Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Tu dois lire cette lettre que cette grand-mère de 83 ans écrit à son amie avant qu’il ne soit trop tard

Pour certains, la vie est une course. Une course pour obtenir un nouvel emploi, un physique parfait, de meilleures offres au supermarché. Souvent, il ne nous reste pas une minute pour se poser, regarder autour de nous et dire : "J'ai de la chance !". Et parfois, cette sensation d'harmonie n'arrive jamais et quand elle arrive, il est souvent trop tard. Par exemple, quand tu as 83 ans.

Chez Sympa, nous avons trouvé la lettre qu'une grand-mère a écrite à l'une de ses amies, nous étions obligés de la partager. Tu dois savoir de quoi elle parle le plus rapidement possible. Tu dois recopier la dernière phrase sur une feuille et l'accrocher dans un endroit visible.

"Chère Bertha,

Chaque jour, je lis plus et je dépoussière moins. Je passe mes journées dans le patio pour profiter de la vue, sans faire attention aux mauvaises herbes qui poussent dans le jardin. Je profite d'être plus souvent avec ma famille et mes amis, et je travaille moins.

Tu dois profiter de la vie et ne pas seulement la subir. J'essaie d'en prendre conscience et je commence à l'apprécier.

Je n'économise plus rien. J'utilise quotidiennement mes tasses en porcelaine, tout est matière à célébrer, que ce soit avoir perdu 500 grammes, réussi à déboucher l'évier, ou pouvoir observer la première floraison d'un Amaryllis.

Je mets mes plus beaux vêtements pour aller au marché. Je pense que si j'ai l'air riche, je peux bien dépenser 25 dollars dans un petit sac de courses.

Je n'attends pas une occasion particulière pour mettre mon parfum préféré. Je le porte même si je vais à la banque ou à l'hôpital.

Je n'utilise plus la phrase "un jour" ou "un de ces jours". Si quelque chose vaut la peine d'être vue, écoutée ou faite, je veux la voir, l'écouter et la faire maintenant.

Je ne sais pas ce que feraient d'autres personnes à ma place, si elles aussi avaient réalisé que ce demain que nous pensons acquis ne l'est pas du tout. Je crois qu'elles auraient invité tous les membres de leur famille et leurs amis. Elles auraient probablement appelé quelqu'un et demandé pardon pour certains de leurs mots et actes du passé. J'aime l'idée qu'elles aillent manger dans un bon restaurant où on sert de l'excellente cuisine. Je ne peux que le déduire, je ne le saurai jamais.

Ce sont ces petites choses laissées en suspens me mettent parfois en colère. En colère parce que je n'ai pas écrit certaines lettres que j'avais l'intention d'écrire. En colère et désolée de ne pas avoir dit assez souvent à mon mari et à mes parents à quel point je les aimais.

J'essaie de ne pas économiser ou épargner tout ce qui peut me procurer du rire et de la joie dans ma vie.

Et chaque matin, quand j'ouvre les yeux, je me dit que ce jour sera particulier. Chaque jour, chaque minute, chaque soupir de vérité sont un cadeau.

Peut-être que la vie n'a pas été la ritournelle que nous aurions voulu écouter. Mais, pendant que nous sommes ici, nous pouvons toujours danser."

As-tu l'impression de passer à côté de ta vie ? Partage tes sentiments dans les commentaires, et vivons en harmonie avec nous-mêmes et avec le monde extérieur !

Photo de couverture .depositphotos