Sympa

Des scientifiques affirment que la proposition du jeune homme qui a planté 15 milliards d’arbres est une véritable solution pour sauver la planète

---5
228

Beaucoup d’enfants n’aiment pas l’idée de faire des devoirs à la maison, mais pour Felix Finkbeiner, cela a changé sa vie. Son pays natal, l’Allemagne, souffre comme beaucoup d’autres des conséquences du changement climatique, et on lui a demandé de faire une présentation à ses camarades de classe à ce sujet. Après avoir fait des recherches, il a été tellement choqué qu’il s’est engagé à planter des arbres pour sauver la planète. Aujourd’hui, nous pouvons dire qu’il a plus que rempli son objectif.

Sympa te présente un projet environnemental qui a eu un impact colossal sur la nature.

Le discours qui a généré le changement

En 2008, Felix Finkbeiner n’a pas retenu l’attention de beaucoup de gens quand, à l’âge de 9 ans, il a déclaré lors d’une assemblée scolaire qu’il voulait sensibiliser les enfants du monde entier au changement climatique et qu’il les motiverait à planter un million d’arbres dans leurs villes. Mais avec le temps, le monde s’est rallié à sa cause. Il avait lancé son discours en s’inspirant de Wangari Maathai, une passionnée de l’environnement et lauréate du prix Nobel de la paix, et son exemple l’a mené loin.

Au travail

Bien qu’au sein de son école, l’écho n’ait pas été retentissant au début, sa devise “Cesse de parler, commence à planter” a fini par devenir virale. Internet et les réseaux sociaux ont fait leur travail et Felix a utilisé ces outils pour lancer un concours de plantation d’arbres inter-écoles en Allemagne. Le concours a suscité un tel engouement qu’il a attiré l’attention des médias, des grands écologistes et même de l’ONU, qui l’ont approuvé et ont nommé Felix membre subalterne du conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Il a été écouté par les dirigeants du monde entier

À seulement 9 ans, Felix a fondé l’ONG “Plant for the Planet”. Son objectif initial était de sauver son animal préféré, l’ours polaire, mais il a rapidement évolué pour sauver l’avenir de la planète toute entière. Ainsi, à l’âge de 10 ans, il a présenté son idée au Parlement européen, puis à la Conférence des jeunes en Corée du Sud un an plus tard. Sur ses affiches portant la devise “Plante un arbre”, il expose son projet d’appeler les agences internationales à sensibiliser les enfants aux dangers du changement climatique et à les encourager à planter des arbres dans leur pays, dans le cadre de propositions gouvernementales.

Il souhaite créer une génération d’ambassadeurs et de défenseurs de l’environnement

Ainsi, en 2008, non seulement les dirigeants gouvernementaux ont accepté sa proposition, mais il a également lancé une campagne de sensibilisation et d’éducation auprès de milliers d’enfants par le biais des Académies Plant for the Planet. Ces dernières forment des enfants et des adolescents à la lutte contre le changement climatique grâce à une plate-forme numérique et l’aide qu’il reçoit de l’ONG.

Les réalisations sont impressionnantes

Plus de 67 000 enfants de 66 pays sont devenus ambassadeurs de la justice climatique dans leur pays et ont encouragé la plantation du milliard d’arbres que Felix ambitionnait. Cet objectif a été atteint en seulement deux ans. Aujourd’hui, il a 21 ans et Plant for the Planet est devenue une ONG qui reçoit des dons et le soutien d’institutions renommées telles que le World Wildlife Fund, ainsi que du gouvernement allemand. On estime que l’organisation a permis la plantation de plus de 15 milliards d’arbres depuis 2006.

Son nouvel objectif est de redonner un poumon à la planète

Son nouvel objectif est de planter 1 000 milliards d’arbres dans le monde en 30 ans maximum. C’est-à-dire plus du double du nombre d’arbres qui peuplent toute la forêt amazonienne. Les scientifiques affirment qu’une telle mesure permettrait de restaurer les forêts déboisées, de compenser les émissions mondiales de CO2 et de restaurer une atmosphère qui redonnerait son équilibre à la Terre.

Penses-tu que Félix atteindra son objectif de 1 000 milliards d’arbres ? Crois-tu qu’il existe d’autres méthodes simples qui pourraient être reproduites pour sauver la planète ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

---5
228