Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une jeune fille nous montre ce que c’est que de manger dans l’un des meilleurs restaurants du monde pour 600 dollars

Une jeune blogueuse australienne, Hoptail, a décidé d’aller manger au Saison, un restaurant gastronomique 3 étoiles Michelin situé à San Francisco et de partager avec tous ses abonnés son expérience autour de cette cuisine particulièrement luxueuse. Elle a partagé ses impressions avec les utilisateurs du site Web Imgur, complétant sa revue avec des photos.

À ton avis, que sert-on dans l’un des meilleurs restaurants du monde ? Une étudiante australienne se posait la même question en arrivant à San Francisco, elle a dépensé 600 $ dans l'un des restaurants les plus chers de Californie, le Saison, pour savoir de quoi il en retournait. Cet établissement est réputé pour travailler avec un petit groupe de pêcheurs, de chasseurs, de cueilleurs, d'éleveurs et d'agriculteurs pour trouver et suivre des microclimats qui produisent des goûts spécifiques à partir d'aliments sauvages.

Sympa t’invite à effectuer par procuration un voyage gastronomique. Bien sûr, les photos ne remplacent pas l'expérience personnelle, mais en général, elles peuvent t’inspirer pour préparer quelque chose pour le dîner de ce soir. Merci à Hoptail pour sa généreuse initiative.

Et voilà la jeune fille en question, qui est enregistrée sous le pseudonyme Hoptail sur imgur. "Parfois, les gens pensent que je suis riche, mais en réalité, j'aime la bonne nourriture et j'économise de l'argent pour la manger", écrit-elle dans sa publication.

Et voici le restaurant, Saison. En 2014, il a reçu la meilleure note, 3 étoiles du Guide Michelin. Trois étoiles "indiquent une cuisine exceptionnelle qui justifie le voyage en soi".

Voici la vue d'en haut. Regarde bien les bûches, elles sont le reflet du concept du restaurant : la plupart des plats sont préparés au feu de bois ou au four en utilisant les bûches. Le chef achète les produits des pêcheurs, des chasseurs et des fermiers locaux et évite la nourriture importée.

Alors, commençons par le thé : un petit bouquet est fait d'achillée, de camomille, d'hysope, de feuille de citronnier, de sapin de Douglas et d'anis. À ces ingrédients se rajoute de l’eau citronnée (préparée avec du citron Meyer). "C'était quelque chose de céleste, je serais heureuse de boire ce thé toute ma vie", a écrit la fille.

Ensuite, ils ont servi un plat d’épinards, d'algues et de caviar. Les jeunes pousses d'épinards sont cueillies dans la phase initiale de leur croissance, grâce à cela, elles ont une saveur des plus raffinées. Les algues sont frites avec du beurre purifié préparé avec le lait d'une vache appelée Bella, qui vit à la ferme du restaurant. Le caviar d'esturgeon est salé en utilisant une recette spéciale à base de sel fumé.

"Bien que les textures et les goûts fussent différents les uns des autres, ils se sont combinés de manière inattendue en créant un ensemble très harmonieux", a expliqué la jeune fille.

Voici un sashimi de turbot. Les morceaux de poisson cru tranchés étaient si parfaits que Hoptail a versé quelques larmes. "Je me suis rendue compte que j'avais atteint le summum de la saveur et que je ne goûterai plus jamais un poisson cru aussi délicieux que celui-ci." Des morceaux de poisson étaient également servis dans un glaçage de soja grillé, décoré de tomatilles.

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

Maintenant, c'est le tour du panope du Pacifique, aussi appelé "palourde royale". Clique sur l'image pour le voir dans sa forme brute. Selon la jeune fille, ce plat n'était pas si bon. La chair était dure, et le goût de la sauce était un peu trop puissant, elle n'a donc pas réellement savouré le plat.

Un autre plat qui a causé l'euphorie de la jeune fille était un oursin dans un pudding de pain trempé dans une sauce de chapelure. Dans de nombreuses critiques gastronomiques de Saison, l'oursin reçoit les plus grands éloges. C'est en quelque sort le plat star de la carte.

cPar la suite, la jeune fille s’est vue servir un radis haché en fines tranches, saupoudré de beurre. Sous le radis, se trouvaient des cubes de radis marinés, des feuilles de radis et de la gelée de raifort. Après l'oursin, le goût du radis était très harmonieux en bouche. La compatibilité de chaque plat sur le menu est parfaitement pensée par le chef de Saison.

Ensuite, on lui a servi trois types de citrouilles cuites au four. La première portion avec des flocons de poulpe et la seconde avec du babeurre. Les deux plats étaient délicieux. Cependant, la troisième portion, une purée de citrouille dans une huile de graines de citrouille, était un peu trop salée et assez décevante pour la blogueuse.

Tu penses probablement que l'heure est venue de passer au dessert. Mais non, il reste les plats à base de viande. La première assiette était une viande d'antilope farcie de chicorée italienne et de salade d'herbes. Ils ont aussi apporté des petits pains et du beurre avec du miel. Selon la jeune fille, le filet d'antilope avait un goût entre le veau et le bœuf.

Après cela, ils lui ont servi un bouillon d'os d'antilope avec de la sauge. Très aromatique et savoureux.

Enfin, le dessert ! Elle a commencé avec de la glace fumée. Bien sûr, la technique de sa préparation au restaurant n'est pas révélée. Cette glace est servie avec du caramel salé, et a constitué selon l'Australienne un moment charnière de son existence : sa vie avant ce dessert, et sa vie après !

Avec la crème glacée fumée, ils ont servi des graines de cacao sucrées, des arachides, des noix et des pignons de pin. C'était délicieux, absolument délicieux.

Ensuite quelque chose de très lisse et crémeux avec des morceaux d'oranges sucrées

Ce n’est pas fini ! S’en est suivi un sorbet aux myrtilles avec des baies sucrées et de l'eau-de-vie. Si tu aimes le brandy, alors ce plat te plaira également, car il en contient beaucoup.

Un autre plat "exclusif" pour lequel ce restaurant est célèbre : une barre de chocolat recouverte d'or qui a un goût semblable à un "Snickers". Le chocolat est visiblement préparé en utilisant le même caramel salé

Après le repas de quatre heures, la jeune fille a reçu un bel ensemble de cadeaux souvenirs. "C'était une expérience incroyable, et ça valait la somme dépensée", a écrit Hoptail. En plus de la nourriture délicieuse, la jeune gastronome a aimé l'atmosphère magnifique du restaurant, un service discret, beaucoup d'espace, une ambiance olfactive agréable. Et tout cela accompagné par les grands succès musicaux des années 70 et 80.

Notre tour gastronomique est arrivé à sa fin. As-tu calculé combien de plats tu peux déguster pour 600 $ dans l'un des meilleurs restaurants du monde ? Et toi, quelle a été ta plus belle expérience culinaire ?

Photo de couverture Hoptail/imgur