À bord d’un avion, une mère qui voyageait avec son fils a offert 200 sachets cadeaux et ce geste a fait la différence

Gens
Il y a 4 ans

Dans un avion, personne n’aime avoir un enfant pleurer à côté de soi, surtout sur un long-courrier. Cette mère de famille le sait et pour remédier à ce problème, elle a ému les passagers en faisant un geste très attentionné. Suite à la publication de Dave Corona sur son compte Facebook, tout Internet l’a relayée.

Chez Sympa, nous admirons les personnes respectueuses et soucieuses du bien-être des autres, alors nous avons décidé de partager cette histoire.

L’histoire se passe lors d’un long-courrier reliant Séoul à San Francisco. Les passagers prenaient place dans l’avion quand, d’un seul coup, une jeune femme avec un bébé dans les bras s’est levée et a commencé à distribuer de petits sachets à tout le monde, sans rien demander en échange.

Les petits sachets contenaient des bonbons, des bouchons d’oreilles ainsi qu’un petit mot qui disait :

“Bonjour, je m’appelle Junwoo et j’ai 4 mois. Aujourd’hui, je voyage aux États-Unis avec ma maman et ma grand-mère pour rendre visite à ma tante. Je suis un peu stressé et effrayé parce que c’est le premier vol de ma vie, ce qui veut dire que je peux pleurer ou faire beaucoup de bruit. Je vais essayer de me faire discret, mais je ne peux rien promettre. Alors ma maman a préparé ce petit sachet pour toi, il y a quelques bonbons et des bouchons d’oreilles à l’intérieur. Mets-les si je me mets à faire trop de bruit. Profite bien de ton voyage. Merci”.

Tout le monde a été touché par ce geste, toutefois, les passagers n’ont pas eu besoin d’utiliser les bouchons d’oreilles parce que Junwoo n’a pas pleuré pendant le vol, alors ils ont pu se contenter des friandises. Quoi qu’il en soit, ils ont décidé de remercier cette inconnue en publiant cette histoire sur Internet.

Le récit s’est propagé sur la toile et il a suscité de nombreuses réactions. Certaines personnes ont applaudi cette excellente idée, alors que d’autres pensent qu’il faut simplement être plus compréhensif avec les parents d’enfants en bas âge, pour que les personnes dans le même cas que cette jeune femme ne se sentent pas obligées de faire la même chose.

Que penses-tu de cette histoire ? Apprécierais-tu un geste comme celui-ci ? Nous attendons tes réponses dans les commentaires !

Commentaires

Lectures connexes