15+ Personnes qui ont vécu une journée complètement folle au travail

L’homme passe en moyenne plus de 90 000 heures au boulot dans sa vie. On consacre souvent trop de temps à notre travail sans même nous en rendre compte. Soyons honnêtes, on voit souvent nos collègues plus que notre propre famille. Il arrive que certains moments partagés avec eux sortent de l’ordinaire et restent gravés dans notre mémoire.

Chez Sympa, nous sommes persuadés que même un agent d’une petite bibliothèque a au moins une histoire de fou qui lui est arrivée sur son lieu de travail. Les héros de notre compilation n’ont pas échappé à la règle et ont vécu une journée de travail complètement dingue.

  • Mon amie travaillait comme réceptionniste dans un institut de beauté de luxe. À cette époque-là, l’épilation à la cire chaude n’était pas encore très populaire. Une fois, un jeune homme est venu dans le salon et a dit qu’il voulait faire une épilation du maillot. L’esthéticienne a refusé de s’occuper de lui. Alors, le client a déclaré qu’il paierait 200 € pour cette procédure délicate. Il a expliqué qu’il avait parié 1 000 € à ses amis qu’il se ferait épiler le maillot. Il a quitté le salon, en marchant comme un canard, mais parfaitement heureux. © Podslushano / Ideer
  • Quand j’ai repris le travail après ma lune de miel, j’ai appris que la plupart de mes collègues (une centaine de personnes) avaient été licenciés. Seuls cinq employés, mon supérieur et moi avons gardé notre place. © Improvedandconfused / Reddit
  • Un jeune homme est venu en entretien d’embauche dans notre commissariat. Lors de la vérification de ses données, il s’est avéré qu’il était recherché pour cambriolage. Le candidat a été arrêté sur-le-champ. © radiomix / Reddit
  • Nous étions en train de déménager le reste de nos affaires dans notre nouvel appartement et nous avons décidé d’appeler un taxi. Lorsque la voiture est arrivée, nous avons demandé au chauffeur s’il nous permettrait de mettre nos gros cartons dans le coffre. Voici ce qu’il nous a répondu : “Hier soir, mes clients ont installé leur énorme tortue terrestre, couverte de salade, dans le siège auto pour l’emmener à l’hôpital des reptiles. Plus rien ne m’étonne”. © ferdalangurin / Twitter
  • Notre patronne gardait les recharges pour stylo à bille dans le coffre de son bureau. Pour en recevoir une, il fallait d’abord lui montrer la vieille cartouche vide. Lorsqu’elle donnait des fournitures de bureau, elle prenait toujours un air très mécontent pour faire comprendre qu’on devrait arrêter d’en gaspiller. Une fois, j’ai pris deux boîtes d’agrafes pour revenir en chercher le plus tard possible. La patronne m’a regardé dans les yeux et a dit : “Vous devriez être plus modeste, mademoiselle”. À propos, je travaillais dans une banque. © Iuliia Ivanova / AdMe
  • Je suis professeur au collège. Un de mes élèves avait de très mauvaises notes, et j’ai décidé de lui parler sérieusement. Lorsque je lui ai dit qu’il devrait penser à son futur, il m’a répondu : “Je m’en fiche. Ce sont les mauvais élèves qui dominent le monde”. Dire que j’étais choquée serait un euphémisme. © Podslushano / Ideer
  • Je travaillais à la concession automobile. Un jeune couple a pris une voiture pour un essai. La plupart des clients revenaient au bout d’une demi-heure maximum, mais le couple était parti depuis deux heures et demie et ne répondait pas au téléphone. Le soir, le directeur a appelé la police, mais on lui a répondu que techniquement, il ne s’agissait pas d’un vol de voiture, parce que les limites de temps et de distance n’étaient pas précisées dans le contrat de location. Le lendemain matin, les jeunes gens ont rendu la voiture comme si de rien n’était. Le réservoir était vide : ils avaient fait plus de 800 kilomètres ! © penclnck / Reddit

“Voici ce qui se passe dans notre bureau en ce moment. Le travail s’est arrêté, les filles hurlent de joie ”

  • Notre bureau s’est divisé en deux camps qui se détestent. Chez nous, c’est normal de piéger et dénoncer ses collègues de l’autre camp. Toutefois, lorsque la situation devient trop tendue, on organise immédiatement un tournoi de Counter-Strike. L’équipe perdante doit faire la vaisselle des gagnants pendant une semaine. On a réussi à trouver un bon moyen de régler nos conflits. © Podslushano / Ideer
  • Je travaille à l’usine. J’étais au boulot. Mon téléphone a sonné. “Alex de l’entrepôt” s’est affiché sur l’écran.
    — Salut, André ! On ne peut pas accepter la marchandise parce qu’il nous manque quelques papiers. Appelle Marion, elle va régler le problème.
    — Salut ! Je n’ai pas bien compris de quelle marchandise tu parles, mais donne-moi le numéro de Marion.
    — 7-42. Dépêche-toi, c’est urgent.
    — D’accord. Je m’en occupe.
    J’ai raccroché et j’ai commencé à me demander pourquoi je ne me souvenais pas de cet Alex et pourquoi il m’avait donné un numéro à trois chiffres si étrange. J’étais sûr que seules les femmes travaillaient à notre entrepôt et je ne connaissais aucune Marion. Puis, ça m’a frappé. Il y a deux ans, j’ai démissionné d’une autre entreprise, et l’un de mes anciens collègues de l’entrepôt s’appelait Alex. © 103623 / Pikabu
  • Je travaille comme figurante au cinéma et à la télévision. Sur le plateau, on peut être viré pour n’importe quelle petite chose. Une fois, j’avais une scène avec Jimmy Smith. J’étais assise à côté de lui, et soudain, mon portable a sonné. Le réalisateur m’a regardée l’air méchant et a dit : “Je devrais vous faire virer pour ça”. Jimmy Smith : “Désolé, mon agent m’appelle toujours au mauvais moment”. Puis, le comédien m’a fait un clin d’œil sans que personne ne le remarque. Ce jour-là, il m’a sauvé du licenciement. © MsDigbyChickenCaesar / Reddit

“Mon imprimante ne fonctionnait pas bien : le papier se coinçait constamment à l’intérieur. Le patron l’a emmenée au service de réparation. Peu de temps après, il m’a envoyé cette photo et a écrit que je ne devrais plus faire une manucure dans le bureau”

  • Je vends des bonnets. Des couples viennent souvent dans ma boutique. Si un mari est de bonne humeur, il essaie toujours d’être drôle. Le plus souvent, les hommes mettent un bonnet pour enfant sur la tête de leur femme, mais il y a ceux qui en enfilent un sur leur propre tête. Les chapeaux perdent, bien entendu, leur forme, mais ces clowns ne pensent pas à ce genre de choses. © Victoria Sergeeva-Filippova / Facebook
  • Je suis tatoueur. Il était deux heures du matin. Mon portable a sonné, j’ai décroché. Une femme : “Comment prendre soin de mon nouveau tatouage ?” Moi (m’efforçant de garder mon calme) : “Quand vous êtes-vous fait tatouer chez moi ?” La femme : “Mais ce n’était pas chez vous”. Moi : “Pourquoi vous croyez que je dois vous conseiller gratuitement à deux heures du matin ?!” La femme : “Vous êtes tatoueur, vous devez aider ceux qui ont des tatouages”. J’ai raccroché. © Glasseskit / Pikabu
  • Je suis gynéco. Après avoir interrogé une patiente, je lui dis généralement d’aller se déshabiller derrière le paravent et de se mettre ensuite dans le fauteuil d’examen. Voici la question que j’entends plusieurs fois par jour : “Est-ce que je dois enlever mon slip ?” Au début, je ne savais pas comment réagir. Maintenant, je souris et je réponds : “Je suis désolée, mais on ne peut pas faire un examen à travers un sous-vêtement”. © Podslushano / Ideer
  • Je travaille avec une femme toxique qui adore répandre des rumeurs dans le dos de ses clients et collègues. Elle croit à la sorcellerie et sème périodiquement des aiguilles et épingles dans notre bureau. C’est ridicule, mais un peu désagréable. Son ancienne collègue m’avait raconté qu’elle avait peur des rituels avec du sel, et j’ai décidé d’en verser un peu sur sa chaise. Il y a eu un grand scandale. Elle hurlait et se plaignait auprès de la direction. Puis, elle a regardé la vidéo de notre caméra de surveillance et a compris que c’était moi qui avais mis du sel. Maintenant, cette collègue insupportable et mon supérieur sont persuadés que je pratique la magie noire et font tout pour m’éviter. © Iryna Aliashkevich / Facebook
  • Une de mes collègues avait été élevée par un père célibataire. Un vendredi, le jour de tenue décontractée, elle est arrivée au bureau avec un legging et un T-shirt blanc, sans soutien-gorge. Lorsqu’on lui a dit que c’était inapproprié, elle est devenue toute rouge et a expliqué qu’elle n’avait jamais eu de soutien-gorge et qu’elle ne savait même pas comment bien le choisir. Je lui ai offert d’aller ensemble dans une boutique de lingerie après le travail. © Cheryl Gorrian / Quora

Et toi, as-tu déjà été témoin d’une situation inhabituelle au boulot ? N’hésite pas à nous faire part de tes histoires dans les commentaires ci-dessous !

Partager cet article