Sympa
Sympa

Voici à quoi ressemblaient 13 nobles dames du passé que nous connaissons grâce aux films contemporains

Les normes de beauté ont changé au cours des siècles. Par conséquent, de nombreuses dames de la haute société dont l’apparence était si admirée autrefois ne nous semblent pas très attirantes aujourd’hui sur les portraits qui les représentent. En même temps, il faut savoir que les peintres flattaient parfois leurs clientes et ne reflétaient pas le véritable physique de ces femmes sur la toile. Le cinéma embellit parfois aussi les traits des personnages historiques car le public est plus enclin à apprécier les personnes au physique avantageux.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui décidé de comparer pour toi des femmes célèbres du passé sur les portraits de l’époque et dans les films contemporains. Dans le bonus, nous avons étudié comment les idées sur l’attractivité féminine se sont transformées siècle après siècle.

Georgiana Cavendish, duchesse de Devonshire

Georgiana Cavendish était très admirée de ses contemporains. Son portrait réalisé par Thomas Gainsborough représente une femme parfaitement conforme aux canons modernes de la beauté. De plus, elle était une pionnière de la mode : un mot de Georgiana suffisait à glorifier un artiste ou à rendre une pièce incroyablement populaire.

On raconte qu’après que la duchesse de Devonshire eut orné sa coiffure de trois plumes, les prestataires de services funéraires ont été confrontés à un problème inattendu : les plumes d’autruche étaient une rareté en Angleterre, alors les demoiselles étaient prêtes à tout pour obtenir les plumes qui ornaient les chevaux de corbillards.

Keira Knightley a incarné Georgiana dans le film The Duchess.

Marguerite de Valois, la reine Margot

Selon les contemporains, Marguerite était d’une beauté et d’un charme incroyables. On l’appelait même la " Perle des Valois ". Juan d’Autriche, demi-frère du roi d’Espagne, s’est même rendu à Paris uniquement dans le but de voir la célèbre dame.

Le rôle de cette femme fatale dans le film La Reine Margot a été interprété par Isabelle Adjani.

Lucrèce Borgia

La personnalité de Lucrèce Borgia a toujours été interprétée de manière ambiguë. Certains admiraient ses qualités spirituelles, d’autres l’accusaient de toutes sortes de péchés. Cependant, tout le monde s’accordait sur le fait que cette jeune femme était d’une incroyable beauté.

Ses contemporains ont écrit que les boucles blondes de Lucrèce descendaient jusqu’à ses genoux. C’est exactement cette image que nous avons vue dans la série Borgia. L’actrice Holliday Granger ressemble bien aux descriptions de Lucrèce, à l’exception de quelques détails : le portrait montre qu’elle avait les yeux noisette et un visage étroit. C’est ainsi que l’on décrivait Borgia à l’époque. La jeune femme avait un nez droit, un long cou et un sourire blanc comme neige. Sa démarche était si gracieuse qu’on aurait dit qu’elle planait, et non qu’elle marchait.

Frances Theresa Stewart, duchesse de Richmond

Frances Stuart a conquis ses contemporains avec sa beauté étonnante à la cour de Charles II. Pour son incroyable attrait, Frances a été surnommée " la belle Stuart " et reconnue comme la véritable incarnation de la Grande-Bretagne. La jolie jeune fille a été incarné par Antonia Clarke dans la série The Big Fire.

Dans le même temps, les messieurs ont parlé de manière très peu flatteuse des capacités mentales de Stuart. Le comte de Gramont était même étonné de voir comment une apparence aussi remarquable pouvait être combinée avec un esprit aussi pauvre.

Louise de La Vallière

Ses contemporains admiraient davantage le caractère et les qualités spirituelles de Louise de La Vallière que sa beauté. De toutes les amantes de Louis XIV, elle était la seule à ne jamais rien exiger pour elle-même et à ne pas rechercher un gain personnel dans leur liaison.

Dans le même temps, on disait que Louise se distinguait par un teint magnifique, des boucles blondes, des yeux bleus et un doux sourire.

Sarah Winter, qui a interprété le rôle de Louise de La Vallière dans la série Versailles, ne correspond pas à cette description, tout comme le portrait officiel de la dame.

Françoise-Athénaïs de Montespan

La marquise de Montespan était considérée comme l’une des plus belles dames de la cour de Louis XIV. Elle était d’une beauté extraordinaire pour l’époque. Ses boucles dorées tombaient gracieusement sur ses épaules et ses yeux étaient bleu clair. De plus, la belle avait un nez aquilin, une petite bouche et une silhouette voluptueuse.

Dans la série Versailles, Françoise-Athenais était interprétée par Anna Brewster, qui ne ressemble en rien à l’originale.

Gabrielle de Polignac

Gabrielle de Polignac était une dame de cour et favorite de la reine Marie-Antoinette. La jeune femme se distinguait par un caractère simple et joyeux, en plus, elle était très jolie. Elle était généralement décrite comme une petite brune à la peau très claire. Mais le plus beau trait de Gabrielle était ses yeux qui avaient une teinte lilas incroyable.

Rose Byrne a joué le rôle de la marquise dans le film Marie Antoinette.

Catherine d’Aragon

Malheureusement, les contemporains de Catherine d’Aragon n’ont pas pris la peine de laisser de description détaillée du physique de la première épouse du roi Henri VIII. Ils se sont limités à des phrases généralistes disant qu’elle était la plus belle créature du monde. On sait avec certitude que Catherine était fière de ses cheveux longs et volumineux. De plus, la jeune femme avait une excellente éducation et de manières raffinées.

Dans la série télévisée The Spanish Princess, le rôle de la reine a été incarné par Charlotte Hope.

Catherine de Valois

Catherine de Valois, fille du roi français Charles VI, a servi à la montée de la dynastie Tudor en Angleterre. Tout cela parce qu’après la mort de son premier époux, Henry V, elle s’est remariée avec Owen Tudor. À cette époque, on disait que la reine était extrêmement belle. Ses contemporains affirmaient que la couleur de son visage ressemblait à l’ivoire et que ses yeux étaient grands et sombres.

Dans le film Le Roi, le rôle de Catherine a été joué par Lily-Rose Depp.

Élisabeth Woodville

Élisabeth Woodville était tellement belle que le roi Édouard IV n’a pas pu résister à la demander en mariage. La jeune femme se distinguait par une silhouette majestueuse, des cheveux blonds et un teint délicat. Mais ce qui était le plus fascinant, c’étaient ses yeux qui étaient “cachés par de lourdes paupières”.

Rebecca Ferguson a incarné le rôle de cette femme magnifique dans la série La Reine Blanche.

Sybille de Jérusalem

Sybille de Jérusalem, dont le rôle dans le film Kingdom of Heaven a été joué par Eva Green, était une femme ambiguë. Bien que dans certains manuscrits sa personnalité soit idéalisée et glorifiée, il est tout de même peu probable qu’elle ait possédé toutes les vertus qu’on lui attribue.

Mais elle n’était pas une reine bête et faible. Ses contemporains ont noté son courage et sa prudence. Il n’y a pas de description exacte du physique de Sibylle mais les scientifiques suggèrent qu’elle était une femme grande et belle aux cheveux blonds.

Marie Tudor, reine de France

Marie Tudor, sœur d’Henri VIII, était considérée comme la plus belle princesse d’Europe. On disait qu’elle ressemblait à un ange, et sa silhouette n’était que grâce et harmonie. Ses contemporains ont également noté les yeux trop clairs et les cils de la jeune femme mais ces petites imperfections ne gênaient pas ses vrais admirateurs.

Gabrielle Anwar a joué Marie dans Les Tudors. Cependant, dans cette série, elle s’appelait Margaret, de sorte que le personnage ne soit pas confondu avec la fille d’Henry VIII, Marie.

Bonus : Voici comment les idées sur la beauté ont changé de siècle en siècle (sur l’exemple d’Isabelle de France)

Les historiens suggèrent qu’Isabelle ressemblait à son père, Philippe le Beau. C’était une femme mince et charmante. Son mari a même surnommé sa reine " Isabelle la Belle “. Voici comment l’un des chroniqueurs de l’époque parlait d’elle : ” La plus belle des belles, peut-être pas seulement dans son royaume, mais dans toute l’Europe ". Sur son portrait, peint au XVe siècle, Isabelle correspond parfaitement aux descriptions des contemporains.

Par la suite, elle a souvent été décrite dans les œuvres littéraires comme une femme belle mais perfide. Ce portrait du XIXe siècle montre plus les standards de beauté à l’époque victorienne que la véritable apparence de la reine.

Au XXe siècle, la figure controversée d’Isabelle a commencé à susciter plus de sympathie. Ainsi, dans le film Braveheart, la future reine, interprétée par Sophie Marceau, entame des négociations avec William Wallace et sympathise avec le héros. Il est maintenant difficile de dire si la noble dame ressemblait à l’actrice physiquement, mais ce qui est sûr c’est qu’elle n’a certainement pas rencontré le célèbre Écossais.

Alors, quelle noble dame t’a semblé plus belle sur son portrait que dans le film ?

Sympa/Histoires/Voici à quoi ressemblaient 13 nobles dames du passé que nous connaissons grâce aux films contemporains
Partager cet article