Sympa
Sympa

20 Lecteurs de Sympa nous racontent leur pire rencontre avec des gens radins

On dit que l’argent ne fait pas le bonheur. Pourtant, il semblerait que certains aient énormément de mal à s’en séparer, ne serait-ce que d’un centime. Il nous arrive parfois de rencontrer des gens si radins que nous avons l’impression d’être en face de l’Avare de Molière, en chair et en os.

Nous avons demandé aux lecteurs de Sympa de nous raconter leur pire expérience avec une personne radine et eux, au moins, n’ont pas été avares de mots. Voici donc une petite compilation des situations les plus “or” norme.

  • Dîner chez quelqu’un qui te demande à la fin du repas de payer la moitié de ce que ça lui a coûté pour le faire !!! Sylvie Huot / Facebook
  • J’organise un dîner d’une dizaine de personnes au restaurant pour fêter le départ d’un ami. Au moment de l’addition, un des invités a refusé de payer car il n’avait rien mangé ni rien bu. Je lui dis qu’il a eu tort parce que c’était très bon, et que de toute manière, il faut participer à l’addition pour payer la part de l’invité d’honneur. Et là, accrochez-vous, il me répond : " Mais c’est lui, qui a décidé de partir ". Gianni Lerouge / Facebook
  • Je me suis payé moi-même ma bague des fiançailles. Soumaya Mejri / Facebook
  • Je l’invite, et en partant, elle vole toutes les sucettes dans le pot pour les enfants du restau. Johanna Vanvilers Van Boven / Facebook
  • À la galette des rois, celui qui aurait la fève devait payer à son tour un coup et la galette suivante. Évidemment, nous avions bien mis cette fève dans la part du “radin” de service pour le piéger... Eh bien, il nous a eus : il a avalé la fève (toute petite bien sûr). Nous sommes restés sur notre fin, car on n’a pas osé dire qu’on savait qu’elle était dans sa part. Et lui, tranquillement, il disait comme nous, “bizarre y a pas de fève dans cette galette”... Eli S Mmoois / Facebook
  • On était dans une pizzeria et le type m’a pris un cheveu pour le mettre dans ma pizza pour pas la payer. Il l’a fait remarquer à la serveuse, blonde, qui lui a répondu : “c’est étrange, il n’y a que des hommes en cuisine...” Marion Tétris / Facebook
  • J’ai eu droit à un sermon comme quoi j’étais dépensière, parce que j’avais acheté pour UNE fois une baguette tradition à 1,40 € à la boulangerie au lieu d’une baguette classique à 1€ !!! Eritachi Lane / Facebook
  • On nous invite à dîner, nous apportons gâteaux et champagne. Lors de l’entrée, une salade composée, mon mari vide le plat. Il pensait que c’était juste sa " part“, servie à l’assiette...Nous étions 6 personnes... Monique Chan Plubel / Facebook
  • Une “amie” a calculé le prix de l’eau au m3, multiplié par le temps que j’étais restée chez elle, pour me faire payer les bains et douche que j’avais pris pendant mon séjour. Elodie Rochefort / Facebook
  • Je vais chez quelqu’un jouer aux cartes; elle nous offre une boisson gazeuse et comme on sait qu’elle est radine, on lui donne 1€ pour la boisson. Elle nous répond : “J’ai payé 1,50 €”. Michèle Cyr St-Onge / Facebook
  • J’ai invité une personne qui m’a apporté une moitié de baguette achetée la veille. Au final, c’est lui qui l’a mangée. Gianni Lerouge / Facebook
  • En vacances à Berlin, on avait réservé que l’hôtel et on mangeait à l’extérieur. Le premier soir, il me dit que “manger 3 fois par jour, c’est trop, on va sauter le repas de midi”. Les pommes étaient en libre service à l’entrée de l’hôtel, il en avait une douzaine dans son sac, qui lui servaient pour son déjeuner, pendant que je mangeais tranquillement un vrai repas. Au retour en France, en vidant son sac, il sort une vingtaine de rouleaux de papier toilette. Il les avait pris dans les WC de l’aéroport. Christelle Burg / Facebook
  • Un mec avec qui on sortait en boîte et qui, comme par hasard, dormait tout le temps au moment de payer l’autoroute. Caroline Lily / Facebook
  • J’arrive avec un beau gâteau pour un anniversaire et les gens le mettent au frigo en disant “Ah merci, on le mangera une autre fois”. Ben oui hein, c’est pour ça que je l’ai apporté. Aurore Meunier / Facebook
  • Fin de repas... Une salade verte déjà assaisonnée est posée sur la table... Chacun se sert et rapidement, il n’y en a plus... La maîtresse de maison revient avec un nouveau bol de salade et pour " l’assaisonner " ne trouve rien de mieux que de récupérer la vinaigrette dans les assiettes des invités et elle la verse dans le bol... ! " Non, merci, je n’ai plus faim ", ai-je dit. Marie Dolène Séry / Facebook

As-tu toi aussi déjà rencontré une incarnation de l’oncle Picsou ? N’hésite pas à étendre cette liste de témoignage en nous en faisant part dans un commentaire.

Photo de couverture Amoin Naomi / Facebook
Partager cet article