Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

L’histoire inspirante d’une coupeuse de canne à sucre qui a transformé 13 dollars en 1,6 millions

2-15
968

L’entrepreneure Sabrina Nunes, 31 ans, est aujourd’hui propriétaire de Francisca Joias, une boutique en ligne qui a réalisé un chiffre d’affaires de six millions de reales brésiliens (1,6 million de dollars) en 2017, ainsi que de nombreux revendeurs au Brésil. Avant son succès, Sabrina travaillait comme coupeuse de canne à sucre, et ses débuts ont été très difficiles.

Pour te donner de l’inspiration et t’encourager si tu débutes dans le monde des affaires, Sympa souhaite te présenter la carrière de cette femme exceptionnelle.

Jeunesse

Née à Itinga, dans le nord du Minas Gerais, au Brésil, fille de parents analphabètes, la jeune femme a étudié et obtenu un diplôme en service social. Cependant, le manque d’opportunités d’emploi dans sa ville a forcé Sabrina à suivre son beau-père et d’autres voisins à déménager dans la ville de Maracaju, afin de travailler dans les champs de canne à sucre. Sabrina a déclaré dans une interview : “Je coupais de la canne, et j’ai vu arriver des ingénieurs qui gagnaient 5000 reais (1300 dollars). C’était mon rêve. Puis j’ai commencé à me demander : que dois-je faire pour gagner cette somme ?”.

Le début de l’entrepreneuriat

Sabrina était déterminée à étudier l’ingénierie parce qu’elle était convaincue que cette profession lui permettrait d’obtenir le succès qu’elle désirait. Elle est entrée à l’Université par le processus PROUNI (Programa Universidad para Todos). Elle a décroché une place à l’université de Rio de Janeiro. Elle y a déménagé, et tout allait bien jusqu’au jour où elle a lu dans un magazine qu’une femme avait facturé 5000 reais (1300 dollars) pour vendre des produits sur Internet. Puis elle s’est dit : “C’est ça, moi aussi je vais créer une boutique en ligne”.

Voici son histoire : la future entrepreneure de l’époque s’est inscrite sur une plateforme de marché en ligne, est allée au centre-ville, a acheté des bijoux fantaisie pour 50 reais (13 dollars), et les a mis en vente sur Internet. Par la suite, elle a reçu une proposition de la plateforme elle-même pout une publicité qui couvrirait le contact par e-mail de tous les clients inscrits sur le site. Elle n’a dû payer que 300 reais (80 dollars) pour ce service.

Sabrina avait un peu peur, car cette somme était trop élevée pour elle, qui ne gagnait que le salaire minimum. Cependant, elle a fini par accepter la proposition et a réussi à vendre des marchandises pour une valeur de 5000 reais (1300 dollars). Elle a donc décidé d’abandonner sa carrière, de quitter son emploi et de commencer à développer son commerce en ligne.

Francisca Joias

Un an après le début des ventes sur la plateforme, en 2012, Sabrina a décidé de créer sa propre boutique en ligne, Francisca Joias (nom qu’elle a choisi en hommage à sa grand-mère). Aujourd’hui, cette boutique est la plus importante dans le secteur des bijoux contemporains au Brésil, et ses pièces sont originales.

La femme d’affaires a vu son nombre de clients et ses revenus augmenter depuis lors. Son objectif est de croître de 10 % par an, et elle a dépassé cet objectif au cours des quatre dernières années. Selon Sabrina, le succès de Francisca Joias est également dû à l’attention portée aux clients. Par exemple, le magasin expédie le produit dans une boîte personnalisée avec un parfum exclusif et une carte avec une phrase amicale.

Aujourd’hui, Sabrina a diversifié ses produits et possède d’autres entreprises en plus de sa boutique de bijoux en ligne. Elle a également l’intention d’aider ses abonnés en leur donnant des conseils pour ceux qui voudraient se lancer en tant qu’entrepreneurs.

Il est toujours intéressant de ranconter ce genre de “success-story”, car beaucoup de gens abandonnent leurs idéaux, et même leur vocation, dès que la première difficulté surgit. C’est pourquoi il faut toujours se faire confiance, car tout le monde est capable de réussir !

Cet article t’a plu ? As-tu une histoire similaire à raconter ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

2-15
968