15 Livreurs qui ont réussi à rendre la journée de leur client un peu plus agréable

La livraison à domicile fait maintenant partie de notre quotidien et n’étonne plus personne. Mais pour certains, elle peut quand-même devenir tout un événement dont ils se souviennent longtemps.

Chez Sympa, nous avons trouvé quelques histoires positives sur les livreurs qui ont non seulement réussi à remonter le moral de leur client mais qui vont aussi te faire sourire, on l’espère.

  • J’ai travaillé en tant que livreur à la pizzeria Domino’s. Un jour, j’ai dû livrer une pizza à une dame âgée en fauteuil roulant qui vivait dans une maison de retraite. La femme m’a invité à entrer : elle ne pouvait pas manger de grosses bouchées, alors elle m’a demandé de couper la pizza en petits morceaux. Je l’ai fait et je suis resté avec elle un petit moment. Elle m’a dit qu’elle n’avait pas mangé de pizza depuis des années, et que c’était le fast-food préféré de son mari, décédé il y a quelques mois. Je n’oublierai jamais à quel point cela lui a fait plaisir de pouvoir parler à quelqu’un. © BlikjeColaa / Reddit
  • J’arrive à l’adresse du client avec une pizza. La porte s’ouvre un peu et une jeune fille apparaît. Puisque la boîte est grande et lourde, je lui dis : " Ce sera mieux si vous la prenez à deux mains “. Et là, elle ouvre complètement la porte et je vois qu’elle n’a qu’un seul bras. Confus, je lui tends la pizza et me dirige vers la voiture en silence, me sentant comme le plus gros idiot du monde. Quelques mois plus tard, j’ai mentionné cette histoire à mes amis et l’un d’eux a dit : ” Attends, tu parles de la fille qui habite près du parc ? " J’ai confirmé, et mon pote a continué : " C’est Linda ! Elle a perdu son bras quand elle était petite et cela fait des années qu’elle s’amuse de cette façon. Elle a dû bien rigoler quand tu es parti ". Un peu plus tard, j’ai croisé Linda dans un café local, j’ai demandé la permission de la rejoindre et nous nous sommes bien marrés en nous rappelant de cette histoire. © John Scott / Quora
  • Je travaille au service de livraison de courses. Un jour, j’ai eu une grosse commande : trois sacs remplis de légumes, de viande, de pâtes, de boites de conserves, de produits ménagers, etc. En arrivant à l’adresse, j’ai vu que c’était un immeuble de six étages, sans ascenseur. Bien évidemment, la cliente habitait au sixième. J’ai transpiré en portant ses sacs mais en plus, j’ai failli tomber car l’escalier n’était pas bien éclairé. Crevé et fâché, j’ai sonné à la porte. Mais j’ai complètement oublié ma fatigue quand la cliente a ouvert. C’était une petite mamie toute gentille qui m’a remercié et m’a mis un chocolat dans la poche. J’ai essayé de refuser poliment mais, sans dire un mot, elle a pris l’air sévère et a frappé le sol avec sa canne. Cela m’a remonté le moral. © Kreagon / Pikabu
  • J’ai commandé un miroir sur internet. Quand j’allais ouvrir la porte au livreur, je me suis rendu compte qu’elle était verrouillée : mon mari l’avait accidentellement claquée en partant au travail et ce n’était que de l’extérieur qu’on pouvait l’ouvrir. J’ai commencé à expliquer la situation au livreur et soudain, il m’a proposé de lui jeter la clé par la fenêtre pour qu’il puisse m’ouvrir. J’avais un peu peur qu’il s’en aille avec mes clés de l’appartement mais il ne l’a pas fait. Cela fait du bien de savoir qu’il existe des gens aussi gentils et malins. © ol_fa_sol / Twitter
  • J’ai reçu une commande : une grande pizza et deux burgers à livrer en banlieue. J’ai tout chargé dans le sac isothermique et je suis parti. En arrivant à l’adresse, j’ai vu qu’un garçon de 10-12 ans m’attendait déjà, avec en main un sac rempli de pièces. Il était tout content : c’était sûrement son anniversaire. Son sac était bien lourd : il contenait de petites pièces de monnaie et il me devait la somme d’environ 40 euros. C’était sûr qu’il avait brisé sa tirelire. Je ne me suis pas embêté à compter ses sous, j’ai juste pris le sac et suis parti. Quand je l’ai apporté à la pizzeria, ma collègue m’a dit qu’il manquait trois euros. J’ai sorti mon porte-monnaie en pensant : " Bon, mon gars, tu as dû mettre longtemps à économiser cet argent, tiens, ce sera ma petite contribution. Bon anniversaire ! " © Kreagon / Pikabu
  • Cela fait plus d’un an et demi que je joue à un jeu vidéo sur mon téléphone. Grâce à lui, j’ai fait la connaissance de plein de monde et je suis devenue amie avec une fille. Aujourd’hui, c’est son anniversaire. J’ai trouvé son adresse et il y a quelques jours, je lui ai demandé ce qu’elle voudrait manger de bon. Le matin, en allant au travail, je lui ai commandé une livraison de brochettes de son restaurant asiatique préféré. Quand le livreur m’a appelée pour confirmer la commande, je lui ai demandé de souhaiter un joyeux anniversaire à la fille qui accepterait la livraison. Une heure plus tard, ma copine m’a téléphoné, toute heureuse. Elle m’a dit : " On dirait que le gars est passé au supermarché car après m’avoir donné la commande du restaurant, il m’a tendu un Snickers en disant “C’est pour le dessert” “. Il a donné du sens à ma journée ! © Unedica / Pikabu
  • L’ami de mon mari travaille comme livreur. Un jour, il a livré des courses à une cliente mais elle ne voulait pas le laisser partir : elle insistait pour qu’il reste boire quelque chose. Il a refusé car il était au travail et avait d’autres clients. Il est parti et deux minutes plus tard, cette dame lui a mis quatre étoiles avec commentaire : ” Le livreur n’a pas satisfait tous les besoins du client ".
  • Chaque semaine, un journal de la ville avec des annonces gratuites est livré à notre bureau. Le livreur est un homme de 35 ans, sourd-muet, qui a toujours l’air triste. Certains de mes collègues ont tenté de le chasser, d’autres ont simplement jeté le journal dans la poubelle devant lui. J’ai essayé d’être la première à le rencontrer, j’ai toujours souri et dit : " Merci “. Aujourd’hui, pour la première fois, il a répondu de façon maladroite : ” Je-vous-en-prie " et m’a offert un petit sourire timide. Je crois que mes efforts n’ont pas été vains. © Podsluchano / Ideer
  • Une fois, je me suis écrasé avec ma propre voiture en livrant une pizza à une famille. C’est arrivé devant leur maison. Avant de courir pour arrêter ma voiture qui roulait, j’avais sonné à leur porte. Quand tout s’est terminé, j’ai levé les yeux du sol pour voir toute la famille me regarder fixement. © 6018674512 / Reddit
  • Nous avons recours à la livraison des repas au bureau. Quand j’ai ouvert la porte, j’ai vu un astronaute ! Il s’est avéré que le livreur était arrivé à moto, tout équipé. Il n’a même pas levé la visière de son casque. Mes collègues et moi nous rappelons souvent de cette histoire : maintenant, ça me fait rire, mais sur le moment, j’ai pensé que j’hallucinais. © Anna Posvistak / Facebook
  • Nous habitons au cinquième étage sans ascenseur. Une fois, le livreur a sonné à notre interphone. Mon mari a ouvert la porte de l’appartement mais le gars a mis super longtemps à monter. Quand il est enfin arrivé, il a dit en rigolant : " Merci à celui qui a mis des chaises entre les étages, je me suis arrêté trois fois pour me reposer ". C’est vrai que quelqu’un des voisins a mis de vieilles chaises sur les paliers pour que les personnes âgées puissent se reposer en montant. Le livreur était un homme d’une quarantaine d’années. © Elena / AdMe
  • J’ai reçu un SMS : " Votre commande sera livrée par un livreur malentendant “. En attendant la livraison, je me suis endormi. Je me suis réveillé au son de l’interphone. J’ai décroché et j’ai entendu la voix d’un monstre de ‘Warcraft’. Comme mon interphone déforme beaucoup le son et que je ne m’étais pas encore complètement réveillé, j’ai eu peur. J’étais là, à attendre que le monstre monte avec mon gâteau au chocolat. Et puis les portes de l’ascenseur se sont ouvertes, et j’ai vu une très jolie fille devant moi. En s’approchant de mon appartement, elle m’a montré un texto sur son téléphone : ” Excusez-moi, pouvez-vous me donner de l’eau et quelque chose de sucré ? Je ne me sens pas bien ". Je lui ai donné de l’eau et pendant qu’elle buvait, je me suis rendu compte que la seule chose sucrée que j’avais chez moi, c’était le gâteau que j’avais commandé. Et de tous les desserts, le gâteau au chocolat est mon préféré. Mais j’ai pris le sac avec ma commande et je l’ai tendu à la fille. Elle a été surprise mais a accepté mon gâteau en me remerciant gentiment. Bref, je n’avais plus de dessert, mais pour une raison quelconque, je me sentais très heureux. © arturdzivia / Twitter

Et toi, t’est-il déjà arrivé une histoire marrante liée à une livraison ? N’hésite pas à la partager avec nous dans les commentaires.

Partager cet article