Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Cette femme colombienne prend soin de plus de 400 animaux abandonnés dans son sanctuaire que les gens appellent “L’Arche de Noé”

María Esneda Osorio est une femme colombienne de 67 ans et elle prend soin de plus de 400 animaux, dont des chiens, des chats, des poules, des coqs et des canards. Depuis 30 ans, elle passe une bonne partie de son temps à recueillir, soigner et apporter de l’amour à ces petits animaux qui arrivent malades, vieux ou abandonnés à la porte de sa maison, appelée “Le sanctuaire de Dame Esneda” ou “L’arche de Noé”. La raison de cette dévotion aux animaux est le fait d’avoir expérimenté la mort d’un chiot qu’elle avait quand elle était enfant.

Sympa partage l’histoire de cette femme qui a abandonné tout confort pour redonner une espérance de vie à ces petits animaux.

Son amour pour les animaux a commencé à l’âge de 5 ans

María Esneda a consacré la moitié de sa vie au soin des animaux qui arrivent souvent seuls jusqu’à sa porte, comme s’ils savaient qu’en ce lieu, ils recevraient ce qu’ils n’ont jamais eu. Dans une interview, elle raconte comment la mort de son chien préféré était l’élément déclencheur de cette vocation et de ce projet.

Esneda croit que ce sont des “êtres de lumière” et qu’ils sont meilleurs que les humains

Esneda se réfère aux animaux comme des “êtres de lumières” et les traite avec amour. Elle pense qu’ils ne sont pas différents de nous et précise qu’ils sont même meilleurs sur de nombreux points.

Avec l’aide d’un de ses garçons, elle prend soin du sanctuaire où arrivent les différents animaux

Bien qu’on l’ait traitée de folle pour avoir recueilli et aidé des centaines d’animaux à la recherche d’un foyer, Esneda n’y accorde aucune importance. En fait, elle explique qu’avec son fils, elle peut passer jusqu’à une semaine à manger des bananes et à boire uniquement de l’eau parce que la priorité est de donner à manger aux animaux.

C’est grâce aux donations que ce lieu peut fonctionner

Esneda reçoit 800 kilos de nourriture par mois pour nourrir : 110 chats, 135 chiens, 80 coqs, 50 canards, 25 poules et un dindon. Parfois elle reçoit des aides et des donations de la communauté ou d’organisations comme Pereira con Sentido Cristiano, mais elle affirme avoir de nombreuses dettes pour maintenir le site. “Pour moi, cela est égal... je porte des vêtements que l’on m’offre... tout cela c’est pour les animaux et je me sens libre”, dit-elle.

Et même si elle était très malade, elle n’a jamais abandonné son travail.

De plus, au début de l’année 2019, Esneda avait une santé fragile. Elle a été atteinte de pneumonie mais cela n’a pas empêché ses enfants de chercher des ressources économiques à la fois pour qu’elle se soigne et pour assurer la nourriture et les médicaments des animaux.

Des personnes peu scrupuleuses tentent de mettre fin à tout ce qu’elle a fait

Doña Esneda et ses enfants Jhon et William

Mais ce n’était pas le seul problème de son sanctuaire, car elle a dû enter dans une longue bataille légale pour défendre sa propriété. “L’envie est maladive. Une dame qui n’aime pas les petits animaux a brûlé toute ma récolte. Maintenant, si vous y allez, vous pouvez voir à quoi cela ressemble : tout est noir et dévasté”, commente-t-elle.

Mais elle est toujours prête à tout pour ses fidèles compagnons

Malgré tout, la femme se consacre corps et âme pour prendre soin de ceux qui ne l’ont jamais abandonnée. Elle attend vivement des aides du gouvernement, même si elle sait qu’elle a d’autres “anges” qui lui permettent d’aller de l’avant.

Que penses-tu du travail de Dame Eneda ? Connais-tu d’autres histoires comme celle-ci ?