20+ Histoires de familles qui rêvaient d’avoir un enfant, mais qui en ont eu deux pour le prix d’un

Les personnes qui vivent au XXI siècle ont plus de chances d’avoir des jumeaux que les générations précédentes. Trois personnes sur cent deviennent parents de “bébés-copies”. Mais au-delà d’apporter de la joie en double portion, le fait d’avoir des jumeaux demande également de redoubler d’efforts. Parfois, il est déjà assez difficile d’en gérer un, que dire de deux en même temps ?

Chez Sympa, nous étions curieux de savoir à quoi ressemblait la vie des jumeaux et de leurs parents. C’est avec plaisir que nous partageons les histoires racontées par certains internautes.

  • Mes garçons ont grandi et ils font des blagues à leur maîtresse à l’école maternelle. Ils s’appellent Alex et André. Lorsqu’on leur demande qui est Alex, chacun répond :
    — C’est moi Alex.
    — Non, c’est moi.
    Ils n’ont que quatre ans. Je sens qu’avec eux, on va bien rigoler. © Valeria Gamayunova / Facebook

  • Mes jumeaux ont une particularité : par moments, ils échangent de caractère. Complètement. Même moi, leur mère, je pourrais facilement les confondre. Cela ne dure pas longtemps, d’habitude, pas plus de deux semaines, mais je n’arrive pas à expliquer ce phénomène. © Zaponka81 / Pikabu

  • Mes jumeaux ont dix-huit ans. Petits, ils étaient souvent malades. Je me rappelle qu’une fois nous nous étions réveillés très tôt, puisque nous avions rendez-vous chez le médecin. Rapidement, nous avons donné à manger aux enfants, nous les avons lavés et les avons habillés. Dans la voiture, je me suis aperçu que nous avons lavé le premier deux fois, et le deuxième pas du tout. © Oksana Solodova / Facebook

  • Je suis une fille au physique plutôt agréable, mais ma sœur n’arrête pas de me dire : “Mais qu’est-ce que tu es moche !” Le souci est que nous sommes jumelles. © “Podslouchano”

  • Ma sœur et moi participions toujours à la blague que notre père faisait à ses collègues, qui ne savaient pas qu’il avait des jumelles. Lorsqu’ils venaient à la maison, il leur disait que sa fille savait courir extrêmement vite. Ensuite, il faisait sortir ma sœur de la maison par la porte d’entrée. Dès que j’entendais la porte se refermer derrière elle, je rentrai dans la maison par la porte arrière. J’étais habillée exactement pareil. Nos invités étaient toujours impressionnés par une telle vitesse ! © Bonnie Norton / Quora

  • Une fois, lorsque j’étais sur un escalator, j’ai aperçu mon frère jumeau. J’ai commencé à lui faire des signes et j’ai crié : “Hey, frérot !” Il se trouve que c’était mon reflet dans un miroir. © Tonyracs / Reddit

  • Je ne voulais pas acheter à mes jumelles des chaussures de différentes couleurs, mais elles m’ont tellement suppliée, que j’ai fini par céder. Elles les ont mises aux pieds dès que nous sommes sorties du magasin. Ensuite, elles ont commencé à se disputer, car elles n’arrivaient pas à se mettre d’accord, quelles chaussures étaient les plus jolies. Elles se les ont échangées. Cinq minutes plus tard, elles ont rechangé, puis encore, et encore. J’en avais marre, du coup, j’ai demandé à chacune de mettre une chaussure de couleur marron sur un pied, et une chaussure grise sur l’autre. Elles l’ont fait et cela les a de suite calmées. Elles les ont portées de cette façon jusqu’à ce que les chaussures se cassent. Je ne leur ai plus jamais acheté d’habits différents. © Aaallleeennaa / Pikabu

  • Lorsque mes jumeaux sont nés, la peau du premier était un peu jaunâtre, et celle du deuxième un peu rougeâtre. En rentrant à la maison une semaine plus tard, nous avons remarqué que ces couleurs s’estompaient. Du coup, nous avons décidé de trouver quelque chose qui nous permettrait de les différencier. J’ai peint un ongle du premier bébé en rouge, et nous avons décidé que nous allions toujours l’habiller avec quelque chose de rouge. Nous avons utilisé la technique du vernis jusqu’à ce qu’ils aient un an. Ensuite, ils avaient suffisamment de cheveux, et nous leur faisions des coupes différentes. Sans le vernis et les cheveux je n’aurais pas pu les différencier. © Margaret Plotkin / Quora

  • Un jour on a demandé à des jumeaux que je connais, si les histoires de télépathie entre les jumeaux étaient vraies. Pendant un long moment, ils n’ont pas répondu. L’homme qui a posé la question s’est senti mal et il s’est excusé. Finalement, un des jumeaux l’a regardé droit dans les yeux, et il lui a répondu : “Pas de soucis, nous étions en train d’échanger pour voir comment vous répondre au mieux”. Leur interlocuteur avait l’air totalement perplexe, et les jumeaux ont rigolé en expliquant qu’ils attendaient depuis longtemps l’opportunité de tester cette blague. © SecretAgentMan_007 / Reddit

  • J’ai un frère jumeau. Un jour on m’a demandé : “Est-ce qu’il t’arrive parfois de te réveiller et de ne plus savoir lequel des deux tu es ?” Mais bien sûr, tous les jours notre cerveau fait un redémarrage, et mon frère et moi devons décider qui est qui, et à qui appartiennent certains souvenirs. © izzy210 / Reddit
  • Un ami et sa femme vont toujours au même supermarché. Son frère jumeau et sa femme y passent également de temps en temps. Un jour, une vendeuse a demandé de parler à la femme de mon ami. Voici ce qu’elle lui a dit : “Je suis vraiment désolée de vous l’annoncer, mais cela fait plusieurs fois que je vois votre mari avec une autre femme ici”. © 8979323 / Reddit

  • Le fait d’avoir une sœur jumelle, c’est comparable à être une star. Tout le monde vous regarde, tout le monde essaie de vous parler, ou même de vous toucher ou de vous prendre en photo. Et parfois nous ne connaissons même pas ces gens-là. © blackp****k / Twitter

  • Je dessinais des points sur les mains de mes garçons pour les différencier, lorsque je devais leur donner des médicaments. Parfois, je faisais exprès de renverser un peu de lait sur le T-shirt de celui que je venais de nourrir afin de ne pas les confondre. Mon mari écrivait simplement leurs prénoms sur leurs talons s’il devait rester tout seul avec eux. Le médecin à la clinique était mort de rire en voyant le jeune papa complètement perdu, lorsqu’il a découvert que les prénoms sur les talons s’étaient estompés et qu’il ne savait plus qui était qui. © Alena Artemova / Facebook

  • Lorsque j’étais enceinte de cinq mois, j’ai décidé de faire une échographie 3D qui était très à la mode en 2003. En passant la sonde sur mon ventre et en croquant dans une pomme en même temps, le médecin a demandé : “Je suppose que vous savez déjà que vous allez avoir des jumeaux ?” Après une petite pause, je me suis mise à pleurer, et mon mari est devenu blanc comme une feuille. Le médecin nous a jeté un regard étonné, et nous a annoncé qu’on allait avoir de super jumeaux. © Zaponka81 / Pikabu

  • J’ai deux petits-fils qui sont jumeaux. Lorsqu’ils sont arrivés de la maternité, j’ai retenu que le premier avait des cheveux un peu plus foncés que le deuxième. Quand je suis venue les voir deux jours plus tard, ils portaient des bonnets. J’étais complètement perdue. J’ai mis beaucoup de temps pour apprendre à les différencier. © Galina Borovskaya / Facebook

  • Lorsque je suis tombée enceinte, après une échographie, on m’a dit que j’aurais pu avoir des jumeaux, mais qu’un seul embryon allait survivre. Ensuite, j’ai su que celui-ci n’a pas survécu non plus, et que je devais faire une interruption de grossesse. La gynécologue a longuement gardé la sonde sur mon ventre, ensuite elle a dit : “Je ne comprends pas pourquoi ils vous ont envoyée chez nous, vous allez avoir des jumeaux qui seront en parfaite santé. Oui, le premier est un peu plus petit, mais cela reste dans la norme”. En voyant mon regard étonné, elle a préféré poser la question : “Est-ce que vous êtes contente ?”. J’étais tellement stupéfiée, que j’ai juste pu bafouiller : " Oui". © pangey.a / Pikabu

  • Depuis notre enfance, lorsqu’on nous offrait quelque chose, on nous disait : “C’est pour tous les deux”. C’était vraiment blessant, car on ne savait pas comment partager le cadeau. D’accord, nous sommes des jumeaux, mais nous restons tout de même deux personnes différentes. Ne le faites pas, cela laisse des traces pour toute la vie. © blackp****k / Twitter

  • Le grand-père de mes amis jumeaux leur demandait toujours avant de les laisser entrer dans sa maison : “Tu es lequel ?” “Je suis Pierre”. Ensuite, il lui mettait un point de couleur sur le front pour être sûr pendant tout le week-end lequel était Pierre. © Evgeniya Loginova / Facebook

  • Ma sœur a des jumelles. Un jour, elle m’a demandé de l’aider à les laver. Tout se passait bien jusqu’à ce que ma sœur parte chercher leurs vêtements, et que je me rende compte que je ne savais pas qui était qui. J’ai commencé à paniquer. Ma sœur étant de retour, je lui ai tout avoué, mais à ma plus grande surprise, elle a proposé de trouver quelque chose qui pourrait les différencier. Nous avons même essayé de les appeler par leurs prénoms. Ensuite, elle a commencé à se moquer de moi. Il se trouve qu’elle savait depuis le début laquelle était laquelle, mais cela la faisait rire de voir ma réaction. © YellowSkull / Pikabu

  • Mes fils jumeaux ont maintenant quinze ans. L’autre jour, nous sommes sortis nous promener dans la rue. Les garçons étaient habillés pareil. Nous avons croisé une femme, qui s’est arrêtée et qui a longuement regardé mes fils avant de demander : “Est-ce qu’ils sont jumeaux ?” J’ai répondu : “Oui”. Elle a dit : “Dieu merci, j’avais commencé à croire que je voyais en double”. © Oksana Saprykina / Facebook

Et toi, connais-tu des histoires marrantes de jumeaux ? Ou peut-être, as-tu la chance d’avoir une sœur ou un frère qui est ton exacte copie ?

Photo de couverture Zaponka81 / Pikabu
Partager cet article