Sympa

Un pigeon qui ne peut pas voler a rencontré un chiot qui ne peut pas marcher, et ils sont devenus les meilleurs amis du monde

2-1-
17k

Être les meilleurs amis ne signifie pas toujours avoir la même apparence ou se comporter de la même façon. Au contraire, on peut former une grande équipe même en étant totalement différents, et la paire que nous allons te présenter est un exemple parfait de ce type d’amitié.

Chez Sympa, nous souhaitons te raconter l’histoire d’Herman le pigeon et de Lundy le chiot, qui ont prouvé que la véritable amitié ne connaît pas de limites.

Le pigeon qui ne peut pas voler

En 2018, un pigeon a été rapporté à la Fondation Mia, une organisation de sauvetage pour les animaux atteints de malformations congénitales, qui se trouve à Rochester, dans l’État de New York. Le pigeon a été trouvé dans un parking où il était resté immobile sur le sol pendant trois jours.

Ses sauveteurs ont réalisé qu’il ne pouvait pas voler et ont voulu l’euthanasier, mais Sue Rogers, la fondatrice de l’organisation, a décidé de s’en occuper elle-même.

Pendant un certain temps, elle a nourri Herman (c’est ainsi qu’ils l’ont appelé) à l’aide d’un tube et l’a emmené dehors tous les jours pour l’aider à se rétablir plus rapidement. Très vite, il a repris des forces, mais n’a malheureusement jamais retrouvé sa capacité à voler. C’est ainsi qu’Herman est devenu résident permanent de la Fondation Mia.

En tant que membre à part entière de la Fondation Mia, Herman s’implique dans de nombreuses activités quotidiennes. Ainsi, lorsque plus d’un an plus tard, en janvier 2020, un chiot de quatre semaines est arrivé à l’organisation, Herman a été l’un des premiers à faire sa connaissance.

Le chien qui ne peut pas marcher

Lundy le chiot a été amené à la fondation par un éleveur de Caroline du Nord qui avait remarqué que l’animal avait des difficultés à marcher. Lorsque Lundy a complètement perdu l’usage de ses pattes arrière, l’éleveur a appelé Rogers pour lui demander si elle pouvait l’accueillir, et elle a accepté.

Lorsqu’il est arrivé dans le centre, Lundy était si petit qu’il pouvait facilement tenir dans une poche de chemise. Les vétérinaires ne sont, à ce jour, pas encore sûrs de ce qui ne va pas chez lui. Ils pensent qu’il souffre d’hydrocéphalie, une maladie qui touche surtout les petits chiens et qui peut entraîner des lésions cérébrales.

Le coup de foudre

Après l’une de ses promenades régulières avec Herman, Rogers a posé l’oiseau sur un petit lit et a commencé à s’occuper de Lundy. Puis elle a posé le petit chiot dans le même lit, et les deux animaux ont fait connaissance.

Au début, Sue ne savait pas trop comment ils allaient réagir l’un par rapport à l’autre, alors elle a gardé un œil sur eux. Mais il s’est avéré qu’elle n’avait aucune raison de s’inquiéter — à son grand étonnement, les deux animaux se sont mis à se faire des câlins presque immédiatement. La scène était si tendre que Sue a rapidement saisi sa caméra et a pris quelques photos. Ensuite, elle les a publiées sur Facebook.

Maintenant que Herman et Lundy sont inséparables, ils se câlinent souvent ensemble dans le centre de sauvetage pour animaux.

L’avenir de leur amitié

Sue pense que les problèmes de motricité du chiot pourraient être liés à une lésion de sa moelle épinière, mais elle n’en est pas encore sûre. Une fois qu’elle en saura plus sur la raison de sa maladie, elle élaborera un plan pour son traitement. Elle finira probablement par fabriquer un fauteuil roulant pour Lundy, et lui cherchera ensuite une famille qui sera prête à l’adopter.

Quant à Herman, il restera probablement sous la garde de Sue pour le reste de sa vie, à moins que quelqu’un ne l’adopte avec son meilleur ami.

As-tu d’autres exemples d’amitiés inhabituelles ? Raconte-nous tes histoires dans les commentaires !

2-1-
17k