Sympa

Une Bolivienne construit des maisons avec des bouteilles pour aider les familles dans le besoin tout en recyclant le plastique

Il y a encore un bon nombre de personnes dans le monde qui ont de nouvelles idées et qui sont une grande source d’inspiration et de bonne volonté. L’une d’entre elles est Ingrid, une Bolivienne, créatrice et promotrice d’une initiative connue sous le nom de “Casas de Botellas” (Maisons de bouteilles), une organisation à but non lucratif qui construit des maisons à partir de bouteilles en plastique pour les personnes dans le besoin. Ce qui était au départ une simple idée s’est transformé en une organisation modèle pour de nombreuses personnes dans le monde entier, et avec plus de 300 maisons construites, Ingrid et son projet sont devenus une vraie source d’admiration.

Sympa veut partager cette histoire avec toi pour te montrer qu’il y a encore des gens pleins de bonne volonté qui démontrent qu’avec effort et dévouement, tout rêve peut être réalisé.

La femme qui a lancé le projet

Ingrid Vaca Diez de Casal est une administratrice et avocate bolivienne qui, après avoir visité une école locale à Warnes, en Bolivie a demandé aux enfants d’écrire une lettre sur ce qu’ils voulaient comme cadeau de Noël. Elle s’est rendu compte des besoins de ce village après avoir lu le mot d’une fillette qui souhaitait une maison avec un petit peu plus de place pour sa famille.

D’autre part, Ingrid avait beaucoup de bouteilles entreposées dans le jardin de sa maison, car elle faisait de l’artisanat. Un jour, son mari lui a dit en plaisantant qu’avec ce grand nombre de bouteilles, elle pourrait même construire une maison. C’est de là qu’est née l’idée de “Casas de Botellas”.

Les maisons de bouteilles

Voilà comment Ingrid a commencé cet incroyable travail de construction de maisons en utilisant des bouteilles de plastique ou de verre, ainsi que du ciment, du sable, de la colle, de la chaux et autres matériaux jetables similaires. Le projet vise non seulement à aider les personnes à faible revenu à trouver un logement convenable, mais aussi à réduire la pollution de plastique et les autres déchets.

L’évolution du projet

Ingrid a construit sa première maison en 2006, et elle travaille aujourd’hui sur un centre touristique écologique. L’estimation pour la construction d’une maison de 170 mètres carrés est d’environ 36 000 bouteilles. Elle affirme elle-même que la construction d’une maison ne prend que 20 jours, mais que tout dépend de l’aide et des dons qu’elle reçoit.

Le processus de construction

Pour la construction des maisons, en plus d’avoir besoin de matériaux indispensables tels que la toiture, la peinture, les portes ou les lits, qui sont reçus grâce à des dons, elle a également besoin de l’effort et du dévouement de leurs futurs propriétaires, qui doivent aider à remplir chaque bouteille de sable. Ensuite, les murs sont construits en empilant chaque bouteille et les entrelaçant toutes avec un cordon et du ciment, puis en recouvrant chaque mur avec un mélange de boue et d’herbe.

L’impact dans le monde

Cette organisation à but non lucratif a été un succès non seulement en Bolivie, mais aussi dans d’autres pays comme l’Argentine, le Mexique, le Panama, la Colombie, le Venezuela, le Pérou, le Honduras, le Paraguay et le Chili, où Ingrid a conçu et construit des maisons, aidant de nombreuses personnes dans le besoin.

La communication

Facebook est le principal moyen de communication utilisé par “Casas de Botellas” pour partager toutes les nouvelles relatives au sujet, et même pour demander l’aide de donateurs potentiels pour la construction de nouvelles maisons.

Es-tu d’accord que les bouteilles en plastique devraient toutes avoir une deuxième vie plutôt que d’être tout simplement jetées ? As-tu d’autres idées pour réutiliser les déchets ? Dis-nous tout dans les commentaires ci-dessous.