Sympa

Une tortue géante de 100 ans a donné naissance à 800 bébés, sauvant ainsi son espèce de l’extinction

Les tortues géantes d’Española étaient autrefois en grand danger, car il ne restait plus que 12 femelles et trois mâles dans le monde entier. Seulement 15 représentants pour une seule espèce ! Eh bien, elles ont réussi à survivre grâce à Diego, une tortue qui avait une mission simple, mais cruciale : se reproduire le plus possible.

Chez Sympa, on adore les belles histoires, c’est pourquoi nous avons voulu partager avec toi aujourd’hui l’étonnante histoire de Diego.

Voici le héros !

Il y a à peine quelques années, la population de la tortue géante d’Española, l’espèce Chelonoidis hoodensis, était sur le point de disparaître. Il restait moins de 20 représentants de son espèce dans le monde, en raison des différentes activités humaines.

Ces tortues sont les plus grandes tortues terrestres du monde, et elles ne vivent que dans les îles Galapagos (Équateur) et les îles d’Aldabra (Tanzanie). À ce moment-là, Diego vivait au zoo de San Diego et ne se doutait même pas qu’il allait sauver la vie des autres tortues de son espèce.

Dans les années 60, le ministère de l’environnement équatorien a décidé de lancer un programme de reproduction pour sauver cette espèce, car il ne restait plus que 12 femelles et 2 mâles sur l’île d’Española, aux Galapagos. C’est alors qu’une tortue géante du nom de Diego a été appelée à l’aide pour être le sauveur de son espèce. Diego a été amené dans un centre spécial où lui et les autres tortues ont commencé à repeupler le monde de leur espèce.

Mission accomplie !

Aujourd’hui, après 40 ans d’activité, ce programme a été fermé après avoir connu un vrai succès, car il a permis d’obtenir suffisamment de tortues pour maintenir la population de l’espèce sur l’île d’Epañola. Plus de 2 000 bébés tortues sont nés au cours de cette période, et 40% d’entre eux sont les enfants de Diego.

Diego a maintenant plus de 100 ans, et il est l’heureux papa de 800 bébés. Lui et d’autres tortues ont été relâchés dans la nature en mars 2020, afin de poursuivre paisiblement leur vie de famille. La population de l’espèce Chelonoidis hoodensis est toujours en danger, mais leur situation n’est plus considérée comme critique.

Y a-t-il des espèces animales menacées là où tu vis ? Que fait ton pays pour les protéger ? Laisse un message dans les commentaires, et pense à partager cet article avec les personnes de ton entourage !