Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

18 Personnes racontent la pire honte de leur vie

Beaucoup d’entre nous avons déjà connu des situations horriblement honteuses dont nous n’avons pas envie de nous souvenir, même des années plus tard. Cependant, il y a aussi des gens dotés d’un solide sens de l’humour qui osent publier leur histoire sur internet et qui, ce faisant, remontent le moral des autres internautes.

Chez Sympa, nous avons décidé de partager avec toi les publications des internautes qui savent rire d’eux-mêmes. En bonus, tu trouveras une histoire sur un dîner qui a failli tourner au désastre.

  • Nous étions en vacances dans un hôtel avec un buffet à volonté. Un matin, en me servant le petit déjeuner, j’ai touché le ventre de mon mari avec mon doigt en disant : " C’est bizarre, qu’ils n’ont pas de tomates ! " Puis j’ai levé mes yeux et j’ai vu que ce n’était pas mon mari. © Anita Baguinskaya / Facebook
  • Ce matin, j’étais dans l’ascenseur. Il s’est arrêté au 2ème étage et j’ai vu un papa et son enfant courir vers l’ascenseur. Je leur souriais pendant que je tenais ce que je pensais être le bouton d’ouverture de la porte. Ils étaient presque arrivés, mais il s’est avéré que j’appuyais sur le bouton de fermeture de la porte. J’ai eu tellement de regards pleins de jugement de la part des gens dans l’ascenseur. J’ai cru mourir de honte. © mobile1502 / Reddit
  • C’était comme une scène d’une comédie américaine. Ce matin, il y avait un bouchon près de l’école à cause des travaux. J’ai garé ma voiture pour accompagner mon enfant jusqu’à l’entrée. En revenant, alors que je marchais vers ma voiture, j’ai vu un idiot qui était à deux millimètres de percuter un cône de sécurité. Je le fixais en me demandant comment on pouvait être aussi bête. Et puis soudain, devant tout le monde, j’ai foncé dans un panneau de signalisation. © Formula Vody / AdMe
  • À cause de cette histoire, mes amis se moquent encore de moi. Quand mon fils était petit, je l’emmenais à la piscine. Les enfants devaient être toujours surveillés par un adulte, mais une fois, j’ai dû sortir pour quelques minutes. Je suis allée voir un moniteur et lui ai demandé : " Pourriez-vous garder un œil sur ce garçon s’il vous plaît ? " Et puis j’ai levé les yeux et vu qu’il n’avait... qu’un seul œil ! © Maria Ivanovitch / Facebook
  • À l’école, j’étais folle amoureuse d’un gars, mais nos chemins se sont séparés : nous nous sommes mariés chacun avec une autre personne. Un jour, je faisais les magasins en mangeant des cookies au chocolat quand je l’ai vu ! Au début, il ne m’a même pas reconnue : après une opération, j’avais perdu pas mal de kilos. Ensuite, il m’a demandé comment j’avais fait ça et j’ai menti en disant que c’était grâce au sport et à un régime. Pendant la conversation, il ne cessait pas de regarder mes lèvres, à un certain moment j’ai même pensé qu’il voulait m’embrasser. Mais quand je suis revenue dans ma voiture et me suis regardée dans le miroir, j’ai vu que mes lèvres étaient couvertes de chocolat. Voilà ce qu’il regardait ! © Gina Isaacs / Quora
  • Je n’arrivais pas à enlever une robe dans une cabine d’essayage. J’avais réussi à la mettre même si je savais qu’elle était trop petite pour moi, mais je ne pouvais pas la retirer. J’étais coincée et prête à appeler les pompiers. Habillée en petite culotte Mickey, les bras levés, j’essayais de pousser cette robe stupide vers le haut mais elle a commencé à tirer mon soutien-gorge. Pendant ce temps-là, mon fiancé faisait le tour des magasins, tranquille. J’ai réussi à lui téléphoner, mais il n’a pas entendu mon appel et n’a commencé à me chercher qu’une demi-heure plus tard. Il m’a trouvée en larmes et n’a rien compris. Aujourd’hui, cela me fait rire mais sur le moment, je voulais mourir de honte ! © 44fz / Pikabu
  • Quand j’étais étudiant, je cherchais un petit job. Je voulais travailler en tant que cariste, mais l’employeur m’a dit que j’avais l’air élégant et devais plutôt essayer le travail de vendeur. Le lendemain, mon responsable m’a donné une grosse boîte remplie de produits cosmétiques et nous avons pris un train pour aller les écouler en ville. Sur la route, il m’a expliqué comment pénétrer dans les bureaux en évitant les agents de sécurité. Ainsi, nous passions d’un bureau à un autre, chargés de boîtes et de sacs en essayant de convaincre les gens d’acheter nos produits de mauvaise qualité. Lorsque nous avons pénétré dans un hôpital et avons commencé à proposer quasi de force nos parfums à de pauvres femmes malades, je me suis enfui. © Glicin / Pikabu
  • Pendant notre premier rendez-vous avec ma future femme, je faisais tout mon possible pour l’impressionner. Je l’ai invitée au restaurant, lui ai offert des fleurs et après le dîner, nous avons décidé d’aller au cinéma. Quand la serveuse nous a apporté l’addition, j’ai essayé de la régler par carte, mais il s’est avéré que je n’avais pas assez d’argent. Ce matin-là, j’avais vérifié mon solde et je savais qu’il ne me restait presque rien, mais je devais recevoir mon salaire et j’étais sûr que le soir, ce serait bon. Le lendemain, j’ai appris qu’il y avait eu une erreur bancaire, mais sur le moment, je ne savais pas quoi faire : j’avais honte devant la fille et ne pouvais pas payer pour le dîner. Alors, la serveuse a proposé de payer pour nous à condition que je lui fasse un transfert dès que je le pourrais. C’est ce que j’ai fait le lendemain : je lui ai transféré le montant du dîner et des pourboires en plus. Un grand merci à elle et à toutes les autres personnes comme elle ! © MadSonne / Pikabu
  • Quand je travaillais en tant que secrétaire, entre le bureau de mon chef et le mien, il y avait une sorte de vestibule avec deux portes. Un jour, nous avons eu une nouvelle comptable et le chef l’a invitée dans son bureau. Dix minutes plus tard, j’ai entendu un fou rire. En sortant, elle m’a raconté : " Après avoir parlé au chef, je suis sortie de son bureau mais je n’arrivais pas à trouver la deuxième porte pour passer dans le tien. J’ai tâtonné dans le noir absolu en cherchant la sortie et puis soudain, le chef a ouvert la porte et a dit : “Vous êtes dans mon armoire !” " © Julia Laska / Facebook
  • J’attendais mon bagage à l’aéroport. D’habitude, je voyageais avec une valise noire, mais cette fois-ci, je m’en étais acheté une nouvelle, juste avant les vacances. Soudain, j’ai vu une valise noire sur le tapis et l’ai attrapée en pensant que c’était la mienne, par habitude. J’allais justement vérifier le nom sur l’étiquette quand un homme s’est approché de moi et m’a dit que c’était sa valise. Je me suis excusée : " Désolée, elle ressemble tellement à la mienne ! " Et là, j’ai vu ma nouvelle valise arriver. Si vous voyiez la tête de ce monsieur au moment où j’ai dit : " Ah la voici ! " en attrapant ma valise orange. © Podsloushano / Ideer
  • Toutes les femmes de ma famille savaient coudre, tricoter ou faire de la broderie. Évidemment, elles voulaient me transmettre leur savoir-faire, mais il semblerait que la mère nature ne m’ait pas dotée de ce pouvoir. Ma grand-mère me disait que personne ne voudrait m’épouser mais " bizarrement “, je me suis mariée assez tôt et n’ai toujours pas divorcé. Mes autres qualités ont dû m’aider. Mais un jour, j’ai quand-même eu honte de ne pas savoir travailler l’aiguille. Mon fils fait du sport professionnel et quand il a reçu un nouvel uniforme, il m’a demandé de lui coudre un chevron sur la veste. Le lendemain il m’a raconté : ” Mon entraîneur m’a demandé qui avait si mal cousu le chevron. Maman, je ne t’ai pas dénoncée, j’ai dit que c’était moi qui l’avais fait. " © Simptomchick / Pikabu
  • Moi, je sais coudre mais j’ai la flemme. Un jour, j’ai dit à mon fils d’apporter son jean chez une couturière pour faire recoudre le bouton. Je n’ai pas voulu y aller moi-même pour ne pas me taper la honte. En revenant, il m’a dit, l’air offensé : " Elle l’a fait gratuitement “. © enchantress123 / Pikabu
  • J’ai eu quelques boutons sur le visage. Comme j’avais un rendez-vous important, j’ai demandé à ma petite amie de masquer mes boutons avec du fond teint. Elle l’a fait et c’était très discret : on ne voyait ni le fond teint, ni les boutons. Mais quand j’ai trébuché sur l’escalier et foncé dans le dos du directeur avec mon front, une tache de fond teint est restée sur sa veste. Maintenant, tous mes collègues se moquent de moi malgré mes explications. © Podsluchano / Ideer
  • Mon fils de deux ans en voyant une femme ronde a demandé à voix haute : ” Pourquoi cette dame est si grosse ? " Je me suis excusée et ai expliqué à mon enfant que c’était impoli de dire ce genre de choses. Une semaine plus tard, nous avons croisé la même femme et mon fils a dit : " Maman, je sais, la dame n’est pas grosse, elle est juste grande ". Je l’ai pris dans mes bras et me suis enfuie. Nous avons rencontré cette femme plusieurs fois après cet épisode et à chaque fois, elle passait de l’autre côté de la rue. © Melissa / AdMe
  • Je me suis réveillée parce que j’ai entendu une voix monotone qui marmonnait quelque chose à mon oreille. Mon mari dormait à côté et il n’y avait plus personne à la maison. J’ai eu très peur. Quand j’ai réveillé mon chéri, il m’a dit qu’il n’entendait rien et avait l’air de penser que j’étais devenue folle. Il s’est avéré que je m’étais endormie avec un livre audio dans mes écouteurs et comme ils étaient à côté de mon oreiller, mon mari ne pouvait rien entendre. © Podsluchano / Ideer
  • Nous habitons au rez-de-chaussée et après avoir reçu une autorisation, nous avons muré notre porte et avons transféré l’entrée dans l’appartement sur le côté de la cour. Ainsi, nous avons eu notre petit jardin. Ce matin, notre voisine m’a dit que quelqu’un avait essayé de nous cambrioler. En entrant dans l’immeuble, j’ai eu un fou rire : des voleurs avaient ouvert notre porte. J’imagine leur tête lorsqu’ils ont vu le mur derrière. © Palata № 6 / VK

Bonus : l’histoire la plus honteuse

Ma femme a un nouveau travail, et hier soir, sa chef nous a invités chez elle pour dîner. Sur la route, ma femme a répété plusieurs fois à quel point il était important de lui faire bonne impression. J’ai répondu que je faisais toujours bonne impression. Nous dînions à trois, et au début, tout se passait bien : nous bavardions, je plaisantais, ma femme avait l’air contente. Et puis c’était l’heure du plat principal : un gros steak juteux. Quand j’ai commencé à le couper, j’ai compris qu’il était complètement cru à l’intérieur. Faire semblant d’être végétalien ? Trop tard : j’avais déjà exprimé ma joie à la vue du steak. Mais quand notre hôtesse est allée en cuisine, j’ai eu une idée géniale : jeter discrètement le steak par la fenêtre. Je l’ai rapidement attrapé et je l’ai envoyé d’un magnifique lancer au centre de l’ouverture de la fenêtre. Mais c’était une grosse erreur. La fenêtre était fermée, c’était juste que la vitre était parfaitement lavée.

Le steak a glissé lentement vers le bas en laissant une trace rougeâtre sur la vitre. Ma femme me regardait comme si j’étais un extraterrestre. Sa patronne, attirée par le bruit sourd, est retournée dans le salon et m’a lancé un regard stupéfait. Je ne pouvais que marmonner : " Désolé... J’ai commencé à couper mon steak, quand tout à coup... Je ne comprends pas comment... Il s’est échappé et... N’est-ce pas, chérie ? Oh, désolé... Ne vous inquiétez pas, je... Je vais tout nettoyer tout de suite. " Les deux femmes me regardaient en silence pendant que je m’efforçais d’effacer les traces. Et puis je suis retourné à ma place et j’ai mangé chaque bouchée de cette viande crue dégoûtante. Sur le chemin du retour, ma femme a seulement dit : " Je vais bien “.

Dans la matinée, elle m’a envoyé un SMS : ” Bonne nouvelle. Ma chef et moi avons bien ri de cette histoire. J’espère que tu comprends que cela ne s’oubliera jamais. Je t’aime, imbécile. " © defenestrate_me_now / Reddit

Et toi, as-tu eu des situations dont tu as honte encore aujourdhui ? N’hésite pas à nous en parler dans les commentaires.

Partager cet article