Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Propos amusants tenus par des enfants et qui ont fait rougir leurs parents

1--5
23k

Un enfant aura toujours quelque chose à dire, que ce soit à un inconnu dans la rue ou à des personnes dans le métro, il tiendra des propos parfois insensés, comme le fait que les trous de ses oreilles sont nécessaires pour la ventilation ou que le Wi-Fi est indispensable pour nous. Et surtout, tout cela sans aucune timidité. Mais comme le dit le célèbre dicton, souvent, “la vérité sort de la bouche des enfants”.

Chez Sympa, nous sommes sensibles aux histoires palpitantes, alors nous avons décidé d’en dénicher quelques-unes dans les profondeurs d’Internet.

  • Je suis allée récupérer mon fils au jardin d’enfants. Juste à côté, il y avait deux petits qui discutaient et s’habillaient pour partir faire un tour.
    Le petit garçon dit à la petite fille :
    — Quand nous serons mariés, il est important que tu ne grossisses pas parce que sinon, tu ne pourras plus mettre la ceinture avec le pistolet et tu ne pourras pas fuir les loups.
    — Mais, peut-être que tu pourrais tirer sur les loups avec le pistolet ?, a-t-elle demandé en lui faisant du charme.
    Le garçon, perplexe :
    — Pourquoi le pistolet ? Je vais te poursuivre avec eux.
    Un scénario incroyable.

  • J’étais dans le bus et face à moi se trouvait une maman accompagnée de sa fille.
    La petite fille m’a regardée et a demandé à sa mère : “Maman, pourquoi cette fille a autant de trous dans ses oreilles ?”. (J’ai 5 piercings à l’oreille droite).
    Maman : “Parce que ça doit lui plaire.”
    La petite fille : “Non, il me semble que c’est pour que les oreilles se ventilent.”

  • J’étais assis avec mon frère dans une aire de jeux. À côté, il y avait une petite fille (de 5 ou 6 ans) qui parlait avec sa copine pour monter sur la balançoire. Elle s’est approchée d’un garçon et lui a demandé : “Est-ce que tu veux que je te pousse ?”. La petite fille l’a retourné pour l’évaluer et lui a dit : “Nous allons à d’autres balançoires.” Le charme n’a pas opéré.

  • Un jour, nous étions en train de prendre du bon temps près d’un lac. J’étais assis à regarder les enfants dans l’eau. À côté de moi, Julia, la fille de 4 ans de mon amie, se séchait. La petite fille parlait dans sa barbe. Elle a rempli un seau avec de l’argile, du sable, ajouté quelques brindilles, regardé sa création et a dit :
    — Une saleté parfaite !
    Elle a fait une petite pause et a repris à voix haute :
    — Seulement aujourd’hui, dans notre magasin, une excellente saleté curative ! Achetez la saleté, l’eau est offerte !
    Je me souviens toujours de cette phrase lorsque des annonceurs m’appellent.

  • Un enfant que je ne connaissais pas a tiré un fil qui sortait de ma poche.
    Sa mère : “Chéri, tu ne dois pas te comporter de cette façon. Présente tes excuses. S’il te plaît.”
    Le petit garçon a continué à me regarder dans les yeux et a dit : “Est-ce que tu as eu mal ? Es-tu un robot ?”.

“Maintenant, je comprends pourquoi il se cachait dans la maisonnette.”

  • Je me suis fait un nouvel ami, un petit garçon de 7 ans qui s’appelle Daniel et qui pèse 18 kilos. Il est arrivé en même temps que moi à l’entrée de la résidence et m’a demandé : “À quel étage allez-vous ?”. Je lui ai dit que j’allais au second et que je prendrais les escaliers. Il a soupiré tristement en me disant : “Je vais encore devoir monter à pied”. Alors, je lui ai demandé : “Et pourquoi à pied ?”. Ce à quoi il m’a répondu : “Je suis petit et léger, l’ascenseur ne me prend pas en compte !”.

  • J’étais assise dans une cafétéria. Un enfant de 4 ans s’est approché et m’a regardée avec de gros yeux. Sa mère s’est approchée, l’a pris dans les bras et lui a dit :
    — Non, Victor, ce n’est pas ta fiancée. On s’en va.
    Et il a répondu :
    — Pourquoi ? C’est quand que je vais trouver la mienne ?

  • Dans le métro, une petite fille a demandé à sa mère : “Je peux demander à Dieu que tout le monde parte en vacances pour ne pas voyager avec beaucoup de personnes ?”. La moitié de la ligne violette du métro s’est mise à pleurer.

  • Aujourd’hui, je me suis vraiment rendu compte des intérêts réels des nouvelles générations :
    Un adulte demande à un enfant de 5 ans :
    — L’espace est très intéressant ! Aimerais-tu visiter Mars ?
    L’enfant répond :
    — Mais c’est une blague ?! Il n’y a même pas de Wi-Fi là-bas !

  • Dans le bus, juste en face de moi se trouvaient une grand-mère et son petit-fils. La grand-mère lui disait que l’année prochaine il allait rentrer à l’école.
    Petit-fils : “Il n’y a pas de discussion possible. Je n’irai pas.”
    Grand-mère : “Pourquoi ?”
    Petit-fils : “Parce que tous les enfants rentrent très tristes de l’école.”

La grand-mère a donné un billet d’un dollar à sa petite-fille.
Elle est montée dans sa chambre pour “faire plus d’argent”.

  • J’étais dans le bus et juste en face de moi, il y avait une fillette de 4 ans, qui a murmuré quelque chose à l’oreille de sa mère. Sa maman lui dit : “Arrête de penser à ça”. La petite fille, enthousiasmée et sérieuse, me regarde et me dit :
    — Tes cheveux ressemblent à mon chat. Je ne peux pas m’en empêcher, j’ai très envie de les caresser !

  • Situation dans la cour de récréation :
    — Tu veux jouer à la maman et à la petite fille ? Tu es la fille et je suis la maman.
    — D’accord.
    — Ne monte pas sur le toboggan, ne jette pas de sable sur le chemin, ne lance pas les jouets ! Tu vas tomber, non, ne monte pas là ! Maintenant, nous rentrons à la maison ! Je t’avais prévenue !
  • Dans le bus, un père de famille avait son fils sur les genoux. Le petit garçon s’est tourné vers son père et lui a dit : “Papa, nous allons laisser notre siège à cette femme, on dirait qu’elle va mourir”.
  • Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. J’étais dans un refuge pour animaux, un garçon est entré, m’a pointé du doigt et a dit : “Je veux celui-là !”. La mère du petit garçon m’a retourné pour m’observer et a dit : “Tu ne peux pas le prendre, c’est un adulte”.
  • Peut-être que mon visage a quelque chose qui cloche ou parce que c’était un dimanche matin, mais au McDonald’s, un petit garçon de 3 ans s’est assis avec son père. D’un coup, il est parti en courant. Effrayé, il a dit à son papa : “Je ne veux pas m’asseoir à côté d’elle.”
    Le père lui a demandé : “Pourquoi ? Elle va te mordre ?”.
    Et l’enfant a répondu, à voix basse : “Oui”.

Alors, as-tu aimé notre sélection ?
Et toi, as-tu déjà entendu des propos mignons sortant de la bouche d’un enfant ?
N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous raconter tes anecdotes
dans les commentaires !

Photo de couverture olya_dd / twitter
1--5
23k