Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces artistes tatouent gratuitement les personnes souffrant d’allergies et de maladies chroniques pour les aider à recevoir de meilleurs soins médicaux

Les tatouages existent depuis des milliers d’années, et bien qu’ils n’aient pas toujours été bien vus, ils sont maintenant complètement acceptés par la société, et sont désormais considérés comme une forme d’expression artistique. Le monde aime en général se faire tatouer des messages, des dessins, ou même le portrait d’un être cher. Cependant, certains professionnels de l’encre ont fait un pas de plus en offrant gratuitement leurs services pour un tatouage à des personnes malades afin qu’en cas d’urgence, les équipes médicales sachent comment les traiter correctement, même si le patient ne peut communiquer avec eux.

Sympa est allé à la rencontre de ces “tatoueurs solidaires” afin de te les présenter. À la fin de l’article, tu découvriras en bonus d’autres tatoueurs réalisant des missions tout aussi similaires.

Tout a commencé en 2012

Cette année-là, la popularité des tatouages qui révèlent des informations sur les maladies chroniques ou allergies dont souffrent certaines personnes a grandement augmenté aux États-Unis. Plus tard, en 2015, la campagne “Point-virgule” fut lancée. Les personnes atteintes de troubles émotionnels se font tatouer un point-virgule (;) afin de pouvoir être facilement et discrètement identifiées par les services de santé.

Des mesures spécifiques ont toujours été prises

“Allergie médicamenteuse”

Depuis longtemps, les gens ayant des problèmes de santé particuliers les indiquaient en portant des bracelets ou des colliers, mais malheureusement, ces derniers risquaient facilement de se perdre ou de se casser.

Jusqu’où peut-on aller ?

“Ne pas réanimer”

Certains messages indiquent clairement que leur porteur est par exemple allergique à la pénicilline, ou qu’il ne désire pas être réanimé s’il porte le tatouage DNR ou NPR ("Do not resuscitate","Ne pas réanimer"). Ce dernier type de tatouage a néanmoins déjà engendré de multiples questionnements et dilemmes moraux dans les services d’urgences ou les blocs opératoires.

Le côté positif de cette campagne

Malgré cela, deux cabinets en Argentine sont entièrement dédiés aux tatouages gratuits sur les personnes atteintes de maladies. Il s’agit de Sebas Tatuajes et SkinTattoo ST qui, de leur propre initiative, visent le même but : que les patients reçoivent une meilleure assistance médicale en cas d’urgence. Pour en savoir plus à leur sujet, lis la suite.

Sebastián Gallardo : Tatouages Sebas

“IMPLANTATION DE NEUROSTIMULATEUR MÉDULLAIRE
CARDIOPATHIE”

Sebastián Gallardo est originaire de Mendoza, en Argentine, où il est devenu célèbre en 2017, quand il a mené une campagne permettant de tatouer gratuitement les femmes victimes de violences conjugales, et qui voulaient couvrir leurs cicatrices. Cette fois-ci, Sebastián voudrait que les services de santé améliorent leur prise en charge des personnes souffrant de maladies spécifiques ou d’allergies, en mentionnant clairement la condition à l’aide d’un tatouage fait sur une partie visible du corps.

Encore plus de tatoueurs

Sebastián Gallardo voudrait que son idée se répande à travers toute l’Argentine, et que de nombreux collègues le suivent. “L’idée est que d’autres tatoueurs se joignent à cette initiative. Je peux réaliser seulement deux de ces tatouages gratuits par mois, donc plus nous seront nombreux, mieux ça sera.” a-t-il déclaré dans une interview.

Skintattoo-ST

Pour sa part, Skintattoo-ST est originaire de San Rafael, et considère qu’il est important de faire ce type de tatouages avec des informations claires, afin que les professionnels de santé puissent rapidement agir en conséquence. “Que cette personne qui a une allergie ou une maladie l’indique clairement, serait la meilleure façon de commencer. En plus, je fais ce genre de tatouages gratuitement ”, explique le directeur du salon. “Il y a des gens, qui en fonction de leurs convictions ou d’une autre raison, ne veulent pas ou ne peuvent pas subir de réanimation cardio-pulmonaire, et cela doit être connu au moment d’un accident. Ce peut être écrit sur un endroit visible, comme par exemple un design soigné sur la poitrine.” souligne Skintattoo-ST.

Au-delà des frontières

L’Argentine n’est pas le seul pays où ces tatouages sont réalisés. Le Brésil a commencé à en faire depuis 2017, bien qu’ils soient encore peu connus. L’une des principales artistes dans ce domaine est Nathalia Stern, qui bien qu’elle ait fait beaucoup de ces tatouages, celui qui l’a le plus surprise est le Situs inversus totalis. “C’est une maladie dans laquelle tous les organes se trouvent du côté opposé. Par exemple, le cœur est à droite au lieu d’être à gauche.” explique-elle.

Bonus : d’autres initiatives, mais ayant le même but, pour aider ceux qui en ont le plus besoin.

Benjamin Lloyd

Le tatoueur néo-zélandais Benjamin Lloyd a publié un jour une photo du fils d’un de ses amis avec un tatouage non permanent sur le bras, qu’il avait fait lui-même. C’est à ce moment-là qu’il s’est demandé comment il pouvait faire vivre cette expérience à d’autres enfants, et leur faire connaître un instant de bonheur. Il a alors publié un message sur Facebook disant “Si ce message reçoit 50 likes, j’irai à l’hôpital Starship et je tatouerai tous les enfants.” Cet hôpital accueille des enfants souffrant de maladies chroniques, et son message, bien sûr, a largement dépassé son objectif, car il a obtenu 400 000 “J’aime”.

Vinnie Myers

Vinnie Myers est un tatoueur de 52 ans qui dessine depuis 15 ans des aréoles en 3D sur les poitrines des femmes ayant eu un cancer du sein ou subi une mastectomie partielle. L’artiste reçoit des clientes du monde entier qui sont très satisfaites du résultat, car ça leur permet de ne plus se sentir mutilées lorsqu’elles se regardent dans un miroir. Vinnie explique : “Le changement est énorme. Elles entrent dans le salon en se sentant incomplètes ou diminuées, et elles en ressortent en se sentant entières. Sans aucun doute, ce qu’elles me disent le plus, c’est que je leur ai rendu leur intégrité.”

Que penses-tu du travail de ces tatoueurs ? Possèdes-tu un tatouage qui indique que tu souffres d’une maladie ou qui sert à recouvrir une cicatrice ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !