Sympa
Sympa

Les personnes de ces 12 histoires ont eu des surprises auxquelles elles ne s’attendaient vraiment pas

Les gens se surprennent continuellement les uns les autres. Parfois, nous ne savons pas grand-chose de nos proches, alors que dire des étrangers ? Lorsque l'on voyage dans un autre pays on doit s'attendre à plonger aussi dans une autre réalité, d'autres codes et habitudes. Mais il est bon de se laisser surprendre parfois. Le voyage peut aussi bien être au coin de la rue.

Sympa a rassemblé 12 histoires d'utilisateurs de Pikabu et de Chambre N°6, qui nous prouvent de manière très convaincante que nous devons être prêts à tout dans la vie.

  • Je suis allé en France pendant deux semaines. Je retenais ma respiration, prêt à voir la beauté des femmes françaises, leur style inimitable et leur charme fou. La réalité a été dure : personne ne se maquille, elles sont toutes en jeans et en baskets basiques, en bref, ce n'était pas ce à quoi je m'attendais. Jusqu'à ce que je l'aperçoive, elle, la Française idéale : elle flottait sur ses talons hauts, portait une belle robe, avait un style fabuleux, en bref, une véritable fée. C'est alors que la "fée" a trébuché, s'est cassé un talon et s'est écriée à haute voix dans ma langue natale : "Pu $%#& mère !". Mais bien sûr, une française...

  • J'ai dû faire du stop jusqu'à la ville voisine parce qu'il n'y avait pas de bus. Quand nous sommes arrivés, l'homme qui m'avait emmenée, un type relativement grand, m'a timidement fait comprendre que l'argent n'était pas nécessaire, car il y avait toujours d'autres moyens de payer. J'ai fait mine d'être tout à fait d'accord, j'ai pris mon sac et en ai sorti un grand couteau bien aiguisé que j'apportais en cadeau à un copain tout en disant : "moi, je ne veux que me protéger". L'homme est devenu tout pâle : "je voulais juste dire que parfois, il est bon de faire quelque chose sans rien espérer en retour"... Bah voilà, nous sommes en effet entièrement d'accord. Que c'est agréable de tomber sur des gens tellement sympas !
  • Je travaillais avec une femme qui avait un chat et un rat chez elle. Quand le rat est mort, le chat est devenu triste et le cherchait partout. La propriétaire a décidé de lui acheter un nouveau rat. Que crois-tu qu'il soit arrivé ? Le chat l'a mangé et il a continué à penser à celui d'avant.
  • Les voyous du quartier sont soudainement devenus des gens très gentils. Ils s'assoient correctement sur le banc au lieu d'y monter debout, ils déposent les mégots de cigarettes dans un sac au lieu de les jeter sur le trottoir, ils disent poliment bonjour aux voisins, on ne les entend pas ! Et tout cela parce que la mère de l'un d'entre eux est venue les voir, et passe depuis sa journée assise sur le balcon du deuxième étage, à regarder dehors pour surveiller son fils.

  • Il n'y a pas longtemps, j'ai décidé de faire des étirements et j'ai téléchargé une vidéo sur internet. J'essaie de le faire tous les matins. Aujourd'hui, alors que j'étais en train de m'étirer, j'ai aperçu un clochard qui me regardait fixement par la fenêtre de ma chambre (j'habite au rez-de-chaussée). Je me suis mise en colère et lui ai crié : "Qu'est-ce que tu me veux ?" Et il a répondu : "Regarde !" Et il a fait le grand écart. "Même moi, je peux le faire, et toi, tu n'y arrives même pas, grosse flemmarde !" Eh bien, merci pour ça, maintenant je m'entraîne deux fois plus, de colère.

  • Quand j'avais environ cinq ans, ma mère m'a emmenée voir un spectacle de Noël : "La reine des neiges". Pendant l'entracte, les organisateurs organisaient de petits concours pour les enfants. L'un des exercices consistait à soulever un poids qui était au milieu de la scène. C'était une tâche difficile avec une bonne récompense à la clé. Les enfants frustrés descendaient de la scène l'un après l'autre. Je suis alors montée, une petite fille menue habillée en robe rose, et d'un mouvement brusque j'ai soulevé le poids, en emportant avec lui le morceau de tapis auquel il était collé.

  • Je suis docteur. J'ai eu un appel pour un enfant qui avait de la fièvre et qui toussait. J'y suis allé. J'ai sonné à la porte et un énorme type de deux mètres de haut avec une barbe naissante m'a ouvert. Je lui ai dit : "On m'a appelé un enfant fiévreux, où est-il ?" Et il m'a répondu avec une voix grave et en toussant : "L'enfant c'est moi, je suis malade et je n'ai que 12 ans". C'était la première fois qu'en auscultant un enfant, je devais lui demander de s'asseoir sur un tabouret, sinon je n'arrivais pas à sa hauteur. L'évolution, merde alors !
  • Quand j'apprenais les règles de la circulation, il y en avait une de ce genre : si les clignotants de la voiture cessent de fonctionner, le conducteur doit sortir la main par la fenêtre pour indiquer aux autres automobilistes la direction qu'il veut prendre. Un jour, ça m'a servi de le savoir. Sur une route bien embouteillée, j'allais tourner à gauche. Respectant les règles, j'ai sorti la main gauche, mais un motard, que je n'avais pas vu, m'a rattrapée, s'est arrêté à côté de moi, m'a embrassé délicatement la main puis il est reparti...
  • Je suis en vacances et mon mari en congé maladie. Il reste à la maison et ne fait rien : il dort, mange et joue à l'ordinateur. Ma sœur est venue nous voir avec sa fille de quatre ans. Elle a laissé sa fille chez nous et est partie pendant trois heures faire des courses. Nous étions assises dans la chambre avec la petite, en train de jouer avec ses poupées. Mon mari s'est alors levé pour aller aux toilettes. La petite a eu peur et a couru vers moi en murmurant : "pourquoi tu ne m'as pas dit qu'il pouvait bouger ?".
  • Mon mari et moi nous sommes rencontrés sur un site de rencontres. Mais nous nous sommes ensuite rendus compte que nous nous connaissions d'avant : il était venu dans mon agence de voyage acheter des billets d'avion. Je m'en souvenais très bien parce qu'il avait un nom de famille amusant. Mais lui, ne se souvenait pas de moi, ce qui était un peu bizarre parce qu'il n'y avait qu'une seule agence dans tout le quartier et que tout le monde me connaissait, surtout les militaires. Je me demandais vraiment, en toute modestie, pourquoi il ne s'était pas rappelé de moi plus tôt. Et un jour, un peu éméché, mon mari m'a avoué : "Toi, a-t-il dit, tu avais un décolleté... pfiou !" Donc, il n'avait pas regardé mon visage, mais mes seins, si, il les avait reconnus...".
  • Un jour, ma femme est rentrée du bureau plus heureuse que jamais. Elle avait même acheté un gâteau et ouvert une bouteille de vin. Elle ne me disait pas pourquoi. Nous avons fait la fête, nous avons ri. Ensuite, elle m'a dit que la copine de son ex l'avait quitté, qu'elle lui avait volé beaucoup d'argent et s'était enfuie dans un autre pays. Cela la rendait toute contente. Je me suis d'abord mis en colère. Et puis j'ai souri, j'ai couché notre fille de cinq ans et ai embrassé ma femme pour lui souhaiter bonne nuit. Après tout, qu'elle en profite si c'est ce qui la rend heureuse.
  • Dimanche matin, mon mari est entré en courant dans la chambre et m'a crié dessus pour que je me lève et que je m'habille vite parce qu'il était l'heure de partir. J'ai paniqué, va savoir ce qui s'était passé, je n'ai pas posé de questions et me suis habillée. Nous avons pris le train, je n'étais pas sûre de comprendre, mais je voyais que mon mari était heureux, donc j'imaginais qu'il n'y avait rien de grave. Deux heures plus tard, nous sommes descendus dans une étrange petite station balnéaire de la côte, et mon mari m'a tout de suite emmenée jusqu'à une plage sublime. Mon mari a ouvert une bouteille de vin et sorti quelques fromages. Nous avons bu un verre et il m'a dit : "ok, c'est l'heure d'y aller". Et il m'a emmenée dans un petit cinéma local. Nous étions seuls dans la salle. Nous nous sommes assis sur la dernière rangée et nous sommes embrassés pendant tout le film, comme si nous venions juste de nous rencontrer... Après le film, nous sommes allés au restaurant, nous avons dîné, puis nous sommes revenus marcher sur la plage et le soir, nous avons repris le train et sommes rentrés en ville. Ça parait anodin, mais ce fut tellement inattendu que je considère cette journée comme le meilleur jour de ma vie.

Et toi, peux-tu nous raconter une jolie histoire étonnante qui te soit arrivée ?

Sympa/Histoires/Les personnes de ces 12 histoires ont eu des surprises auxquelles elles ne s’attendaient vraiment pas
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire