Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 16 personnes vraiment dégourdies trouveront toujours comment se sortir de toutes les situations que la vie leur réserve

La vie nous réserve bien des surprises et on ne peut jamais savoir où elle va décider de nous emmener. Parfois, tout se passe bien, et parfois... c'est plus compliqué. "Ah, si j'avais su, j'aurais fait autrement!" : voilà ce qu'on entend souvent. Mais on peut apprendre à bien réagir. Les lecteurs de "Overhear" et "La chambre Nº 6" ont montré qu'on peut toujours trouver une porte de sortie à tout type de situation, aussi difficile soit-elle. Et leurs histoires le prouvent.

Sympa en a rassemblé quelques-unes, qui révèlent à quel point nous sommes tous capables de surmonter un obstacle quelconque et le retourner en notre faveur.

  • Mon chien avait mangé mes devoirs de fin d'année. Littéralement. Un énorme Saint Bernard, appelé Hulk, avait englouti des heures et des heures de travail et de recherches. Et bien sûr, mon prof ne voulait pas me croire, jusqu'à ce que je vienne chez lui avec mon chien et qu'il dévore quatre factures d'électricité et des papiers du syndicat de la copropriété alors que nous étions en train de discuter. Depuis ce jour, je n'ai plus jamais eu de problème dans cette matière, je me suis fait un nouveau copain : le prof d'histoire, qui a commencé à nous voir régulièrement pendant nos promenades pour apporter des friandises à Hulk.

  • Pendant un examen avec un professeur qu'on pouvait qualifier, pour dire la moindre des choses, de sévère, ma copine est devenue super stressée. Elle n'arrivait plus à se souvenir de la réponse. "Si je ferme les yeux, je verrai la réponse écrite dans mes notes !", lui dit-elle. Le professeur ne savait pas quoi répondre à ça : "Alors, ferme les yeux et lis, ça m'est égal !"
  • Ça fait des années que j'habitais dans un appartement que je louais et j'avais du mal à tenir jusqu'à la fin du mois parce que le loyer représentait une grosse partie de mes revenus. Je cherchais quelque chose de moins cher mais toutes les offres avaient des commissions et demandaient des cautions. Finalement, j'ai pris deux semaines de vacances de mon travail, pendant lesquelles j'ai fait un stage en tant que stagiaire dans une agence immobilière. C'est comme ça que je me suis trouvé un bel appart, sans caution, ni commission et avec en plus des proprios sympas. Jusqu'à présent, je considère cette idée comme l'astuce du siècle !
  • Quand mon chat vient dans la chambre et ouvre la porte en grand, comme j'ai toujours la flemme de me lever pour la fermer, je vise avec un laser sur la porte pour qu'il saute saute dessus et qu'elle se referme toute seule. Paresseux, moi ? Non, malin !
  • Je suis allée au centre commercial pour m'acheter une paire de jeans. Deux heures et 10 magasins plus tard, je n'avais toujours rien trouvé. Certes, il y avait une quantité incroyable de jeans : pour les filles qui adorent les pierres fantaisies, avec des franges, des patches, des trous, des trucs qui ressemblaient plus à des jambières ou avec une taille tellement haute qu'elle arrivait à la poitrine. Désespérée de trouver quelque chose de bien, je voulais tout simplement rentrer à la maison mais avant cela, je me suis arrêtée par hasard dans une boutique pour hommes. Mon Dieu ! Pourquoi n'avais-je pas fait ça plus tôt ? Il ne m'a fallu que cinq minutes et deux essayages pour trouver le jean parfait pour moi ! Je partage cette histoire au cas où un jour quelqu'un se retrouve dans la même situation que moi.
  • Cela fait longtemps que je rêve d'avoir une voiture, mais je n'ai jamais réussi à économiser suffisamment pour pouvoir m'en acheter une. J'ai demandé un prêt avec des conditions relativement bonnes mais j'avais franchement peu d'espoir qu'il me soit accordé. J'étais justement au bureau quand la banque a appelé pour avoir plus d'informations sur mon profil. Ils ne savaient pas qu'ils me parlaient justement à moi ! Je me suis alors décrite comme une excellente employée et extrêmement responsable. Cinq minutes plus tard, je recevais un message comme quoi ma demande de prêt avait été acceptée !
  • Après avoir donné naissance à son premier enfant, toute la famille demandait à la femme de mon frère d'en faire un deuxième. Et notamment sa mère, qui habitant loin, n'aidait pas franchement à s'occuper du bébé. Elle s'est alors mise à téléphoner tous les soirs aux membres de sa famille les plus exigeants, pour leur demande toutes sortes de conseils. "Tu as de l'expérience, sais-tu comment faire ? Tu connais une berceuse pour le faire dormir ? Est-ce que tu crois qu'il a de la fièvre ? ...". Elle écoutait tous leurs conseils, même si de toute façon, elle n'en faisait qu'à sa tête. Plus ou moins un mois plus tard, ils la laissèrent tranquille. Ça me paraît une excellente tactique !
  • Je suis organisatrice d'événements et notamment de mariages. Toute mon équipe reste toujours pendant la cérémonie, pour connaître directement la réaction des invités et savoir s'ils ont aimé ou s'ils ont d'autres demandes. Un jour, nous avons eu un cas curieux : il y avait une belle arche fleurie sur un fond d'océan et, à quelques mètres de celle-ci, une autre mais cette fois avec des perles accrochées. Tout allait très bien, jusqu'au moment où, quand les jeunes mariés ont commencé à échanger leurs serments, un cri sauvage s'est fait entendre. C'était une mouette qui s'était coincée dans les perles. Le jeune marié n'a pas pu s'empêcher de voler au secours de la mouette en s'écriant : "C'est tout comme moi : j'étais refermé sur moi-même, coincé dans mes problèmes, mais quand tu es apparue dans ma vie, tu m'as sauvé de cet esclavage, tu m'as libéré et tu m'as redonné l'espoir d'une vie bien meilleure". Tout le monde était ému.

  • On m'empêche toujours de me garer dans le parking de l'immeuble des bureaux. Je prends alors un air offusqué et je dis : "Mais si je vous dis que je viens de la part de Jean Rebouteau !". Et ils me laissent passer sans aucun problème. En général, ce Jean Rebouteau me va comme un gant. Une personne très influente, même s'il n'est que le fruit de mon imagination.
  • Pour mon anniversaire, mon mari m'a offert une ceinture en cuir pour porter avec des jeans, un truc dont je rêvais depuis déjà longtemps. Mais il avait choisi la plus petite taille. Lui, pense que je suis très mince. Mais en fait, je fais plutôt du Medium ou du Large. Je ne pouvais pas lui avouer que la ceinture était trop petite. Alors je me suis mise au régime en urgence afin de pouvoir enfin réussir à porter ce cadeau tant désiré. Merci mon chéri pour la motivation !
  • Nous savons tous qu'il est difficile de donner à manger aux enfants en bas âge et encore plus dur de se mettre d'accord avec eux. Ma méthode pour impliquer les enfants dans le processus de préparation des repas est très simple : "Les enfants, je vous fais des côtelettes de porc avec des pommes de terre ou avec de la purée ? En accompagnement, vous préférez des macaronis ou des spaghettis ? Quel type de soupe voulez-vous, au poulet ou avec des pâtes ?" Dans la réalité, je fais ce que j'avais l'idée de faire, mais les enfants sont contents de voir que je valorise leur opinion et ils sont ravis de manger les plats que j'ai choisis.
  • J'aidais ma fille de sept ans à faire ses devoirs de vacances. Il fallait faire un dessin sur un conte de fées, mais ni l'une ni l'autre ne savions bien dessiner. Alors, j'ai pris une feuille de papier carbone et j'ai copié le dessin de son cahier de devoirs. Ma fille était ravie, elle m'a avoué qu'elle n'avait aucune idée qu'on pouvait copier quelque chose de cette façon. Comme quoi, les bonnes vieilles méthodes viennent toujours à la rescousse.
  • Cette année, à Noël, dans la plus pure tradition de la loi de Murphy, je suis descendue acheter du pain à la boulangerie d'en-bas, les cheveux sales, avec mon pantalon de jogging tout abîmé et ma vieille veste. Au loin, j'ai aperçu mon ex. Quand nous nous sommes séparés, il m'avait traitée d'idiote devant tout le monde, et je ne voulais vraiment pas qu'il me voit dans cet état-là. Je n'ai rien trouvé de mieux que de dire à un jeune homme qui passait par là : "Hey, embrasse-moi vite !" Surpris, même très étonné, il s'est tout de même exécuté. C'est une des manières les plus effrontées de trouver un petit copain et nous en rions encore ensemble aujourd'hui.
  • J'en ai eu marre de rester là plantée tous les matins devant ce choix cornélien : que vais-je me mettre aujourd'hui ? Quelle nouvelle combinaison de vêtements puis-je inventer ? Alors un week-end, j'ai décidé de sortir tous mes habits et de les essayer avec tous les types de combinaisons possibles et j'ai fait des photos de chacune d'entre elles. J'ai imprimé les photos et j'ai fait un album... Maintenant, quand je vais quelque part, la première chose que je fais, c'est de le regarder comme si c'était une revue de mode et je choisis ainsi quoi me mettre en fonction du temps, de l'évènement et du lieu.
  • Ma mère est géniale. Quand ma sœur a demandé pour la première fois à goûter du chocolat, elle lui a donné le plus noir qu'elle ait pu trouver (celui à 90% de cacao). Dans les dix années suivantes, ma sœur n'a jamais redemandé de chocolat, pensant qu'ils étaient tous amers, et elle ne comprenait vraiment pas comment je pouvais en manger autant avec tellement de joie.
  • J'ai créé une règle de "ce n'est pas bien difficile". "Ce n'est pas bien difficile" de laver la salle de bains après avoir pris une douche. "Ce n'est pas bien difficile" de laver une assiette et une fourchette après le repas. "Ce n'est pas bien difficile" de ranger ses affaires dans l'armoire après être sortie. Quand j'ai vraiment trop la flemme de faire quelque chose, je me répète en moi-même : "Ce n'est pas bien difficile". J'économise beaucoup de temps et d'énergie.

T'est-il déjà arrivé ce genre de choses ? Comment as-tu réagi ? Partage tes anecdotes dans les commentaires, ce sera très intéressant d'en savoir plus.

Partager cet article