Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Pendant un an, j’ai essayé de faire sortir mon bien-aimé d’une secte avant de réaliser que c’était moi qui devais m’enfuir

Si quelqu’un de ton entourage est entré dans une secte, alors tu le sais probablement déjà, car les conséquences sur le comportement sont impossibles à dissimuler. Que faire dans une telle situation et est-il possible d’aider les victimes ? Je suis l’une des journalistes de Sympa, et un jour, mes proches sont allés trop loin. J’aimerais partager mon expérience avec toi en te racontant tout ce que je sais sur les organisations sectaires et à l’idéologie douteuse et en te donnant des conseils sur les moyens de les combattre, afin de protéger tous ceux qui sont dans une zone de risque.

Des surhommes qui essayaient de se nourrir du soleil

Un jour, mon petit ami Tim a reçu une invitation à un cours de yoga gratuit sur un réseau social populaire, et il a décidé d’accepter. Selon Tim, tout s’est bien passé, les gens qu’il y a rencontrés étaient aussi très contents, et il a décidé d’acheter un abonnement. Je n’ai évidemment rien suspecté, pensant qu’avec quelques exercices de yoga, son mal de dos pourrait aller mieux. Après chaque leçon, Tim revenait très inspiré et me disait se sentir très bien. Peu à peu, il a aussi commencé à suivre des cours de respiration holotropique, une pratique de rêves lucides, et d’autres techniques qui promettaient de guérir son corps et son esprit, et de lui offrir un bonheur sans limites.

J’ai écrit un peu plus haut que si quelqu’un de ton entourage était dans une secte, tu le saurais déjà, parce qu’il est impossible de le cacher : les membres sont obligés de suivre des règles et d’effectuer certains rituels. Ainsi, par exemple, Tim a commencé à lire des mantras, à s’intéresser aux Veda, des textes religieux indiens, il est devenu végétarien, puis crudivore, puis ne buvait que du jus, afin d’atteindre son but final : passer à l’inédie et se nourrir uniquement d’énergie solaire. Si quelque chose interrompait ce régime strict, alors cette personne, qui était autrefois très stable, commençait à paniquer (et ça, même avec ses pratiques spirituelles !).

Avoir de grands yeux est le signe d’un sang impur

Je savais que Tim s’était fait de nouveaux amis, mais je n’étais pas pressée de les rencontrer. À un moment donné, il a tout de même réussi à me convaincre, et nous sommes allés rendre visite au “chef” de leur groupe. Nous avons été accueillis par un homme de 25 ans, vêtu de lin, aux cheveux longs et à l’air bienheureux. Il m’a proposé d’aller à la cuisine, où des gens étaient déjà assis, et dès que j’ai trouvé une place, il a annoncé le thème du soir : “Pourquoi vous devez vendre votre appartement et emménager dans la forêt pour y construire une maison en paille”. J’ai cru que c’était une blague et j’ai ri, mais, en voyant une expression sérieuse sur le visage des autres, j’ai vite réalisé que j’avais tort. C’était gênant, et je suis restée silencieuse tout le reste de la soirée. Mon petit ami ne m’a plus jamais invitée à ces soirées.

Mais six mois plus tard, le 8 mars, j’y ai été invitée de nouveau, et pas sans raison : ils voulaient me montrer à quoi devrait ressembler une vraie femme. Il s’est avéré que pendant toutes ces réunions où je n’étais pas présente, ils avaient dit à Tim qu’il ne pouvait pas rester avec moi : premièrement, j’étais un démon et je le privais de toute son énergie et de son argent (qu’il n’avait pas), et deuxièmement, un homme ne pouvait créer une famille qu’avec une femme dont le sang était pur et sans aucun métissage (cette règle n’est pas applicable aux hommes). On lui a désigné mes traits épais du visage et dit que les Slaves ne pouvaient pas avoir de grands yeux. Puis, une fille aux traits fins et aux cheveux blonds, portant une longue jupe en laine et une chemise en coton était entrée dans la pièce. Elle m’a été présentée comme une référence en matière de séduction féminine, et on m’a expliqué que son niveau d’attractivité ne pouvait être atteint que par très peu de personnes.

Le même soir, le thème de la vie intime de chaque membre du groupe a été abordé, et le “chef” a conseillé (insisté) de passer uniquement à l’amour tantrique. Pardonnez-moi mon cynisme, mais vu que tous les sectaires suivaient un régime strict et qu’ils n’avaient tout simplement plus aucune force physique, cette règle était tout à fait justifiée.

Un corps de rêve et des succès financiers, sans effort !

Tim a essayé de m’impliquer dans toutes les activités de l’organisation : il m’apportait des brochures avec des informations concernant les futurs séminaires et me demandait de m’inscrire, mais je trouvais toujours une excuse pour ne pas le faire. Cependant, j’ai remarqué qu’à chaque fois, les cours devenaient de moins en moins spirituels et faisaient de plus en plus allusion aux besoins modernes. Par exemple, il y avait un cours destiné aux filles pendant lequel elles devaient apprendre à changer leur apparence sans chirurgie esthétique et sans photoshop.

Quant aux hommes, il y avait un autre cours qui leur était destiné : il commençait en disant qu’il est embarrassant de gagner moins de 5 000 euros par mois et que, si c’est pour avoir une somme pareille, il vaut mieux ne pas travailler du tout. Aucun de ces enseignants n’était riche, mais, en revanche, ils savaient ce qu’est un prêt, une Ford Focus à crédit, et sautaient de joie quand ils réussissaient à vendre les billets pour leur séminaire à un prix supérieur à 50 euros.

Lors de mes tentatives pour faire sortir mon chéri de cette secte, j’ai traversé toutes les étapes possibles : la colère, le déni, la négociation, la dépression, et j’ai enfin fini par accepter. Je me suis portée volontaire pour participer à des séminaires : je pensais pouvoir trouver quelque chose qui pourrait compromettre ces enseignements. C’était ma plus grosse erreur. Mes tentatives d’affaiblir l’autorité du chef du groupe n’ont donné aucun résultat : lorsque je posais des questions embarrassantes, il répondait toujours que je n’étais pas suffisamment “éclairée”.

Tim s’est encore plus éloigné de moi et a commencé à mener des séminaires, à trouver des gens sur Internet et à créer ses propres cours. Quand je voyais qu’il y avait de nouveaux visages dans ses classes (habituellement, les gens étaient invités en couple), je choisissais les personnes qui avaient l’air le plus réceptif et je leur racontais mon histoire. Certains d’entre eux partaient juste après m’avoir écoutée et prenaient leur conjoint avec eux, ce qui me rendait très heureuse. Mais il y avait aussi ceux qui ne pouvaient plus être aidés : des gens avec des maladies psychologiques et physiques graves. Ils avaient si peur de leur maladie et désiraient tellement croire aux miracles qu’ils ne voulaient pas se rendre chez un médecin et passaient tout simplement leur temps à assister aux séminaires. Les “professeurs” certifiaient qu’avec l’aide des astres, il est possible de guérir n’importe quelle maladie, même un cancer en phase terminale, et ils racontaient avec enthousiasme l’histoire de personnes qui avaient réussi.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est que les membres de la secte ont voulu fermer toutes leurs écoles de yoga dans la ville et construire des maisons séparées pour leur communauté (incroyable, mais ils voulaient les faire avec du béton et des pierres et non avec de la paille, tu vois ce que je veux dire...), et pour ce faire, chaque membre devait céder tous ses biens matériels. Le soir même, après cette discussion, j’ai vu Tim regarder des sites web avec des annonces et compter combien d’argent il pourrait recevoir s’il vendait tout ce qu’il avait.

L’été, de nombreux rituels étaient organisés dehors : on emmenait les gens dans la forêt, on faisait de grands feux de bois, on buvait du thé et on discutait. Après les discours concernant la communauté, chacun a commencé à parler de ce qu’il pouvait vendre et quelle contribution apporter. Certains d’entre eux ont même immédiatement vidé leur portefeuille. À ce moment-là, j’ai réalisé que je n’avais plus assez de force pour continuer cette bataille, et j’ai disparu de la vie de Tim et de ses nouveaux amis.

Voici comment mon amie a décidé de vendre du bonheur

De nos jours, il existe un autre genre de secte que l’on retrouve très fréquemment, qui gagne en popularité, et où se regroupent des foules de personnes de tous âges. Récemment, j’ai rendu visite à mon amie Lena qui venait de revenir de deux semaines de vacances, et elle m’a fièrement annoncé qu’elle avait quitté son boulot parce qu’elle avait trouvé le travail de ses rêves. En voyant des boîtes avec différentes poudres dans son appartement, j’ai compris que mon amie avait échangé un bon travail contre une activité très douteuse.

Lena aime surtout le fait que dans ce nouvel endroit, tout le monde lui prête attention. Le patron “bienveillant” ne se lasse jamais de répéter qu’il faut d’abord consacrer toute son énergie et toutes ses ressources à soi-même, et qu’ensuite, l’univers nous le rendra en double. C’est pour cette raison qu’elle a acheté tous les produits de cette compagnie en grande quantité, s’est endettée et essaie constamment d’inciter tous ses amis et sa famille à consommer ces produits “miraculeux”.

Tout comme dans la secte de mon petit ami, les organisateurs racontent avec délice des cas de guérison miracle, et les responsables montrent des relevés bancaires à 6 chiffres, laissant sous-entendre que tout le monde peut gagner autant d’argent qu’eux. En plus, Lena est également convaincue qu’elle travaille maintenant exclusivement pour elle-même. Qu’est-ce que ces compagnies vendent réellement ? La croyance aveugle d’être l’Élu et d’avoir été capable de voir des évidences que beaucoup d’imbéciles ne remarquent tout simplement pas.

Quelle est la différence entre une secte et un club ?

Les deux histoires ci-dessus semblent être différentes, mais elles décrivent parfaitement le fonctionnement classique des sectes :

  • Un individu s’isole brusquement de son monde et de son environnement habituels en faveur d’un nouveau passe-temps. Il ne peut pas continuer à étudier ou à travailler comme avant.
  • Les enseignements peuvent être nocifs pour la santé : un régime alimentaire strict, de la médecine alternative, ou des restrictions de sommeil.
  • On lui demande de travailler pour l’organisation : d’attirer de nouvelles personnes dans le groupe, de répandre des informations de toutes les manières possibles, etc.
  • L’exigence d’être honnête : la vie des membres de la secte est strictement contrôlée, de l’alimentation au sommeil en passant par la vie intime.
  • Le culte d’une trop haute estime de soi : la personne est convaincue d’être spéciale.

  • Toute critique de l’idéologie est interdite : les rituels et le jeûne sont conçus pour que les gens n’aient plus aucune envie de réfléchir et de poser des questions.

  • Tous les pratiquants expérimentés parlent en récitant des phrases toutes faites et apprises. “Tu n’as pas vécu ta peur (ou toute autre émotion), c’est pour ça que tu souffres d’une stagnation de la lymphe” ; “La nourriture qui n’est pas saine cause l’accumulation des toxines et des carcinogènes” ; “Pour gagner des millions de dollars par mois, tu ne dois pas être attaché à l’argent” : difficile de penser par soi-même dans ces conditions...

Est-il possible de sauver quelqu’un s’il se sent déjà “spécial” ?

Comme tout accro, on ne peut pas faire sortir quelqu’un d’une secte s’il ne le veut pas. Si tu arrives à voir des moments de “sobriété” de temps en temps, il faut alors immédiatement contacter un spécialiste. Mais si la personne s’est complètement détachée de la réalité, et que son nouveau loisir te fait peur, il vaut mieux partir et te protéger toi. Il est fortement déconseillé d’assister à de telles réunions, même par simple curiosité. J’ai eu de la chance de ne pas avoir succombé à l’influence : mais ne risque pas ton propre état de santé psychologique.

Il est possible que ton proche soit lui-même déçu par les enseignements ou que la secte finisse par le désintéresser. Dans ce cas, ne sous-estime pas le problème et soutiens-le : quand les gens quittent la secte, ils retournent dans un monde dans lequel ils ont déjà perdu leurs amis, ruiné leurs relations avec leurs proches et perdu leur emploi. Ce n’est pas simple.

Quelles sont les personnes les plus vulnérables

D’après mes observations, les membres des sectes se divisent en 3 types : les malades mentaux, ceux qui veulent faire du profit, et ceux qui ne reçoivent pas assez d’attention. Il existe un mythe selon lequel les gens tombent dans les sectes lors de moments difficiles de leur vie. Non, ce n’est pas le cas. Tout comme les personnes malheureuses, les gens heureux se laissent aussi attirer. Je te recommande donc de prêter attention à l’état mental de tes proches s’ils ont commencé à croire que les suppléments alimentaires, les thés, le véganisme et d’autres traitements alternatifs peuvent remplacer la médecine, et que tout le monde devrait suivre des séminaires.

Peut-être que toi aussi, tu as déjà été invité à des réunions bizarres ? Si tu as vécu une telle expérience, parles-en dans les commentaires.