17 Personnes qui ont connu la joie et la douleur de la trentaine

Avoir 30 ans est une étape importante dans la vie qui suscite de vifs débats. Pour certains, c’est l’âge auquel la vie insouciante prend fin et où il est temps de se ranger. D’autres voient la trentaine comme la nouvelle vingtaine. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un âge qui donne lieu à de nombreuses blagues.

Chez Sympa, nous avons bien ri en lisant les remarques pertinentes de personnes qui en sont à leur quatrième décennie.

  • J’étais beaucoup plus pragmatique à 22 ans que je ne le suis devenue dépassée la trentaine. À l’époque, je voulais me marier, laver les chaussettes, préparer de la soupe, tout faire pour la maison. Maintenant, je veux soit dormir, soit m’acheter quelque chose. Les deux envies sont permanentes. Par “quelque chose”, dans ce contexte, je sous-entends des conneries, et par “dormir”... je me suis endormie pendant 20 minutes aujourd’hui devant l’ordinateur, puis je me suis réveillée brusquement et j’ai continué à travailler. © SomeBadWitch / Pikabu
  • Je me souviens très bien de mon trentième anniversaire. J’étais vraiment inquiet à l’époque : la moitié de ma vie était passée, mais qu’est-ce que j’avais ? Des études supérieures, une femme, un enfant, une voiture, un appartement, un emploi stable. Qu’est-ce qui m’attend ? Le même travail. Mon enfant va grandir, ma femme va vieillir, moi aussi. Tout était ennuyeux, gris, prévisible. Et puis, tout a basculé. Deux ans plus tard, je n’avais plus de travail, plus de famille, j’ai eu un accident de voiture. Je suis rentré chez ma mère avec une valise. J’ai décidé de faire le point. Tout ce qui restait était ma santé. “Eh bien”, ai-je pensé, “la santé n’est pas mal non plus”. Et le jour suivant, je me suis cassé la jambe. Ça faisait mal, mais je me suis assis et j’ai ri, parce que ça ne pouvait pas être pire. Ensuite l’hôpital, un plâtre... Six mois plus tard, j’étais en Tunisie avec ma petite amie et je profitais de la vie. Aujourd’hui, je suis marié, j’ai deux enfants, j’ai de bonnes relations avec mon enfant du premier mariage et j’ai voyagé dans des dizaines de pays. Au cours des dix dernières années, j’ai vu plus de choses que pendant les trente années précédentes. La vie est donc drôle et imprévisible. © parametr77 / Pikabu
  • Un sac avec des sacs n’est plus un indicateur de l’approche de la vieillesse. J’ai encore un sac séparé de jolis sacs cadeaux à la maison pour les offrir à quelqu’un. © Palata № 6 / VK
  • Aujourd’hui, en tant que femme de 30 ans, j’ai appris que je peux m’acheter des choses “pour bébé” lorsqu’elles me font plaisir. J’ai donc acheté un énorme oreiller en peluche en forme de chat pour mieux dormir. © maybeiamonreddit / Reddit
  • Avec mes 30 ans récemment dépassés, j’allais draguer un collègue de trois ans plus jeune que moi. J’ai fini par laisser tomber quand j’ai réalisé qu’il s’adressait à moi en me vouvoyant et strictement avec “madame”. © squirrel / AdMe
  • J’ai eu une fête cette année : 20 ans depuis l’obtention du diplôme de notre groupe. Je me suis aperçue faire un lapsus très curieux. J’étais en train de raconter à une amie comment cela s’était passé : “Au milieu de l’événement, un homme s’est approché de notre table. Il s’est avéré qu’il connaissait nos gars”. Eh bien, “l’homme” s’est avéré être trois ans plus jeune que nos “gars”. Mais les nôtres, ce n’est pas pareil. © Alena Prokuda / Facebook
  • J’ai fait ma crise de maturité à 27 ans, car c’est à ce moment-là que j’ai eu mes premiers cheveux gris. Donc je dis, quand vous avez plus de 30 ans, amusez-vous autant que vous le pouvez, parce que tout ça va finir par disparaître. © Inachu Ikimasho / Quora
  • Quand j’ai eu 30 ans, tout a commencé à se mettre en place : ma carrière, mes relations, tout. C’est comme si un déclic s’était produit à l’intérieur de moi et que je me disais : “Okeeey, maintenant je comprends !”. Et en vieillissant, ces “clics” sont de plus en plus nombreux. Les choses que j’essayais de comprendre depuis des années deviennent soudain claires comme de l’eau de roche. © Rachana Arya / Quora
  • Le supermarché voisin fait l’objet d’un réaménagement mensuel depuis quelques années. Au début, ça m’énervait beaucoup, puis mon mari m’a dit que c’est ainsi que la direction du magasin nous sauve d’un Alzheimer imminent. Le conseil est de changer périodiquement l’itinéraire de voyage, le schéma habituel, etc. Ils stimulent donc l’activité cérébrale des acheteurs avec leurs changements. Du coup, maintenant, lorsque l’envie de tout démolir autour de moi à la recherche de produits nécessaires se fait sentir, je commence à remercier mentalement le personnel du magasin. Ça soulage un peu. © Rijaya Lissa / AdMe
  • Quand j’étais plus jeune, j’adorais les anniversaires. Dans la vingtaine, j’ai commencé à penser de plus en plus à ce qui allait suivre, et je ne considérais plus les anniversaires comme un indicateur de progrès. Je suis qui je suis en ce moment, et avoir 28, 31 ou 64 ans n’y change rien. Mon grand-père de 85 ans, par contre, a récemment appris à aimer les anniversaires. Pour lui, chaque année qui passe est une étape très importante. © Leo Polovets / Quora
  • C’est l’été, je suis devant mon ordinateur chez moi. Des enfants crient dans la rue : "Pourquoi cours-tu si lentement ? Même ma mère peut te rattraper, et elle a déjà 30 ans ! Et c’est là que j’ai ressenti le poids de mon âge. © ne4aTHuk / Pikabu
  • J’ai 30 ans et le lit de ma chambre d’amis est destiné à mes animaux en peluche. J’ai déménagé dans un autre pays il y a quelques années, et toutes les peluches m’ont été envoyées par fret aérien. D’ailleurs, l’agent de la poste m’a demandé si je me rendais compte que l’expédition des jouets coûtait plus cher que les jouets eux-mêmes. Chacun a un prénom, et mon petit ami les connaît tous et s’en souvient par cœur. © dontmakemereply / Reddit

Comment ta vie a changé après ta trentaine ? Raconte-nous dans les commentaires.

Partager cet article