Sympa
Sympa

20 Phrases agaçantes de clients qui forcent les commerçants à développer une patience à toute épreuve

Travailler, ce n’est pas seulement gagner de l’argent à la sueur de son front, c’est aussi parfois être en contact avec des gens et devoir traiter avec eux. Les personnes qui ont affaire à des clients tous les jours entendent souvent le même répertoire de phrases, encore et encore, à tel point qu’elles peuvent déjà les prédire avant même qu’elles soient prononcées.

Chez Sympa, nous avons demandé aux internautes quelles phrases ils en ont assez d’entendre dans leur travail, celles qui le rendent encore plus fastidieux.

  • À l’école, les parents d’élèves me disent souvent : “À la maison, mon fils se comporte très bien”, alors qu’en réalité c’est une catastrophe. Cela me met en colère que les parents jouent les idiots. © Pedro Alejandro Ojeda Herrera / Facebook
  • Je déteste quand les gens me disent : “C’est très cher ici, c’est moins cher à tel ou tel endroit”, comme si j’allais répondre : “Pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt ? Comme je suis un simple employé qui ne fixe même pas les prix, je vais vous faire une super promotion ! Prenez tout ce que vous voulez avec 70% de réduction !”. © Cindy Sapiens / Facebook
  • Lorsque je mets le panneau “Plus de viennoiseries”, cela m’agace que des gens me demandent : “Vous n’avez vraiment plus de viennoiseries ? Il ne vous en resterait pas quatre ou cinq juste pour moi ?” © Daisy Carolina Diaz Muñoz / Facebook
  • Je travaille à l’accueil d’un supermarché, et ce qui me dérange le plus, ce n’est pas ce qu’ils disent, mais ce qu’ils ne disent pas, comme par exemple, ne pas dire bonjour. Et les personnes âgées sont d’ailleurs souvent les plus impolies. © Noeybeco Alvarez / Facebook
  • Je fais des gâteaux personnalisés. Ce qui m’irrite le plus, c’est quand les clients me disent “C’est juste pour la photo”, et qu’ils m’envoient un design super élaboré, et qu’ils supposent qu’en disant cela, ce sera moins cher. © Paola Lopez / Facebook
  • Un client à la pharmacie : “C’est une longue boîte verte avec des petites pilules dedans”. Euh comment vous dire... des boîtes vertes avec des pilules dedans, j’en ai un paquet ! © Jacquelin Resendiz / Facebook
  • J’ai passé plus d’une heure à montrer plus de 20 modèles de chaises et de bureaux à un client, qui a fini par me dire : “Donnez-moi votre carte, dans six mois j’aurai le budget pour acheter”. À ce moment-là, je ne savais pas si je devais rire ou pleurer. © Sandra Aguilar / Facebook
  • Je travaille dans une papeterie ; il m’arrive souvent qu’un client arrive et me demande : “Vous me faites une photocopie gratuite ?” Quelle plaie que cette habitude de toujours demander des choses gratuites. © Jesús Mesa / Facebook
  • Je suis coiffeuse, et ce qui me dérange le plus, c’est quand le petit ami me donne des ordres sur la façon dont il veut que je coupe les cheveux de sa copine, ou l’inverse. Et aussi quand ils me donnent des instructions sur la technique à utiliser pour couper leurs cheveux ou les teindre. Si vous en savez autant, vous n’avez qu’à le faire. © Ardis Rivas / Facebook
  • Je suis artisane, et ce qui me met le plus en colère, c’est quand on me dit “Mais vous pouvez le faire rapidement, c’est une si petite pièce”. © Viviana Elisabeth Barrionuevo / Facebook
  • Je suis couturière, et cela m’agace quand les clients me disent “Il me le faut pour aujourd’hui”, pensant que je n’ai que leur vêtement à faire. Sans compter que parfois ils m’apportent moins de tissu que ce que je demande, car ils pensent que j’en ai demandé plus pour qu’il m’en reste. © Eva Santurion / Facebook
  • Je travaillais dans un hôpital, et certains patients pleins de tatouages et de piercings osaient me dire qu’ils avaient peur des aiguilles. © Noelia Orellana / Facebook
  • Je travaille dans un supermarché, et la phrase que j’entends le plus souvent est : “Vous travaillez ici ?”, alors qu’ils voient bien que je porte l’uniforme du magasin. © Xiti Alex / Facebook
  • Je confectionne et vends des choux à la crème et des rouleaux à la cannelle. Je les vendais à 1 euro pièce, mais dernièrement, j’ai dû les augmenter à 1,15 euro. Les gens ne manquent pas de me dire que les affaires marchent bien et que c’est pour ça que je me suis permis d’augmenter les prix. Ils ne savent pas que j’ai une famille à nourrir et que les prix augmentent sans cesse ! © Edu Ar Do / Facebook
  • Je travaille dans un magasin de vêtements et je déteste quand les clients veulent essayer une taille qui n’est clairement pas la leur, ou quand ils me demandent d’où provient le tissu. Parfois j’ai envie de répondre : “de Jupiter”. © Tali Rios Lazo / Facebook
  • Je suis bijoutier. Ce n’est pas ce qui me dérange le plus, mais j’ai souvent cette conversation avec des clients :
    — La bague est trop grande, vous pouvez la réduire ?
    — Dans quelle mesure ?
    — Juste un peu.
    © Anuar V. Figueroa / Facebook
  • Je suis vétérinaire ; il y a beaucoup de choses qui me dérangent chez certains clients, mais le plus énervant, c’est que nous fermons à 19 heures, et qu’ils arrivent à 18h50 en demandant une consultation alors que leur animal est malade depuis des jours. © Regan Mcneil / Facebook
  • Je suis médecin, et ça m’agace quand je reçois des messages du type : “Bonjour, j’ai tel symptôme, qu’est-ce que vous en pensez ? Qu’est-ce que je dois prendre ?”. Ou bien quand je suis à une fête et que quelqu’un me demande une consultation rapide et gratuite. Ou quand je suis au cabinet et qu’on me dit : “Vous êtes cher, la médecine ne doit pas être votre vocation”. Ils pensent que c’est gratuit et que je suis disponible à tout moment. © Sandy MV / Facebook
  • Je suis clown, et je déteste quand les gens me disent “Voyons si tu es un bon clown, fais-moi rire !”. © Gamis Clawn / Facebook
  • Je suis fleuriste, et ce qui m’énerve le plus, c’est quand un client me dit : “Vous pouvez me faire un prix ? C’est pour offrir”. Désolé mais c’est vous qui voulez faire un cadeau, pas moi. © Amparo Strada / Facebook
  • Je déteste quand on me dit : “Docteur, je suis désolé de vous déranger... Je sais qu’on est dimanche, mais...”. © Adri Zelada Sanchez / Facebook
  • Quand un client pressé me dit “Vous pouvez faire plus vite ? Je travaille”. Je leur réponds toujours : “Oh, eh bien moi, je suis là en vacances !” © Rache Gomez / Facebook
  • Sur la fenêtre, à l’extérieur, il est écrit CAISSE, mais certains clients arrivent et demandent : “C’est ici qu’on paie ?”. © Jhanneth Shanela Gonzales / Facebook

Quelles sont les phrases de clients qui t’agacent le plus ? N’hésite pas à partager tes anecdotes avec nous dans les commentaires !

Sympa/Gens/20 Phrases agaçantes de clients qui forcent les commerçants à développer une patience à toute épreuve
Partager cet article