Sympa
Sympa

Un bébé raton laveur a été secouru il y a 4 ans, et il continue de se présenter devant la porte de ses sauveteuses pour dire bonjour

Certains animaux peuvent être des êtres très indépendants, capables de se débrouiller seuls dans la nature, mais ils ne sont pas à l’abri d’une mésaventure ou d’un accident qui peut nécessiter une aide. Pour les animaux qui sont considérés comme sauvages et qui vivent en liberté dans la forêt ou d’autres habitats, il peut être difficile de trouver et de recevoir le soutien d’un humain.

Dans une interview pour Sympa, Nikki Robinson a partagé une partie du travail qu’elle et sa mère Linda ont effectué avec les ratons laveurs, et surtout leur belle histoire d’amour avec le fidèle et affectueux Little Hands.

Avoir des ratons laveurs à la maison

Nikki Robinson et sa mère Linda vivent au Canada, un endroit où les ratons laveurs sont très courants. Les deux femmes sont de grandes passionnées de la nature et de la faune sauvage, et ont eu chacune la chance de trouver en l’autre une partenaire d’aventures.

La présence de ces animaux intelligents, dotés de rayures et de magnifiques ocelles, est considérée par certains comme une nuisance, c’est pourquoi ils sont souvent négligés ou ne sont pas secourus. Pourtant les ratons laveurs, comme dans le cas de notre protagoniste Little Hands, se retrouvent parfois en pleine nature, sur les routes ou dans les villes, seuls, sans défense ou blessés, et ayant besoin d’aide. Heureusement pour eux, certains êtres humains sont fascinés par ces petites créatures, et sont prêts à leur donner un foyer et beaucoup d’amour.

Little Hands, un bébé raton laveur tout seul sur la route

En 2017, le bébé raton laveur qu’elles nommeront plus tard Little Hands est entré dans la vie de Nikki et Linda. Quand ils ont trouvé ce petit gars, il était manifestement effrayé sur le bord de la route, et sans sa mère, qui, malheureusement, avait été écrasée à quelques mètres de l’endroit où se trouvait le bébé. Plus tard, il a été emmené chez celles qui sont devenues ses sauveteuses et protectrices, et avec qui il est resté pendant environ cinq mois.

Beaucoup d’affection et une tentative d’évasion

Lorsque ce magnifique bébé a rejoint ce qui allait être sa famille pendant un certain temps, il a pu être nettoyé, réchauffé, réhydraté et nourri, et elles ont dû le garder en isolement. Linda et Nikki ont laissé Little Hands en sécurité dans leur maison, sans savoir que ce petit gars était aussi un peu espiègle, et qu’il avait décidé à un moment donné de sortir de sa boîte et de se cacher. Incapables de le retrouver, elles ont dû recourir à l’incroyable odorat du chien de la famille, qui l’a finalement localisé parmi les chaussures (ci-dessus, photos juste après l’avoir trouvé).

Il s’est fait de grands amis parmi d’autres espèces

Little Hands n’était pas le seul animal dans la maison de Linda et Nikki : il y avait là d’autres animaux secourus ainsi que les animaux domestiques de la famille. Le bébé raton laveur est arrivé dans la maison familiale la même année qu’un chien abandonné que Linda a adopté, si bien qu’ils ont grandi ensemble, et le raton laveur a développé une excellente relation avec les animaux qui étaient dans la maison à l’époque.

Ses deux sauveteuses ont essayé de rendre sa vie aussi normale que possible pour un raton laveur, si bien qu’une grande partie du temps passé avec elles a été hors de la maison, à explorer la nature et à faire des choses typiques de son espèce. Ainsi, elles se sont assurées que lorsqu’il serait prêt, Little Hands pourrait réintégrer son habitat naturel et se débrouiller seul.

Little Hands a trouvé une mère en Linda

Linda est devenue la principale soignante et protectrice de notre protagoniste. Elle l’a remis en forme et s’est assurée qu’il aille mieux, et c’est peut-être pour cela que Little Hand a une affection particulière pour cette femme attachante. Aujourd’hui encore, quatre ans après avoir été réintroduit dans la nature, le raton laveur désormais adulte revient de temps en temps pour rendre visite, donner de l’amour et de l’affection à la famille, mais surtout à sa Linda chérie.

C’est peut-être sa façon de dire merci pour tout ce qu’elle a fait pour lui, ou peut-être qu’elle lui manque, mais le fait est qu’il continue à aller devant la porte de la maison pour saluer Linda, s’asseoir sur ses genoux, lui faire des câlins et passer du temps avec elle.

L’histoire de Little Hands peut nous faire prendre conscience de la capacité des animaux à ressentir, à aimer et à être reconnaissants. Ce raton laveur, qui est arrivé chez Nikki et Linda alors qu’il était bébé, a pu créer un lien qui a traversé le temps. Bien qu’il soit considéré comme sauvage, cet animal est capable d’aimer, de se souvenir et de le montrer, en remerciant ses sauveteuses de lui avoir épargné ce qui aurait pu être un avenir très compliqué.

Que penses-tu de cette histoire ? As-tu déjà recueilli un animal blessé ou abandonné ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires.

Partager cet article