18 Histoires ironiques avec une fin inattendue

Une intrigue tordue garantit presque toujours le succès d’un film ou d’un livre. Mais si en plus il s’agit d’une histoire vraie, son auteur réussira à tous les coups à attirer l’attention du public ou à augmenter son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux.

Chez Sympa, nous savons bien que la vie nous réserve beaucoup de surprises et de situations vraiment improbables comme celles qui sont arrivées aux auteurs des histoires que nous te présentons aujourd’hui dans notre article.

  • J’ai un collègue qui a environ 60 ans. C’est un homme costaud au visage sérieux. Un jour, lors d’une soirée, nous avons commencé à nous rappeler notre jeunesse et sa femme a raconté l’histoire suivante : " Lorsque j’étais enceinte de huit mois, je suis allée chez mon médecin. Je suis montée sur la balance, mais elle n’a pas marché. Le docteur s’est énervé et a dit que c’était moi qui l’avais cassée. À cause de mes hormones en folie, je l’ai quitté en larmes. Le soir, j’en ai parlé à mon mari. Il a alors appelé ses potes, ils ont trouvé ce médecin et ils ont réparé sa balance. " © Petrov1967 / Pikabu

  • C’était en hiver, il faisait très froid et il pleuvait. J’étais dans mon bureau quand un collègue d’un autre bâtiment m’a téléphoné (je travaillais pour une grande société qui occupait plusieurs édifices).
    — Max, la cartouche de notre imprimante est épuisée. Il faut que quelqu’un vienne la remplacer.
    — Ça marche.
    Je suis allé voir mes collègues. Ils n’étaient que deux dans le bureau.
    — Les gars, il faut aller remplacer une cartouche dans le bâtiment C. Qui veut bien le faire ? Ils ont regardé par la fenêtre le temps qu’il faisait, puis l’un d’eux a dit :
    — Moi, je viens d’arriver.
    L’autre a rajouté :
    — Il fait un froid de canard !
    Alors je leur ai proposé de faire à pile ou face.
    Le premier gars :
    — Je dis pile ! Et toi, tu ne participes pas ?
    — Bon, ok. Puisque je suis votre chef, j’aurai le privilège de choisir la tranche de la pièce.
    Le deuxième collègue :
    — Ok, dans ce cas il me reste le côté face.
    J’ai lancé une pièce, je n’ai pas réussi à la rattraper, elle a touché le mur et est tombée derrière la plinthe. Sur la tranche, évidemment. Les gars étaient morts de rire.
    Et moi, j’ai pris une cartouche et je suis allé au bâtiment C. Parce qu’il faut tenir sa parole. © Sheridan.ru / Pikabu

  • Je me suis arrêtée devant un passage piéton. Soudain, la porte de ma voiture s’est ouverte, une dame s’est assise sur le siège arrière et a dit d’une voix forte : " À l’hôpital ! " Choquée, je n’ai même pas trouvé quoi lui répondre et j’ai redémarré. J’ai tenté de me rappeler qui c’était : peut-être que cette dame était de ma famille ou celle de mon mari et que je ne l’avais pas reconnue ? Arrivées devant l’hôpital, je me suis arrêtée et la dame est descendue sans dire un mot. C’est fou comme les gens peuvent être arrogants. © Марина Шмите / Facebook

  • J’ai un collègue qui travaille pour plusieurs entreprises, dont la mienne. Il ne vient donc que deux fois par semaine. Je suis amoureuse de lui et autant que je sache, il est célibataire et passe les fêtes tout seul. Peu avant Noël, alors qu’il me déposait devant chez moi (comme souvent puisque nous habitons à quelques pâtés de maisons l’un de l’autre), je lui ai laissé un petit cadeau sur le siège arrière. En revenant au bureau après les fêtes, il m’a dit que j’avais oublié un paquet dans sa voiture. J’ai pris l’air surprise et dit que je n’avais rien laissé. Il a alors essayé de me rendre le cadeau, mais j’ai insisté sur le fait qu’il n’était pas à moi.
    Le jour de la Saint Valentin, j’ai trouvé une petite boîte avec de jolies boucles d’oreilles à l’intérieur. Il y avait aussi un petit mot : " Elle n’est pas à moi, n’essaie même pas de me la rendre ". © Подслушано / Ideer

  • Quand ma fille avait cinq ans, nous sommes allés au mariage de ma sœur. Elle allait épouser un homme bien, qui s’entendait très bien avec les enfants. Ma fille le connaissait déjà, ils adoraient s’amuser ensemble. Le jour de leur mariage, ma petite portait une robe blanche, de jolies chaussures et une couronne sur la tête. Tout le monde la trouvait mignonne et plaisantait que c’était elle, la mariée.
    Lorsque le marié est venu chercher ma sœur, elle n’était pas encore prête et il a dû attendre un moment. Ça se voyait qu’il était un peu stressé et pour plaisanter, il a dit qu’il en avait marre d’attendre et qu’il préférait choisir une autre fiancée, une qui était déjà prête. Et puis, il s’est dirigé vers ma fille. En le voyant s’approcher, elle s’est mise à trembler et à crier qu’elle ne voulait pas l’épouser ! Le pauvre gars a regretté d’avoir fait ce genre de blague, il a essayé de calmer ma fille mais elle a pleuré encore plus fort.
    Le soir, ma petite est venue me voir et m’a dit : " Maman, quand je serai grande, je ne me marierai pas, je préfère aller à la fac ! " © Елена Терновская / Facebook

  • Un jour, en primaire, l’institutrice nous a demandé d’apporter une photographie de nos ancêtres qui avaient vécu il y a une centaine d’années. Mon ami a apporté une photo de son arrière-grand-père avec sa femme. Une autre fille a aussi montré une photo de son arrière-grand-père avec sa femme. L’institutrice a dit que les deux hommes se ressemblaient beaucoup.
    Nous avons alors mis les deux photos à côté : c’était bel et bien le même monsieur qui avait eu deux femmes. © Magnus Call / Quora

  • Mon petit ami et moi nous sommes arrêtés devant un magasin. Il est allé faire quelques courses et moi, je suis restée dans la voiture. Soudain, un homme est sorti de la boutique, a ouvert la porte de notre voiture et s’est mis au volant sans faire attention à moi. Quand il a voulu mettre le contact, il a vu qu’il y avait déjà une clé. Surpris, il a regardé la clé dans sa main, puis il m’a remarquée. Si vous aviez vu sa tête ! Il a commencé à s’excuser, mais je lui ai dit que ce n’était pas grave, que pour moi aussi, le lundi, c’était dur. C’était trop marrant ! © Tetiana Solovei / Facebook

  • Ma mère a changé de carte SIM et a noté son nouveau numéro sur le calendrier accroché devant notre porte d’entrée. C’est une habitude chez nous : il y a plein d’autres numéros sur ce calendrier. J’ai recopié celui de ma mère dans mon répertoire et pendant plusieurs jours, je lui ai envoyé des messages, contenant souvent des informations très personnelles. C’est seulement une semaine plus tard que j’ai reçu une réponse me demandant à qui je parlais. Il s’est avéré que j’avais recopié un mauvais numéro. J’étais tellement gênée que je n’ai même pas voulu chercher à qui il appartenait. © Подслушано / Ideer

  • L’été dernier, j’ai commencé à travailler dans une pizzeria. C’était un travail difficile et mal payé, mais j’avais des collègues géniaux. Il y avait surtout une fille vraiment exceptionnelle : elle était très belle et super sympa. Mais pas toujours. Parfois, elle se transformait en mégère et cela arrivait de façon régulière. Je n’ai découvert son secret que dix mois plus tard.
    Un jour, après avoir terminé le service, mon collègue et moi allions partir. En disant au revoir aux autres collègues, il a appelé cette fille par un autre prénom ! Dehors, je lui ai demandé pourquoi. Il a rigolé et m’a expliqué qu’en fait elles étaient deux ! Oui, des sœurs jumelles : l’une était gentille et l’autre vraiment antipathique. Elles ne travaillaient jamais le même jour. © Zyzza / Reddit

  • Oh, moi aussi, j’ai eu une histoire de ce genre ! Au lycée, j’ai fait connaissance avec une fille très sympa et assez timide. Nous discutions souvent, c’était très agréable. Puis un jour, je l’ai vue dans le hall du lycée, je me suis approché d’elle et je lui ai sorti une de “nos” blagues. Elle m’a regardé, l’air de dire : " Qui tu es et pourquoi tu me parles ? " Évidemment, je me suis vexé et après cet épisode, à chaque fois qu’elle essayait de me parler, je faisais mine de l’ignorer.
    C’est seulement quand j’ai vu l’album de promo que j’ai compris que cette fille avait une sœur jumelle ! Quand j’ai raconté cette histoire à mon ami, il m’a dit : " Quoi ? Comment as-tu pu ne pas le savoir ? " Eh non, je ne le savais pas et à cause de ça, j’ai raté ma chance d’être ami avec une fille super. © InferiousX / Reddit

  • J’ai commandé un livre avec livraison à domicile. J’habite à la campagne et ma maison n’est pas facile à trouver. En plus, la qualité de la route laisse à désirer. Bref, quand le livreur est arrivé, à l’expression de son visage j’ai compris qu’il avait eu du mal à arriver à destination. J’ai récupéré mon colis, je l’ai remercié et je suis partie. Plus tard, j’ai décidé de lui envoyer un message pour dire que j’étais désolée (j’ai trouvé son numéro sur la fiche de livraison). Il a tellement apprécié mon SMS que ça fait deux ans que nous sommes ensemble. Il adore raconter que pendant qu’il cherchait ma maison, il avait mille fois regretté le fait d’être livreur et juré de ne plus jamais venir à cette adresse. © Подслушано / Ideer

  • J’ai envoyé une photo d’une jolie rose à mon mari. C’était le copain de mon amie qui la lui avait offerte. Du coup, mon homme a pensé que je lui avais envoyé cette rose comme preuve d’amour juste parce qu’il avait mérité un tel cadeau. © Екатерина Валетке / Facebook

  • Je suis professeur de conservatoire. Il y a une femme, la mère de l’un de mes élèves. À chaque fois que je la vois s’approcher de moi, mon cœur commence à battre la chamade, je transpire et j’ai peur de m’évanouir. Elle s’est disputée avec tous les autres profs sauf moi. Mais le jour J est arrivé. Après le cours, quand tous les élèves sont partis, elle a commencé à s’approcher lentement de moi. Je suis devenu tout pâle et j’ai eu envie de m’enfuir le plus vite possible. Mais alors qu’elle était déjà juste à côté de moi, elle m’a regardé droit dans les yeux et a dit : " Arthur, que faites-vous ce soir ? Et si nous allions boire un verre ? " © Палата № 6 / Vk

  • Un jour, quand j’avais cinq ans, je m’entraînais à écrire en notant les noms des gens que je connaissais. À l’époque, une gentille jeune fille était venue nous rendre visite. Comme je ne connaissais pas son nom de famille, j’ai décidé de lui poser la question. Elle s’est étonnée et s’est un peu fâchée :
    — Quoi ? Tu ne connais pas mon nom ? Je suis ta sœur quand même !
    — C’est vrai ?
    J’étais très surprise parce que je ne le savais vraiment pas : elle avait 19 ans de plus que moi et n’habitait pas avec nous. © NorahJpwns / Reddit

  • Il n’y a pas longtemps, je me suis disputée avec mon frère. Il a alors piqué mon téléphone, a supprimé toutes mes photos et tous mes abonnements Instagram. Quand je l’ai découvert, j’ai pleuré et je lui ai crié dessus, tellement j’étais fâchée. De colère, j’ai alors supprimé tous mes réseaux sociaux. Et vous savez quoi ? C’était l’une des meilleures résolutions de ma vie ! J’ai passé de très bons moments à profiter de la vie réelle, je me suis réconciliée avec mon frère et j’ai ressenti tout un tas d’émotions différentes. Merci à mon frérot, je n’aurais pas osé le faire. © Подслушано / Ideer

  • J’étais dans le métro quand j’ai reçu un message de ma petite amie. Il n’y avait pas beaucoup de réseau, mais j’ai réussi à l’ouvrir et j’ai lu : " Nous allons avoir un enfant ! " Je suis devenu tellement pâle qu’une dame m’a cédé sa place et un gars m’a proposé de l’eau. Deux minutes plus tard, quand la rame s’est arrêtée dans une station et que j’ai eu plus de réseau, j’ai pu télécharger la photo qui était jointe au message : c’était un joli chaton avec un petit biberon. Ça peut être dangereux de ne pas bien capter... © Палата № 6 / Vk

Et toi, as-tu déjà vécu une histoire similaire qui mériterait d’être ajoutée à notre sélection ? N’hésite pas à la partager avec nous dans les commentaires !

Partager cet article