Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Un directeur a trouvé un moyen d’en finir avec le harcèlement dans son école et il l’a transformée en paradis pour ses élèves

Actuellement, il est rare de trouver un professeur qui va au-delà de ses fonctions régulières. Mais, heureusement, il y a encore des exceptions à la règle et des gens qui se démarquent des autres. Parmi eux, se trouvent des personnes que nous pouvons considérer comme des modèles brillants, qui représentent la conscience et la bonne volonté. L’une d’entre elles est Akbar Cook, le directeur d’une école située à Newark (États-Unis).

Chez Sympa, nous apprécions les personnes qui sont prêtes à tout pour venir en aide aux enfants. Par conséquent, nous allons partager l’histoire d’Akbar Cook qui a fait parler de lui et de son école grâce à son grand cœur.

Que s’est-il passé ?

Dans l’école West Side, un grave problème s’est produit : les élèves issus de familles à faibles revenus et dysfonctionnelles ont commencé à être victimes d’intimidation à cause des vêtements sales qu’ils mettaient pour venir à l’école. Leurs familles n’avaient pas les moyens d’acheter une machine à laver ou d’utiliser les services de blanchisserie ou aller à une laverie et le lavage manuel ne permettait pas de remédier à toutes les taches. Akbar avait déjà remarqué cette situation et avait pris la décision de remplacer l’uniforme scolaire par un autre plus sombre, afin que les enfants ne soient pas obligés de le laver aussi régulièrement.

Malgré les efforts du directeur et des enfants qui essayaient d’assister aux cours avec les vêtements les plus propres possibles, le harcèlement scolaire a fini par s’intensifier. Les élèves n’ont pas seulement commencé à critiquer l’apparence de leurs camarades de classe, mais ils ont également posté leurs photos sur les réseaux sociaux pour les embarrasser et se moquer d’eux, ce qui a évidemment causé beaucoup d’absentéisme : les adolescents préféraient rester chez eux plutôt que de servir de souffre-douleurs.

La goutte qui a fait déborder le vase a été la dispute entre une élève et le gardien de l’école lors du contrôle standard effectué à l’entrée de l’établissement. La jeune fille ne voulait pas montrer le contenu de son sac parce qu’il y avait ses vêtements sales.

“La police m’a informé qu’elle avait des vêtements sales dans son sac parce qu’elle n’avait plus de domicile et qu’elle ne voulait pas que tout le monde le sache. Elle luttait pour sa dignité.”
Akbar Cook

Après cet incident, le directeur a pris une décision qui a changé la vie non seulement des enfants, mais aussi la sienne.

Comment a-t-il résolu le problème ?

Akbar Cook a mis en place le projet “Clean Start”, qui consistait à transformer un vieux vestiaire en buanderie. Pendant 2 ans, il a recherché des fonds pour mettre en œuvre cette idée et finalement, il a reçu une subvention de 20 000 $ d’une entreprise d’énergie locale, qui a également mis à sa disposition des spécialistes.

Grâce à des subventions et autres dons de tout le pays, du lundi au vendredi de 15h00 à 18h00, la blanchisserie de l’école est ouverte avec 5 machines à laver professionnelles. De plus, les étudiants n’ont pas besoin d’acheter des produits de lessive, car leurs stocks sont constamment réapprovisionnés par des personnes qui ne sont pas restées indifférentes à ce projet. Il faut préciser que beaucoup d’entre elles se sont manifestées après que la nouvelle de cet événement a été rendue publique.

“Maintenant, tu peux te lever et aller au tableau, en sachant que personne ne se moquera des taches sur ton pantalon.”
Akbar Cook

Quelles sont les conséquences de cette histoire ?

Tout le pays a parlé du directeur de Newark. Les magazines les plus influents ont publié des interviews de lui, il a été invité à plusieurs émissions télévisées dans le but d’apprendre plus de choses à son sujet et sur l’école West Side. L’une des plus emblématiques a été sa participation au programme d’Ellen DeGeneres, où la présentatrice, en collaboration avec une entreprise de céréales, a fait un don de 50 000 $. Plus tard, Akbar s’est à nouveau rendu à l’émission d’Ellen et la présentatrice a réitéré son geste de générosité.

Comment Akbar Cook continue d’aider les élèves ?

Si tu penses que le directeur n’a résolu qu’un seul problème, tu te trompes complètement. Il fait activement la promotion de “Lights On”, qu’il a commencé il y a 4 ans. Dans le cadre de ce projet, les portes de l’école sont ouvertes tous les vendredis soirs et les élèves peuvent faire les activités suivantes :

  1. participer à différents sports ;
  2. utiliser le studio d’enregistrement ;
  3. jouer aux jeux vidéo, au billard et participer à des évènements culturels ;
  4. dîner.

D’après lui, toutes ces actions permettent aux enfants d’être en sécurité et de ne pas tomber dans la délinquance.

“Je n’ai plus perdu aucun autre enfant à cause des armes à feu depuis le début de l’année scolaire”
Akbar Cook à propos de "Lights On"

L’initiative est très populaire chez les écoliers et ce n’est pas étonnant, il suffit simplement de regarder leur menu qui est servi pour le dîner.

Le projet n’est pas passé inaperçu. Le 17 mai, la célèbre présentatrice Oprah Winfrey s’est rendue à l’école, accompagnée d’un chèque de 500 000 $. Cette somme d’argent permettra d’alimenter et d’occuper les enfants à l’école tous les vendredis soirs, pendant la période estivale.

As-tu déjà rencontré des enseignants qui exercent ce métier par vocation ? Partage ton expérience dans les commentaires.

Photo de couverture Akbar Cook / Instagram