord soutenu la vieille dame, mais lorsqu’ils ont vu que je pleurais tellement j’avais mal à la jambe, ils ont détourné les yeux de façon maladroite. © Bob10294759 / Reddit
  • J’étais dans le bus, et un scarabée énorme a volé à l’intérieur. Il sautait, je ne pouvais pas le suivre. Puis il s’est retrouvé sur ma tête. Bien sûr, sans hystérie, je l’ai enlevé, mais ça m’a quand même fait peur. Le scarabée a disparu, puis je l’ai trouvé à côté de moi sur le siège. Un garçon était assis non loin de moi, il a pris l’insecte et l’a jeté à l’arrêt suivant. Il s’est rassis avec un air de “j’en ai marre de toi, laisse-moi dormir”. © Oreneta / Pikabu
  • Avant de quitter la maison, ma petite amie et moi nous sommes disputés, alors nous ne nous sommes pas parlés pendant que nous étions à l’arrêt de bus. Puis le bus est arrivé. Quand je suis monté, j’ai été distrait pendant un moment et je l’ai perdue de vue. Je me suis retrouvé assis à côté d’une femme qui portait une veste bleue comme la sienne. Après être resté assis un moment, j’ai décidé de me réconcilier avec ma copine et j’ai fait le premier pas. Je l’ai prise dans mes bras et je me suis préparé à l’embrasser. À ce moment-là, j’ai entendu : “Qu’est-ce que tu fais ? Laisse-moi tranquille !” Ma copine a tout vu et n’a pas pu s’empêcher de rire. Heureusement que cette femme avait le sens de l’humour et elle a ri quand elle a réalisé ce qui s’était passé. © Athanasios Gotsopoulos / Quora

“Ma femme est conductrice de bus scolaire. Cette année, pour Halloween, elle s’est déguisée en Valerie Frizzle (une héroïne du dessin animé Le bus magique)”.

  • Un jour, mes collègues et moi nous sommes rendus en bus dans une autre ville. Nous allions passer huit heures sur la route. Nous avons eu une bonne discussion en chemin et nous avons décidé de faire une pause. J’ai mis mes écouteurs pour écouter de la musique, mais au bout d’un moment, je me suis laissé emporter et j’ai commencé à chanter en même temps. Je ne savais même pas que je le faisais si fort. J’ai organisé un vrai concert à une heure du matin. Après quelque temps, j’ai ouvert les yeux et je me suis rendu compte que tous mes compagnons de voyage étaient réveillés, me regardaient et riaient. Mes collègues ne m’ont même pas averti que je chantais à voix haute, ils se contentaient de rire avec les autres passagers. Je me souviendrai de ce voyage pour le reste de ma vie. © CA Mahaveer Bagra / Quora
  • Certaines personnes n’attendent pas que les autres passagers descendent du train et se précipitent pour y monter. J’ai vu une femme baisser la tête et se hâter de pénétrer dans le wagon. Malheureusement pour elle, la première personne qui a quitté le wagon était un homme très costaud. Alors elle a simplement embouti contre lui et elle est retombée sur la plateforme. © blackmist / Reddit
  • On ne peut pas manger dans les trains ou les bus. Ce plaisir peut coûter 250 dollars. Un de mes amis a reçu une amende pour avoir mangé une barre de chocolat. Et le chauffeur de bus m’a demandé de quitter le bus parce que je mangeais des bonbons. Finalement, j’ai décidé de n’emporter que de l’eau en bouteille dans les transports publics : j’ai besoin de boire beaucoup de liquide pour me sentir bien. © Jocelyn Eke / Quora

As-tu déjà vécu ce genre de situations dans le métro, le bus ou le tram ? N’hésite pas à partager tes meilleures anecdotes dans les commentaires !

Sympa/Gens/15 Histoires vraies liées aux transports publics dont tout le monde a fait l’expérience un jour ou l’autre
Partager cet article