Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

20+ Entretiens étranges qui provoquent des sentiments mitigés

2-5-
687

Chaque entretien est différent du précédent. En général, on se sent en confiance, on répond sans accroc et on se montre sous son meilleur jour. Mais il peut aussi arriver que l’on devienne affreusement nerveux, que l’on dise des bêtises et que l’on veuille partir le plus vite possible. Et si l’employeur est une personne peu aimable, c’est la goutte qui fait déborder le vase.

Chez Sympa, nous n’avons pas réussi à éviter ce sujet brûlant, c’est pourquoi nous te présentons aujourd’hui des histoires de personnes qui rient désormais jaune quand elles entendent le mot “entretien”.

  • J’ai décidé de changer d’emploi. J’ai répondu à un poste vacant qui répondait à mes attentes. L’entretien a duré cinq heures. Ils ont promis de me rappeler, mais je n’étais plus enthousiaste à l’idée de travailler là-bas. J’ai définitivement compris que je n’étais pas fait pour cette boîte après avoir visité les toilettes : j’ai rencontré une connaissance qui travaillait dans cette entreprise et elle avait la clé des WC. Il s’avère que chaque employé a sa propre clé et que personne d’autre n’est autorisé à entrer dans les toilettes. Mais ce n’est pas ça qui m’a gêné. À l’intérieur, j’ai trouvé une vingtaine de rouleaux, dont chacun était signé du nom de l’employé. J’ai quitté cet asile de fous et je suis rentré chez moi en rigolant. © Star4ok / Pikabu
  • Dans les années 90, j’ai postulé pour un emploi de secrétaire. On m’a demandé quelle formation j’avais reçu. J’ai dit que j’avais une formation supérieure. La réponse m’a tuée : “Nous n’avons pas besoin d’une secrétaire aussi intelligente !” © Olga Podkovyrina / AdMe
  • Aujourd’hui, à l’entretien, on m’a demandé de montrer les 10 dernières photos de mon téléphone. On m’a expliqué que c’était nécessaire pour vérifier que je n’étais pas dingue. Je leur ai montré mon portable, et parmi les clichés de mon toutou, la responsable du recrutement a ouvert cette photo et m’a demandé très sérieusement : “Vous avez fait couper les oreilles de votre chien ? C’est pour ça qu’il porte un foulard ?” © vishenka18710 / Twitter
  • J’ai perdu mon boulot et j’ai dû courir les entretiens d’embauche pour trouver du travail. Hier, on m’a dit : “Oui, nous travaillons de 9 heures à 18 heures, mais nous ne partons généralement pas à 18 heures. Nous n’aimons pas les oisifs qui partent si tôt.” D’accord, je m’en fous. © S.Egorov / Pikabu
  • Je suis allée passer un entretien dans une petite agence de voyages. La directrice, qui est aussi la propriétaire, m’a dit que si elle me choisissait, je devrais lui écrire une lettre de candidature et une lettre de démission, mais non datée. Elle mettrait la date elle-même quand elle le jugerait bon. © Elena Lutskaya / Facebook
  • J’ai trouvé un emploi de réceptionniste dans un salon de tatouage. Lors de l’entretien, le propriétaire m’a demandé de voir mon Instagram. Pendant la demi-heure suivante, il a regardé mes posts, les photos et, attention, le nombre de mention “J’aime”. Il m’a également demandé pourquoi il y avait moins de mention “J’aime” sur certains clichés. De plus, il a fait tout cela via mon téléphone portable personnel, en me comparant avec mes photos. Je me sentais comme une marchandise dans le rayon d’un magasin. Je ne pensais pas que ça se passerait comme ça quand je lui ai tendu mon téléphone pour qu’il note mon pseudo. © sun_shine_wheat / Twitter
  • Je suis allée passer un entretien, on m’a demandé d’attendre dans le couloir, sur le canapé. En attendant, j’ai vu un chien qui venait vers moi. Je lui ai dit bonjour, j’ai tendu la main, il l’a léchée et je l’ai caressé. Il s’est avéré que c’était le chien du directeur, et l’une des questions de l’entretien était : “Avez-vous peur des chiens ?”. © Nataliya Ostashko / Facebook
  • J’ai également une expérience d’entretien d’embauche plutôt étrange. Le chef du service m’a demandé de m’asseoir plus loin de lui car il “n’aime pas ça”. J’ai fini par m’asseoir à l’autre bout de la pièce, tendant désespérément l’oreille pour comprendre ce qu’il marmonnait. © Pavel Kononenko / Яндекс.Дзен
  • Ma camarade d’études et moi avons eu un entretien pour travailler à l’école. Je suis passée la première. Pendant environ une heure, la directrice m’a posé plein de questions pièges. J’ai répondu à toutes les questions, mais ça semblait la chagriner. Avec une pointe de désespoir, la directrice a demandé :
    — Avez-vous des enfants ?
    — Non, je viens juste d’être diplômée de l’université, je n’ai pas encore fait de projets.
    — Dans ce cas, comment allez-vous travailler avec des enfants ? Vous n’êtes pas qualifiée.
    Le fait est que ma camarade avait un enfant, mais qu’elle a été rejetée avec l’argument suivant : “Comment allez-vous travailler avec les enfants des autres, si vous devez consacrer du temps au vôtre ?”
  • Je cherchais activement un emploi, je suis allée à toutes sortes d’entretiens. J’ai été contactée par une entreprise. Cinq autres candidats attendaient comme moi. C’était la fin du mois de mai, et il faisait chaud dehors. Nous étions assis à la réception, et j’avais soif. Il y avait une fontaine à eau dans le coin, mais pas de verres. Éprouvée par la chaleur, je me suis approchée de la fille de la réception et je lui ai demandé :
    — Excusez-moi, je peux avoir un verre d’eau ?
    Elle, sans lever les yeux de son ordinateur :
    — Non, cette eau est pour les employés et les clients.
    — Vous lésinez sur l’eau ?
    Elle a fait signe de la main vers la fontaine :
    — S’il vous plaît, ne me dérangez pas plus longtemps. De toute façon, nous ne donnons pas de verres, et il n’y en a pas.
    Je suis retournée à ma place et je me suis immédiatement souvenue de quelque chose. Je suis retournée voir la fille :
    — Je peux avoir une feuille blanche, s’il vous plaît ?
    — Est-ce que celle de l’imprimante convient ?
    — Oui, c’est bien !
    J’ai pris la feuille de papier, j’en ai fait un verre comme on me l’a appris pendant les cours des principes essentiels de sécurité à l’école. J’ai étanché ma soif, j’ai jeté le verre et je suis retournée m’asseoir. La fille n’en revenait pas. Deux gars, qui attendaient avec moi, m’ont demandé de leur montrer comment je faisais la tasse, et, satisfaits, ils sont allés boire eux aussi. © LampaTrampa / Pikabu
  • Pendant l’entretien, le recruteur s’est fait une manucure avec un coupe-papier et a admiré le résultat. Ses ongles étaient horribles et tout rongés. © Anna Charovatova / Facebook
  • C’était il y a longtemps, je déjeunais à la cantine de l’usine. À la table voisine, le directeur était en train de faire passer un entretien à un type qui était venu chercher un emploi de manutentionnaire d’aliments. Tout à coup, un énorme cafard est tombé sur sa main. Le gars a sursauté et a crié : “Aah ! Qu’est-ce que c’est que ça ?!”. Puis, quand il s’est calmé, il a pris le temps de se rasseoir et a dit au directeur : “Je suis désolé, j’ai perdu mon sang-froid.” Le boss lui a répondu : “On ne cherche pas des gens qui perdent leur sang-froid face à un simple cafard” © KingHawkins / Pikabu
  • Je venais de terminer l’université et je cherchais un emploi. Lors de l’un des entretiens que j’ai passés, la responsable a regardé mes pieds, puis elle a dit que je devais porter des collants pour ce travail. Le truc, c’est qu’en portais déjà. Elle a continué à insister sur le code vestimentaire, puis a soudainement tiré sur ma jambe avec force, manifestement pour prouver que j’avais les pieds nus. Je suis tombée de ma chaise. Elle s’est excusée, mais après cela, j’ai refusé le poste. © Eileen Donovan / Quora
  • Lors de l’entretien, après la question classique de savoir si j’étais mariée ou non, le patron a commencé à me demander de façon hystérique avec qui je vivais. Lorsque j’ai répondu que je vivais avec mes proches, le pauvre homme a changé de visage et a dit avec mécontentement : “Vous avez une si bonne relation avec vos parents qu’ils vous tolèrent encore ?” J’ai répondu : “Tout à fait”. © Lana / Woman.ru
  • J’ai envoyé mon CV à un magazine connu, ils m’ont invité à passer un entretien. J’ai apporté des exemples de mes écrits. La femme qui menait le rendez-vous a ouvert un paquet de sushis devant moi et a dit : “Je dois déjeuner, c’est une priorité là”. Puis elle m’a demandé pour quel emploi j’avais envoyé mon CV et m’a dit qu’elle n’avait pas le temps pour ça car les Boyz II Men allaient bientôt passer un entretien. Et je les ai vus. J’étais dans le même ascenseur qu’eux. J’ai alors compris que je ne voulais pas travailler pour cette femme. © Warm-Thanks4059 / Reddit
  • Ma meilleure amie a raté son entretien d’embauche. Elle a découvert pourquoi. Elle est tombée par hasard sur une feuille de papier où le recruteur laissait des notes sur les candidats. Il a écrit à son sujet : “On voit à ses mains qu’elle fait la vaisselle elle-même”. Ses mains étaient belles, avec une manucure soignée. Oui, elle fait la vaisselle elle-même. Elle fait également le ménage et son propre lit et se brosse les cheveux. Je me demande encore qui ils cherchaient pour ce poste, et s’ils avaient besoin d’une princesse qui ne touche à rien et ne fait aucune tâche ménagère. © Elena Marchuk / AdMe
  • Je me souviens d’un jour où j’ai passé un entretien dans un organisme d’État. Ils m’ont demandé qui étaient mes parents, combien d’argent je gagnais, si j’étais mariée ou non, pourquoi pas, etc. À la fin, ils m’ont dit qu’il était peut-être temps d’arrêter de rebondir d’un endroit à l’autre à mon âge (30 ans). © Elefany / AdMe
  • J’ai été invité à passer un entretien dans une autre ville. Mon trajet comportait deux correspondances. Le temps était magnifique : neige et pluie mêlées. Le directeur m’a dit qu’il serait intéressé de travailler avec moi, et m’a demandé quand je pourrais commencer. Moi, surprise : “Je suis heureuse de l’entendre, mais allons peut-être d’abord discuter de mon salaire”. Je me souviens encore de sa réponse : “Je n’y avais pas vraiment pensé”. © Aline Dichka / AdMe
  • Je passais un entretien pour un poste dirigeant. Outre moi et la recruteuse, il y avait aussi son enfant dans la pièce. Il était très bruyant et exigeant. Pendant notre conversation, la femme a pris son bébé dans les bras et a commencé à l’allaiter. J’ai fait comme si tout était normal et que rien ne s’était passé. J’ai fini par obtenir le poste, mais je suis parti au bout de six mois parce que le processus de la prise des décisions de l’entreprise était un peu bizarre.
    La morale de l’histoire est la suivante : lorsque tu passes un entretien d’embauche, n’ignore pas les signes. © unknown author / Quora
  • J’ai postulé il y a longtemps pour un emploi d’informaticien. Le dernier entretien se passait avec le directeur général, car il voulait connaître les personnes qu’il embauchait. Je suis entré, on s’est dit bonjour, puis pause. Il m’a regardé, estimant que l’étiquette exigeait une question liée au travail.
    — Quel est votre signe astrologique ?
    Blanc de ma part. Début inhabituel.
    — Cancer...
    — Hmm, — répond-il. Encore une pause. — Un informaticien Cancer, c’est probablement une bonne chose. Je vous embauche. © kastec / Reddit
  • Je cherchais un emploi à temps partiel quand j’étais en première année de fac. J’ai trouvé une offre d’emploi d’assistant jardinier. J’ai appelé, on a convenu d’un entretien. Je suis allée à l’adresse indiquée. Un homme d’environ 50 ans a ouvert la porte. Il m’a immédiatement mis un colis dans les mains, un morceau de papier avec l’adresse et m’a dit :
    — Ramène-le ici, mais dépêche-toi.
    — Qu’est-ce qu’il y a dedans ?
    — Les dents.
    — Les dents ?!
    — Les prothèses dentaires. Je les fabrique sur commande, apporte-les au client, c’est urgent.
    Pourquoi il ne m’a pas dit qu’il avait besoin d’un coursier, je ne le sais pas, mais cet homme était tellement méchant que je me suis enfuie aussi vite que j’ai pu.

Et toi, te souviens-tu d’avoir passé des entretiens étonnants ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Photo de couverture Pixabay
2-5-
687
Partager cet article