Sympa
Sympa

17 Histoires qui prouvent que les familles nombreuses ont leurs propres particularités

La famille Radford est célèbre au Royaume-Uni. Le couple aime beaucoup les enfants : en 2021, ils ont eu leur 22e bambin. Bien évidemment, ce n’est pas tout le monde qui est prêt à avoir autant d’enfants. Mais ceux qui ont la chance d’en avoir trois ou plus, savent qu’il n’y aura jamais un moment de calme ou d’ennui à la maison.

Chez Sympa, nous pensons que les familles nombreuses ont leur propre atmosphère unique. C’est exactement ce que prouvent les personnages de notre sélection.

  • Il y a trois enfants dans notre famille. Par ordre d’ancienneté : mon frère, ma sœur et moi. Un jour, pour me consoler, mon frère m’a dit que j’étais la thèse de doctorat de mes parents, ma sœur était leur mémoire de fin d’année, et lui était leur projet de recherche. Nous nous en souvenons encore et nous en rions. © Podslouschano / Ideer
  • Une mère et ses six enfants âgés de six mois à dix ans montent dans le bus. Le chauffeur attend patiemment que tout le monde s’installe. Une vieille dame s’attaque méchamment à la maman lui disant qu’elle aurait pu laisser la moitié des enfants à la maison au lieu de les emmener tous avec elle. Ce à quoi la mère a souri de manière désarmante et a répondu timidement :
    — C’est ce que j’ai fait...
    Les passagers ont ri, la vieille dame qui râlait a ri aussi. © ***Bear / Pikabu
  • Mon frère, ma sœur et moi jouions très souvent à un jeu appelé Khan. Khan était nommé selon l’ancienneté. Le premier en ligne était donc mon frère. Nous — les serviteurs — devions répondre aux souhaits de Khan. Je pense qu’il est clair que ce n’était jamais notre tour. Chaque fois, on comptait à nouveau. Ce n’est qu’à l’âge de 10-11 ans que nous avons réalisé que nous nous faisions arnaquer. © Elnoura Orozacounova / Facebook
  • Une journée de la vie d’une famille nombreuse. Le jeune frère a jeté le maquillage de sa grande sœur dans les toilettes. Et un peu plus tard, celui du milieu, assis au même endroit, en train de faire ses sales affaires, a barbouillé son visage de blush. Celui-ci avait séché après la “baignade” et lui donnait l’air d’un derrière de babouin. Pour couronner le tout, la laque pour cheveux était épuisée car on l’avait confondue avec un désodorisant. © Palata № 6 / Vk
  • Parfois, je mange quelque chose directement du frigo, non pas parce que j’ai faim, mais parce que j’ai peur que mes frères et sœurs le mangent avant moi. © BiryaniWoman / Twitter
  • Mon mari et moi avons eu des triplés il y a un an et ils dorment avec nous. Nous avons également deux chiens et ils dorment avec nous. De plus, nous avons trois chats qui dorment avec nous, et un furet qui dort exclusivement sur ma poitrine. C’est un flot d’amour irréel, bien sûr, mais je suis un peu à l’étroit dans la vie. © Podslouschano / Ideer
  • Après l’arrivée de triplés dans notre famille, nous avons déménagé dans un appartement plus grand. L’ancien est toujours vide, sans nouveau propriétaire. Un jour, je viens dans le vieux logement pour avoir un peu de calme et dormir (sept personnes épuisent tous mes nerfs). Je me suis endormie seule et me suis réveillée avec mon frère, mes parents et mon chien. Ils ont laissé les petits avec la grand-mère et sont venus dormir eux aussi dans le vieil abri. Les problèmes des familles nombreuses. © Podslouschano / Vk
  • Ce à quoi ressemble un couvre-feu dans une famille nombreuse pour chaque enfant. Enfant 1 : “Sois à la maison à 10 heures !” Enfant 2 : “OK, tu peux sortir jusqu’à minuit”. Enfant 3 : “Tant que je te vois pendant trois à cinq jours ouvrables, je me fiche franchement de l’heure à laquelle tu rentres.” © lindseyywolf / Twitter
  • J’avais l’habitude de penser que j’avais trois enfants. Mais lorsque mes garçons sont devenus adolescents, le réfrigérateur s’est vidé à un tel rythme que j’ai remis en question leur nombre. D’après mes calculs, et tenant compte de tous les frais de nourriture et de la vitesse à laquelle elle disparaît, j’ai 326 enfants. © Andrew Weill / Quora
  • Mes quatre enfants avaient des activités prévues aujourd’hui, mais elles ont toutes été annulées à cause du mauvais temps. Si vous avez besoin de moi, je suis en train d’acheter des tickets de loterie parce que c’est le jour le plus chanceux de ma vie. © ***Unicorn / Twitter
  • Mon frère, ma soeur et moi avons partagé une barre de chocolat à l’aide d’une règle. On ne pouvait pas faire confiance à ces deux-là. © solodkaja.olga / Pikabu
  • C’était une semaine d’enfer. Mercredi, ma plus jeune fille (un an et demi) est tombée dans les escaliers et s’est écorché le visage. Et aujourd’hui, elle s’est écorché les genoux et le dos. S’il s’agissait de mon premier enfant, je n’en aurais pas d’autre après de tels événements, car ils sont toujours très perturbants. Mais son frère et sa sœur aînés ont déterré des fourmis aujourd’hui et se les sont lancées à la figure, alors je me suis un peu habitué. © 67_34_ / Reddit
  • Vivre dans une grande famille, c’est quand tu t’achètes une nouvelle chemise et que trois autres sœurs te la prennent avant même que tu l’aies mise. © Maya Mazen / Quora
  • Nous avons 6 enfants dans notre famille et il n’y a qu’une seule toilette. Le résultat est une file d’attente de plusieurs mètres en permanence. Si on y va seul, cela signifie qu’il y aura toute une foule dans le petit couloir, y compris les parents. Les proches sont venus pour une semaine et à un moment donné, tout le monde est parti en balade. Le fils de nos invités s’approche des toilettes et s’exclame : “Oh, les toilettes sont libres !” © Palata № 6 / Vk
  • Une famille nombreuse. Tout le monde se lève à 7h30 : certains vont à la maternelle, d’autres au lycée, d’autres encore au travail. Cela fait longtemps que nous ne mettons plus le réveil, car notre plus jeune enfant nous réveille toutes les 20 minutes pendant la nuit sans cela. Ce matin, il nous a offert une heure de sommeil profond. Nous avons tous raté l’heure de réveil. En voilà un mauvais tour qu’il nous a joué ! © Palata № 6 / Vk
  • Mes triplés (ils ont cinq ans) sont parfois complètement étourdis. L’un d’eux s’approche un jour et demande en chuchotant : “Maman, dis-moi, tu m’as cloné ?” Puis, les choses s’empirent. Les deux autres sortent avec des visages larmoyants : “Il a dit qu’on était des remplaçants !” Je ne savais même pas quoi répondre. Maintenant je dois acheter des vêtements différents pour chacun. Un point positif : maintenant je peux les différencier. Avant, ils se confondaient même entre eux. © Podslouschano / Ideer
  • Lorsque notre maison a enfin reçu son premier aspirateur, mes deux grands frères et moi nous sommes battus pour avoir le droit d’aspirer au moins une partie de l’appartement. Mais comme j’étais plus jeune, on m’ignorait. Cela a duré quelques jours, puis j’ai complètement pris en charge l’aspirateur. Il y a quelques jours, je suis tombée sur une feuille de papier jaunie avec un “contrat” écrit d’une écriture enfantine tordue qui stipulait que je ferais la vaisselle en échange du droit de passer l’aspirateur à tout moment, sans file d’attente. Le contrat est signé par mes frères et moi. J’ai l’impression d’avoir été dupée quelque part. © Shanya200 / Pikabu

De quelles histoires hilarantes te souviens-tu à propos de tes frères et sœurs ?

Photo de couverture ***Bear / Pikabu
Sympa/Éducation/17 Histoires qui prouvent que les familles nombreuses ont leurs propres particularités
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire