Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

20 Situations qui ont suscité la stupéfaction chez les gens

Chaque individu est un univers en soi, avec ses zones de secrets et de mystères. Parfois, nous ne nous comprenons pas nous-mêmes, alors inutile de préciser que comprendre les autres est souvent particulièrement ardu. Voilà pourquoi, il arrive qu’une conversation entre les personnes les plus proches ressemble à des échanges entre des habitants de galaxies différentes.

Chez Sympa, nous adorons lire les histoires des internautes. Aujourd’hui, nous en avons sélectionnées quelques-unes qui parlent des difficultés de communication.

  • Aujourd’hui, j’ai entendu une conversation entre une jeune femme (F) et un vieux vigile (V) dans un centre commercial.
    F : Savez-vous où se trouve le magasin d’accessoires pour barbiers ?
    V : Vous vous trompez. Il n’y a pas de magasin de jouets ici.
    F : Mais je n’ai pas besoin de jouets, je cherche un magasin pour barbiers.
    V: Je vous dit qu’il n’y a pas de poupées ici. Ni Barbie, ni aucune autre. © ktoTOneJA / Pikabu
  • C’était en première année de fac. Il y avait une fille dans ma classe qui était nulle en informatique. J’ai proposé de l’aider et lui ai demandé si elle avait un ordinateur chez elle. Elle a répondu qu’il venait de tomber en panne et je l’ai alors invitée chez moi, pour travailler. Elle était gênée (je n’avais pas compris pourquoi) mais avait accepté. Nous sommes arrivés chez moi, j’ai allumé mon PC et me suis mis à lui expliquer le devoir. Elle ne comprenait pas, je me suis énervé et au final, elle a dit que c’était bon et je l’ai raccompagnée jusqu’à l’arrêt de tram (elle avait l’air déçue mais j’ai pensé que c’était la fatigue). Aujourd’hui, en repensant à cette situation-là, je me rends compte que c’était moi qui n’avais RIEN compris... © Gagil / Pikabu
  • Une fille que je connais n’a laissé dans la liste d’amis proches sur Instagram que le gars dont elle était amoureuse et a publié dans son story le message suivant : " Je suis tombée malade. Ce serait cool si quelqu’un passait me faire un câlin “. Le lendemain, elle a oublié de changer la liste d’amis proches et a écrit une story pour ses copines : ” Il n’a pas compris, comme d’hab ". Même après cela, le gars n’avait toujours pas compris. © treschenko24 / Twitter

  • Mon ami vient de se marier avec une femme beaucoup plus jeune que lui. Hier, ils m’ont invité pour un dîner. Pendant l’apéritif, on discutait de tout et de rien et j’ai raconté que quand j’étais au collège, mes parents s’étaient acheté le premier téléphone sans fil et que tous mes copains de classe en étaient jaloux. L’épouse de mon ami a répondu : " Moi aussi, j’ai eu mon premier portable au collège. C’était un iPhone 2. Et le vôtre, c’était quel modèle ? " J’ai répondu que je ne me rappelais plus et me suis dit dans ma tête : " Ça doit faire bizarre quand tes photos d’enfance sont en noir et blanc tandis que celles de ta femme sont toutes numériques ". © certero / Pikabu
  • Un jour, je suis allée chez mon amie pour étudier ensemble la veille d’un exam. Son Wi-Fi n’arrêtait pas de sauter et puisque le mot de passe était super long, je l’ai noté sur ma main avec un feutre. Le lendemain, pendant l’examen, j’ai vu mon prof me regarder avec méfiance. En suivant son regard, j’ai compris qu’il avait remarqué les notes sur ma main et avait dû penser que je trichais. Quand ça a sonné, j’ai fait exprès d’expliquer à mon amie ce qui était marqué sur ma main de façon à ce que le prof m’entende. Je crois avoir atteint mon but parce que j’ai réussi mon exam. © michaela_danielle / Reddit
  • Récemment, mon smartphone est tombé en panne et je l’ai apporté à l’assistance technique. J’ai dit au gars que c’était urgent parce que je n’avais pas d’autre portable. Le lendemain, quand je suis venu chercher mon téléphone, le gars m’a demandé : " Pourquoi n’êtes-vous pas venu plus tôt ? Je croyais que c’était urgent... " En rallumant mon portable, j’ai vu trois appels manqués et un message de l’assistance technique qui m’annonçait que mon appareil était réparé. © Koteggg / Pikabu
  • J’ai compris que mon mari ne m’écoutait qu’à moitié. Cela faisait une heure que je lui parlais de mon chef qui n’arrêtait pas de me confier des taches super compliquées, et quand j’ai terminé mon discours plein d’émotion, mon chéri m’a demandé : " Mais c’est qui cet Invrécas ? " Bonne question ! Je te présente mon chef, Unvrai Cassepieds. © Подслушано / Ideer.ru
  • Je viens des États-Unis mais je fais mes études aux Pays-Bas. Je suis devenue copine avec une autre Américaine ici. Elle sort avec un Anglais. Pour son anniversaire, lui et nos autres amis européens voulaient lui faire une fête très spéciale. Ils essayaient de penser à des clichés américains à utiliser comme thème et se sont arrêtés sur notre habitude d’appeler le 911 lorsque nous nous sentons menacés ou en danger. Ils se sont dit " Oh, faisons quelque chose avec le 911, c’est le numéro que les Américains âgés composent quand ils tombent et se blessent “. Alors ils ont décoré un gâteau avec un drapeau américain, accroché un drapeau américain dans la cuisine, ont bandé les yeux de mon amie et l’ont conduite dans la pièce. Quand elle a ouvert les yeux, elle a vu un gâteau avec un drapeau américain et ” 911 ″ écrit dessus, des bougies et tout. Vous pouvez imaginer le niveau de confusion qu’elle a ressenti. Elle n’a rien pigé. © jra312 / Reddit
  • Hier, j’ai apporté le harnais de mon chien dans une cordonnerie pour le faire réparer. J’ai expliqué à l’apprenti ce qu’il fallait faire, il est allé consulter le cordonnier, puis est revenu pour me dire le prix et me donner un papier. Je l’ai mis dans mon porte-monnaie et suis partie. En revenant le lendemain, j’ai sorti le papier et c’était seulement en ce moment-là que j’ai vu ce qui était marqué dessus : " Culotte en maille " ! J’ai éclaté de rire et ai expliqué à l’apprenti que ce n’était pas une culotte mais un harnais pour chien. La réponse du cordonnier m’a tuée : " Je t’avais dit que ce n’était pas une culotte ! C’étaient donc bien les poils de chien, à l’intérieur ! " © OggySeyy / Pikabu
  • J’habite à Troyes. Un jour, je suis allée à la poste (P) parce que mon colis était perdu.
    Moi : Je n’ai pas reçu mon colis.
    P: Vous l’avez envoyé d’où ?
    Moi : De Troyes.
    P : Adressez-vous au service clients car nous n’avons pas de bureau dans cette ville.
    Moi : Mais nous nous trouvons où là ?
    P : ...
    P : UNE MINUTE S’IL VOUS PLAÎT. © Wizard_Severus / Twitter
  • Mon collègue apprenait l’anglais et un jour, il a voulu faire un compliment à une jolie Américaine aux courbes sexy. Le mot qu’il a sorti de son vocabulaire limité était " bosselée " ! La fille n’a pas apprécié ce " compliment " et moi, en mourant de rire, j’ai dû expliquer à mon collègue qu’il ne fallait jamais utiliser l’adjectif " bosselé " pour décrire le corps féminin, surtout s’il voulait faire un compliment. © ChunkyPee / Reddit

  • Mon ami travaille dans une entreprise qui organisait une réunion à Portland et son chef voulait qu’il y aille. Ils lui ont donné une carte de crédit d’entreprise pour payer son billet d’avion, son repas, un hôtel, etc. En arrivant, il a appelé ses collègues pour savoir où ils pouvaient se retrouver pour aller à l’hôtel ensemble. Il s’est avéré qu’ils étaient à Portland, dans le Maine et lui, il était à Portland, dans l’Oregon. © Unknown author / Reddit

  • Ce matin, en allant au travail, j’ai croisé une fille qui avait l’air un peu perdue. Elle m’a dit :
    — Excusez-moi, savez-vous où se trouve la rue des Jeunes ?
    — Je ne connais pas cette rue mais je peut regarder la carte sur mon smartphone, si vous voulez.
    — Je suis capable de regarder la carte moi-même !
    Et puis, elle est partie... C’était quoi, cette réaction ? OSSOOSSO / Pikabu
  • Mon ami travaille à la fac de médecine. Si ses étudiants sèchent les cours, il leur donne un test qui contient deux problèmes médicaux à résoudre. Le premier est un cas ordinaire de chirurgie. Le second vient d’un des épisodes de Dr House et jusqu’à ce jour PAS UN SEUL ÉTUDIANT NE S’EN EST RENDU COMPTE. © Wizard_Severus / Twitter
  • J’étais assis dans le bus en train d’écouter du métal et de regarder le fil d’actualités Facebook sur mon smartphone. J’avais une casquette et j’avais mis ma capuche par-dessus car il faisait froid. À l’arrêt, une femme d’environ 50-55 ans est montée dans le bus. Elle devait être de mauvaise humeur car elle s’est approchée de moi, m’a tapé l’épaule et a dit : " Hey, tu ne veux pas laisser la place à la dame ? " Je n’ai pas apprécié le fait qu’elle m’ait tutoyé. J’ai enlevé ma capuche, soulevé ma casquette, retiré mes écouteurs et demandé : " Tu es fatiguée, ma petite ? " Je n’ai pas compris pourquoi elle est partie à l’autre bout du bus sans rien dire. Peut-être qu’elle était gênée par mon smartphone que mes petits-enfants m’ont offert pour mes 70 ans ? © HolderN / Pikabu

Et toi, as-tu eu des situations dans lesquelles tu as (été) mal compris (par) ton interlocuteur ? N’hésite pas à les partager avec nous dans les commentaires !

Partager cet article