Sympa
Sympa

19 Personnes qui ne méritent pas d’être qualifiées de “professeurs”, malgré tous leurs diplômes

Les enseignants jouent un rôle très important dans l’éducation des enfants et des adolescents. Ils doivent soutenir leurs élèves et favoriser leur développement dans le milieu scolaire. Néanmoins, ils n’ont pas tous le tact nécessaire pour s’exprimer face à eux.

Chez Sympa, nous avons sélectionné des commentaires d’internautes qui ont dû faire preuve de patience face à de tels professeurs.

  • En terminale, le professeur de maths nous a donné un devoir, je l’ai fait et j’ai donné une copie à l’une de mes amies qui ne l’avait pas fait. L’enseignant, sans effectuer de correction, a mis 20 à mon amie et à moi, 16. Je suis restée stupéfaite et je n’ai rien dit. Je m’en souviens encore et c’était en 1999. © Sandra Melissa Bustamante / Facebook
  • En troisième, suite à un examen, le professeur de maths de mon fils lui a enlevé plusieurs points sur un exercice. Mon fils était convaincu de l’avoir fait en suivant le manuel, alors nous avons pris rendez-vous avec lui. À contrecœur, le professeur nous a montré l’examen et a essayé de nous expliquer une erreur inexistante. Quand nous lui avons montré que l’exercice avait été bien réalisé en suivant le manuel, il nous a dit que le livre comportait une erreur. Je me suis aperçue que ce n’était pas la peine d’en discuter, alors j’ai dit à mon fils que s’il y avait un exercice similaire dans l’examen final, il devait le faire comme dans le manuel et qu’on verrait bien à ce moment-là. Mon fils a eu la meilleure note lors de l’examen final, j’ai eu honte de la réponse du professeur. © Lilia Betancourt Guilian / Facebook
  • Je travaille dans la direction et la production de radio et de télévision, mais j’ai fait des études en sciences politiques. Un semestre, j’ai dû suivre un cours électif, alors j’ai dû choisir entre biologie et cinéma qui étaient les seules options possibles. J’ai privilégié le cinéma et il s’avère que la professeure était ingénieure industrielle, la matière était enseignée d’une main de maître et nous étions environ 100 étudiants. Grâce à ça, il y avait des étudiants en médecine, en droit, en économie, en psychologie, etc. La deuxième semaine de cours, la professeure nous a réunis en groupes de cinq et a demandé une analyse cinématographique d’un film d’un réalisateur asiatique. Mais elle n’avait toujours pas abordé ce qui était essentiel pour faire une bonne analyse de film, alors mes camarades n’en avaient aucune idée. C’était à moi d’expliquer à mon groupe les différents plans cinématographiques et tous les termes, alors il n’y a que mon groupe qui a décroché une bonne note. © Katherine Benavides / Facebook
  • J’ai eu beaucoup d’excellents professeurs et d’autres étaient tout simplement incompétents. En CM2, j’ai eu une professeure de musique qui me faisait rire parce qu’elle apprenait mal les paroles d’une chanson qui contient des mots en langue mapuche. Elle était convaincue d’avoir la bonne prononciation et elle me traitait d’ignorante pour lui avoir dit la vérité. Il s’avère que je suis mapuche et que la chanson a été écrite par mon grand-père. © Ayelén Cesa De Virgili / Facebook
  • En quatrième, nous devions lire un livre. J’étais la seule de la classe à l’avoir lu et j’ai mis tous mes efforts pour rendre un bon devoir. La professeure m’a dit que j’avais raté l’examen et m’a mis un mot qui disait comment rédiger une critique sans avoir lu ma copie. Depuis, je me contente de lire les résumés. © Catalina Pelayo / Facebook
  • J’ai eu un prof de sport très strict, on avait cours tous les jours à sept heures du matin. Quand il rentrait dans la salle, il faisait l’appel par ordre alphabétique et si tu arrivais après qu’il ait prononcé ton nom, malgré les 10 minutes de tolérance, il te notait absent. D’après lui, après trois “absences”, tu étais renvoyé ; même chose pour les devoirs, il les demandait par ordre alphabétique et les premiers de la liste étaient toujours les plus visés, tandis que les autres se mettaient à faire les exercices dans la salle. Un jour, je lui ai demandé : “Monsieur, pourquoi vous ne faites pas l’appel dans le sens inverse ?”. Il m’a répondu : “Tu ne vas pas me dire ce que je dois faire, sors de la salle” et il m’a mis une mauvaise note. © Rafa Alonso Bass / Facebook
  • À l’université, un professeur de statistiques nous a demandé un devoir considérable. Au fil du temps, je me suis aperçu que c’était pour sa thèse. Il traitait mal les étudiants et prenait tout le monde de haut, c’était quelqu’un de très désagréable avec un diplôme universitaire et un complexe de supériorité. Finalement, il n’a laissé transparaître que son infériorité. © Da Ag / Facebook
  • Une professeure ne m’appréciait pas. Peut-être que je n’étais pas un enfant prodige, mais je n’avais pas non plus de mauvaises notes. À la fin de l’année, elle a demandé tous les carnets pour compter le nombre de signatures et que le carnet soit complet, mais elle me détestait tellement qu’au moment de rendre les notes, elle a dit que je ne lui avais jamais donné mon carnet et que sans carnet il n’y avait pas de notes. Du coup, j’ai dû repasser un examen. © Lizeth Acuña / Facebook
  • Lors de mes deux dernières années de primaire, j’ai eu une professeure de mathématiques qui passait l’une des deux heures de cours à parler de sa vie personnelle ennuyeuse. Ensuite, elle exigeait des résultats de tout ce qu’elle ne nous avait pas enseigné, chose qu’elle ne faisait pas bien non plus ; elle ne savait pas expliquer correctement. © Claudia Navarro / Facebook
  • Un professeur de mathématiques mettait constamment de mauvaises notes à ma fille. Elle disait qu’il ne leur expliquait pas bien cette matière, qu’il passait son temps à lire le journal et du coup son père devait lui faire apprendre les leçons. J’ai fini par aller le voir, il m’a dit qu’il n’expliquait les choses qu’une seule fois et que si les élèves ne les comprenaient pas, ils devaient apprendre entre eux. © Julia Noguer Noguer / Facebook
  • En sixième, mon fils a dû faire des recherches sur l’histoire de la chimie ; il a fait un devoir très complet, avec des exemples, etc. Quand il l’a présenté au professeur de chimie, il lui a mis une note très faible. J’ai parlé au professeur et il m’a dit que c’était trop long à lire, je lui ai demandé de me montrer le travail d’un autre élève et j’ai vu qu’il s’agissait d’un extrait de Wikipédia qui avait décroché la meilleure note. Je lui ai dit à quel point il était un professeur médiocre et que cette médiocrité se reflétait sur ses élèves, alors mon fils a changé d’établissement scolaire et il a toujours eu de bons résultats en sciences. © Yeni Angelica Riveros / Facebook
  • Mon professeur de maths m’a mis 10 parce que le délégué de la classe lui a dit que je ne lui avais pas donné le guide de l’examen, même s’il savait que j’étais une bonne élève. Il s’en fichait que je pleure et je lui ai expliqué que cette note apparaissait dans le bulletin scolaire et qu’ils ne se rendent pas compte à quel point cela peut avoir une influence dans la vie d’un adolescent. © Mari Hernandez / Facebook
  • J’avais une enseignante que nous devions soudoyer en lui donnant de l’argent pour les événements qu’elle organisait. Un jour, elle s’est énervée et nous a crié dessus parce que la veille elle nous avait dit d’apporter de la nourriture pour le jour du printemps, ce que nous avions fait pour manger tous ensemble. Elle était contrariée parce que nous n’avions rien laissé et qu’elle voulait ramener des choses chez elle. Elle a dit que nous devions manger les miettes qu’elle laissait. Elle a commencé à me détester parce que je ne voulais jamais donner de l’argent pour les événements qu’elle organisait et elle m’a menacé de me mettre de mauvaises notes et de refuser que je passe en classe supérieure si je ne donnais pas de l’argent. Je lui ai dit que j’avais enregistré ses propos et que j’étais capable de porter plainte, mais elle n’a rien dit et m’a mis une bonne note, je ne l’ai plus jamais revue. © Rocio Sanchez / Facebook
  • Au lycée, une professeure m’a dit que j’avais copié une fable qu’elle nous faisait faire. Elle avait été écrite par moi, mais elle ne m’a pas crue. J’ai toujours aimé écrire des articles et il paraît que je me débrouille bien, j’ai même fait des études de journalisme. Aujourd’hui, je suis persuadée que cette professeure (peut-être qu’elle n’aurait jamais dû exercer ce métier) aurait dû m’encourager à écrire et à ne pas semer le doute ou me gronder devant toute la classe, au point de me faire passer pour une personne malhonnête. © Claudia T Alvarez / Facebook
  • Une fois, en CM1, on nous a demandé d’illustrer les voyages de Christophe Colomb. Mes camarades ont collé des illustrations sur leurs cahiers. Ma mère travaillait et personne n’allait m’acheter les illustrations, alors j’ai dessiné la mappemonde, les petites caravelles et les routes. Ma chère maîtresse s’est approchée de mon travail et m’a dit que les parents ne devaient pas faire nos devoirs. Ensuite, je lui ai montré un autre devoir, mais elle n’a rien dit, peut-être qu’elle croyait que je l’avais fait toute seule, mais moi j’avais juste honte de ne pas avoir les illustrations à coller. © Gati Parda / Facebook
  • La maîtresse de mon fils a corrigé son nom de famille, car elle disait que nous avions fait une erreur lors de son inscription à l’état civil. J’ai dû porter plainte auprès des responsables de l’école pour qu’elle arrête de le faire. Le nom de famille de mes enfants est Basques, même le correcteur me le corrige. © Susana Divincenzo / Facebook

Quel est le professeur qui t’a le plus marqué et pourquoi ?

Remarque: cet article a été mis à jour en septembre 2022 pour corriger les sources et les erreurs factuelles.
Photo de couverture Laura Sotelo / Facebook
Sympa/Gens/19 Personnes qui ne méritent pas d’être qualifiées de “professeurs”, malgré tous leurs diplômes
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire