Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une simple publication sur Internet peut détruire une carrière alors fais attention à ce que tu publies

Une réputation que les gens passent des années à construire peut être détruite par un seul malheureux article en ligne. Les histoires vraies dont nous voulons te parler aujourd'hui ne sont qu'une leçon de plus pour nous tous : nous devons faire très attention à ce que nous publions en ligne, et bien réfléchir avant d'agir. Car même une publication datant de plusieurs années peut encore être préjudiciable à une carrière et à une réputation.

Sympa souhaite te présenter 9 cas réels où la carrière et la réputation de différentes personnes ont été compromises en raison de messages publiés sur les réseaux sociaux. Et en bonus à la fin de l'article, nous te donnons des conseils sur les façons de laver ta réputation si tu as déjà commis cette erreur.

9. Une publication faite sans réfléchir dans le monde de la mode

La fondatrice du site "Buro 24/7", Miroslava Duma, a publié dans une "story" de son Instagram la photo d’une invitation de son amie, la créatrice russe Ulyana Sergeenko, à la Fashion Week de Paris. L'enveloppe portant l'invitation a été signée personnellement par Sergeenko avec les paroles de la chanson de Kanye West et Jay-Z : "To My Niggas in Paris". Beaucoup de gens ont été indignés et se sont sentis insultés par cette inscription - "nigga" pourrait se traduire par "nègre", même s'il s'agit en réalité plutôt d'un simple mot d'argot. Les deux femmes ont étés accusées de racisme.

Peu après, Duma a supprimé le post et présenté ses excuses sur le Net, tout comme Ulyana Sergeenko, qui a expliqué qu’elle avait juste cité quelques mots de sa chanson préférée. Cette publication a coûté à Miroslava une place au conseil d'administration du journal anglais pour les mères The Tot, qu'elle avait pourtant elle-même créé. Et un certain nombre de grands magazines de mode étrangers n'ont pas fait la promotion dans leurs numéros de la nouvelle collection d'Ulyana Sergeenko pour ne pas être associés au scandale.

8. Les déclarations politiquement incorrectes d'une chanteuse hip-hop

En 2016, une chanteuse de hip-hop américaine, Azealia Banks, a accusé un Pakistanais, Zayn Malik, de plagiat. Elle a tweeté ses accusations. Et elle a également fait des remarques acerbes sur la nationalité du jeune homme.

Résultat, le compte Twitter de la chanteuse a été temporairement bloqué et Azealia a été bannie du programme du London Music Festival Born and Bred. La carrière d'Azealia n'a pas été complètement détruite, mais ses concerts ont attiré moins de spectateurs, et ses revenus ont fortement diminué.

7. La mauvaise métaphore d'une équipe de football

L'équipe de football du Spartak Moscou a publié une vidéo sur sa page officielle, où le défenseur Georgy Gikiya filme des joueurs brésiliens du Spartak, et dit : "Regardez les chocolats qui fondent au soleil." Peu après, le message a été supprimé et la direction de l'équipe s'est excusée pour cette phrase grossière.

Mais quoi qu'il en soit, les gens s'en souviennent : les journaux britanniques et la chaîne BBC ont publié des critiques terribles, accusant l'équipe de football russe de racisme.

6. Le très ancien post d'un mannequin sur Twitter

Une mannequin britannique originaire du Pakistan, Amena Khan, était censée être le premier mannequin portant une burka à devenir l'érégie de L'Oréal. La campagne n'a jamais été lancée parce que les utilisateurs de Twitter ont rappelé à Amena ses anciennes déclarations insultantes sur le peuple juif et Israël. La jeune femme avait effectivement publié de tels messages, avant de les supprimer en 2014.

5. Une blague inappropriée à propos d'une offre d'emploi

En 2009, une Américaine, Connor Riley, a eu un entretien d'embauche et a reçu une offre d'emploi pour la multinationale Cisco. Elle a décidé de partager cette merveilleuse nouvelle avec ses abonnés sur Twitter et elle a commenté : "Cisco vient de me proposer un emploi ! Maintenant, je dois peser le pour et le contre entre un chèque de paie bien grassouillet, et un trajet quotidien à San Jose pour un travail que je déteste".

Ce tweet a été remarqué par certains employés de l'entreprise qui ont commenté : "Qui est le responsable de cette embauche ? Je suis sûr qu'il aimerait savoir que tu détestes ce travail. Nous ici chez Cisco, on est bien branchés réseaux sociaux." L'offre d'emploi a été retirée.

4. Les remarques d'une star sur son producteur

En 2011, Charlie Sheen, acteur de cinéma américain et star de Mon oncle Charlie (Two and a Half Men), a publié un post où il insultait le producteur de spectacle Chuck Lorre en le traitant de clown. Résultat, la direction de la sitcom a renvoyé l'acteur. Et pourtant, c'est grâce à Mon oncle Charlie que Charlie Sheen est devenu l'acteur le mieux payé de la télévision américaine.

3. Une histoire de biscuit dans un restaurant chinois

En février 2017, le mannequin Gigi Hadid s'est rendue dans un restaurant chinois. Elle a vu un biscuit en forme de tête de Bouddha, l'a mis à côté de son visage, et a fait une tête similaire. Sa petite sœur Bella a posté la vidéo sur Twitter. Beaucoup de gens sur les réseaux sociaux ont été indignés par le comportement soit-disant raciste de Gigi et ont forcé le mannequin à s'excuser.

En fin de compte, Gigi s'est vu refuser un visa pour la Chine, ce qui l'a empêchée de participer au spectacle de Victoria's Secret à Shanghai.

2. Fuite d'information

Une scène de la série Glee.

  • L'actrice débutante Nicole Kaiser a été choisie pour un petit rôle dans la célèbre émission de télévision américaine Glee. La jeune fille était tellement excitée par la nouvelle qu'elle a décidé de la partager avec ses abonnés Twitter, et elle a posté un "spoiler" de la deuxième saison du projet. La production a été très surprise, et c'est comme ça que sa carrière s'est terminée avant même d'avoir commencé.

1. Une fille mettant en danger la carrière de son père

Brooke Amelia Peterson est la fille d'un ingénieur d'Apple, et son père l'a laissée tester le nouvel iPhone X quand elle est allée lui rendre visite. La fille a fait une vidéo du nouveau téléphone, a montré à quoi ressemblaient certaines applications, et a publié la vidéo sur YouTube.

Peu après la publication de la vidéo, les représentants d'Apple ont contacté la jeune femme et lui ont demandé de supprimer la vidéo. Son père a dû expliquer à l'entreprise ce que sa fille avait fait et s'excuser en son nom. Mais l'ingénieur a quand même été renvoyé pour violation des politiques d'entreprise d'Apple. Plus tard, la fille Peterson a déclaré qu'elle n'était pas au courant du fait qu'elle enfreignait les règles.

Bonus : Comment restaurer ta réputation après une erreur

1. Supprime tous les messages nuisibles de tes médias sociaux. Regarde dans tout le contenu existant que tu a posté et supprime tout ce qui pourrait sembler suspect ou insultant.

2. Excuse-toi. Fais-le d'une manière claire et précise. Par exemple, lorsque Maria Sharapova s'est excusée de consommer des produits dopants et a reconnu son erreur, elle a été soutenue par ses fans et ses sponsors.

3. Tu dois connaître la différence entre s'excuser et trouver des excuses. Ne fais jamais le deuxième.

4. Après une brève excuse, fais profil bas. Même si tu te fais insulter par les critiques, ne réagis pas. Pas du tout. Tout commentaire ne ferait qu'ajouter de l'huile sur le feu.

5. Trouve une personne respectable qui peut te soutenir en public. Un tel soutien t'aidera à éteindre le feu des critiques très rapidement. Ces personnes peuvent être des professeurs respectés, ou des individus estimés par la communauté.

6. Fais quelque chose pour prouver que tu veux changer. Le respect reviendra lentement.

Que penses-tu de cet article ? As-tu déjà été dans une situation similaire ? Raconte !

Photo de couverture eastnews
Partager cet article